AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BLAZE Ludmilla {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Humaine, Servante au château royal

Féminin Nombre de messages  : 36

Localisation  : Au château ou chez moi, ça dépend si je travaille ou pas!^^
Emploi/loisirs  : J'aime beaucoup de choses! Comme le nettoyage, la couture, la broderie, la... ^^
Humeur  : Très très bonne! Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse de toute ma vie.v__v

Inscrit depuis le   : 22/08/2009
avatar
Humaine, Servante au château royal


Feuille de personnage
Age: 19 ans! Oh...Il est temps que je me marie!è___é
Race: Je suis Humaine, et...Oui, sinon, je ne serais pas à l'Est...O_O
Arme / Pouvoir  : Ce qui me tombe sous la main, plus ou moins...En cas d'urgence.^^'

MessageSujet: BLAZE Ludmilla {V.1}   Sam 22 Aoû - 3:40



Blaze
Ludmilla

"We'll be together, with a roof right over our heads."


Nom : Blaze

Prénom : Ludmilla, Sonia, Mikaëla

Âge : 19 ans. {15/04/1542}

Race : Humaine

Camp : Le Royaume de l'Est

Arme : Ludmilla ne possède pas d'armes à proprement parler, mais cela ne veut pas pour autant dire que la jeune femme ne sait pas se défendre. Elle est parfaitement capable d'arriver à repousser à mains nues un adversaire de corpulence moyenne, et si elle a des difficultés, elle se saisira du premier objet tombant sous sa main, favorisant les objets contondants ou coupants. Souple et rapide, il lui est facile de semer un indésirable sur un quelconque terrain que ce soit. La fuite, Ludmilla n'a pas honte de la prendre si cela peut lui sauver la vie.

Fonction : Tout comme sa mère et son jeune frère, Ludmilla travaille en tant que servante au château de l'Est.

Lieu de résidence : Pour les besoins de son travail, Ludmilla loge au château lui-même, mais rentre chez elle dès qu'elle le peut, la maison familiale se trouvant à Esidir, par conséquent non loin de son lieu de travail.




Aime :
Les animaux en général, sauf les animaux dangereux ou sauvages; Sa famille; Le soleil, la neige et la pluie; Son travail, auquel elle a sincèrement prit goût; Ses amis; les fleurs; Son petit ami; Les glaces à la fraise; Le violon, même si elle ne peut en jouer, elle adore en écouter; Les histoires d'amour, quelles qu'elles soient; Qu'on soit romantique avec elle; Les étoiles; Le concept d'âme sœur, auquel elle croit dur comme fer; Ceux qui vont au bout de leurs rêves, sans se décourager.


N'aime pas :
Les araignées, elle en a une sainte horreur; Que l'on se moque d'elle, se sentir gênée; Les personnes adeptes de la méchanceté gratuite; Les hypocrites; La guerre; Être débordée; Les aliments trop salés ou trop sucrés; Devoir avoir recourt à la violence, autant verbalement que physiquement; Qu'on la pousse à bout dans l'espoir de l'énerver ou la faire craquer; Savoir qu'un proche a de la peine et ne rien pouvoir faire pour l'aider; Le concept d'une mort sans après vie; Les Neko, bien qu'elle en ait plus peur qu'autre chose à cause de leur réputation peu flatteuse.


Famille :
Ludmilla possède encore sa mère, Helen, ainsi que sa petite sœur, Karin, 18 ans, et son petit frère, Aleksander, 16 ans. Son père, Drake, ancien soldat, est mort durant la Guerre Civile. La jeune fille est également proche de sa tante Olivia, sœur de son défunt père. Elle ne connaît pas la famille du côté de sa mère, cette dernière n'en ayant jamais réellement parlé.


►Description Physique.


Ludmilla est une jeune fille de 19 ans sans aucun complexes sur son apparence. En effet, si la jeune fille ne se trouve pas très belle, elle ne se trouve pas laide pour autant. Mais comme aucun avis sur sois-même n'est objectif, nous allons nous intéresser de manière totalement objective à l'apparence de Ludmilla, afin de voir de quoi il en retourne réellement. En premier lieu, la servante est quelqu'un de taille moyenne, puisqu'elle mesure tout juste 1m69, pour quelques 56 kilos seulement. Ni trop grande, ni trop petite, elle possède une mince et souple silhouette. Si certaines personnes peuvent paraître androgynes, et sur lesquelles ont pourrait avoir des doutes sur le sexe, Ludmilla est le total opposé de ce genre de personne. En effet, la demoiselle est une fille, et personne ne saurait se tromper là-dessus, pas même après un seul vague coup d’œil. Autant que son visage, ou même son corps, et en particulier sa poitrine assez développée, font qu'un doute sur son vrai sexe est impossible à émettre. Ou alors, pour se tromper, il faudrait vraiment être malvoyant. Le visage de Ludmilla est fin, et sans pour autant être pâle, il n'est pas pour autant bronzé. Disons que la jeune fille ne passe pas pour être malade la moitié du temps, mais qu'on voit très clairement qu'elle ne sort guère beaucoup sous le soleil. Ses cheveux sont d'un joli châtain foncé, ondulant légèrement, coupés au niveau de ses épaules. Sa frange est elle ramenée vers la gauche, afin qu'aucune mèche de cheveux ne lui brouille la vue durant son travail. Le fait qu'elle n'ai pas les cheveux très longs facilite aussi son travail, mais il serait impossible de savoir s'ils sont courts à cause du travail ou car elle les aime ainsi, tout simplement. En ce qui concerne ses yeux, ils sont bleus foncés, de forme plus ronde qu'étirée ou en amande, ce qui donne à son visage un aspect sympathique d’emblée. Un petit nez et des lèvres fines viennent compléter le tableau que forme son visage, et c'est un rendu plutôt appréciable dans l'ensemble, loin d'être désagréable à regarder. Côté vestimentaire, la jeune femme travaillant comme servante au château royal, c'est l'uniforme en rigueur de l'endroit qu'elle porte le plus souvent sur elle. Lorsqu'elle ne travaille pas et peut sortir en ville, pour voir sa famille, par exemple, elle met des robes longues et simples, de couleur souvent foncée. Ludmilla n'est pas adepte des accessoires et vêtements trop voyants, et préfère des choses qui lui font passer inaperçue, elle n'aime pas attirer les regards sur elle, trouvant cela assez gênant. Ludmilla aime bien les chapeaux, quels qu'ils soient, et met souvent des bérets ou des chapeaux de paille sur ses épais cheveux pour se protéger du soleil parfois trop fort. Elle porte parfois des chaussures à talons, mais cela reste assez rare. Elle s'attache parfois les cheveux en une petite queue de cheval, mais tout autant que les talons, cette coiffure n'est pas très fréquente, et vous aurez rarement l'occasion de la voir ainsi. Sinon, quasiment aucun bijoux n'encercle son cou ou ses poignets. Ludmilla porte un petit bracelet d'argent qu'on lui a offert à sa naissance avec son nom gravé dessus, un autre bracelet de perle que sa mère lui fit lorsqu'elle était petite et qu'elle n'a jamais quitté depuis, et une bague offerte par son petit-ami. Toutefois, ayant peur de perdre cette dernière durant le ménage qu'elle effectue presque chaque jour au château, elle ne la met pas souvent. Tout ce que Ludmilla a de plus précieux, elle a peur de le perdre, et ne le prend donc jamais avec elle.
En résumé, Ludmilla est une femme charmante, assez jolie, avec des goûts assez simples dans l'ensemble. Elle est celle qui passe inaperçue où elle va, de par ses vêtements et son attitude passe-partout, que nous vous décrirons plus bas.


►Description Mentale.


Ludmilla possède une personnalité qui, sans être effacée, n'est guère très extravertie pour autant. En effet, l'aînée des Blaze est une jeune femme d'un naturel plutôt timide, qui ressort également sur son physique. Des habits simples et discrets pour une personnalité tout aussi discrète, Ludmilla est quelqu'un qui déteste qu'on la remarque, et qui préfère passer inaperçue partout où elle va. La servante est une personne au caractère posé, qui reste calme dans beaucoup de circonstances. Ludmilla sait garder son sang-froid, même si la situation incitera fortement à le perdre. En effet, elle a apprit à rester calme et à réfléchir même sous la pression, ce qui explique que presque jamais vous ne verrez la jeune femme céder à la panique. Dans ce genre de situations, elle se prend comme une sorte de modèle, et agit en tant que tel, afin d'apaiser les gens et qu'ils suivent son exemple. Cette attitude vient du fait qu'étant l'aînée d'une famille de trois enfants, malgré la mince différence d'âge entre sa sœur et son frère, elle s'est toujours senti comme obligée de veiller sur ses cadets, et adopte de ce fait une attitude envers eux qui peut ressembler à celle d'une mère envers ses enfants. Elle ne les harcèlent pas de conseils et d'ordres, bien entendu, mais quand ceux ci sont en difficulté, elle a tendance à prendre une place ce Mère. Elle peut agir de la même manière avec des amis, en leur donnant des conseils quand elle pense qu'ils agissent mal. Cette attitude n'est pas mal prise de ces amis, qui la connaisse de toutes manières, et s'amuse des inquiétudes qu'elle peut parfois avoir. En effet, même si Ludmilla essaye de paraître positive à chaque fois, dans certaines situations, avec certaines personnes, elle ne peut s'empêcher d'imaginer le pire. Positive, oui, mais avec certaines personnes, les pensées désastreuses viennent d'elles-mêmes, en particulier là aussi avec sa famille. L'attachement qu'elle porte à sa famille la pousse à s’inquiéter bien trop, mais ses doutes ne sont qu'Amour. Elle agit de la même manière là aussi avec ses amis très proches. Pour les situations générales concernant beaucoup de monde, elle est en général assez positive et pleine d'espoir, ce qui reflète dans ses rires et ses sourires. Ludmilla est agréable à vivre, et si elle est discrète et timide, si on la met en confiance, elle devient une compagne bavarde et souriante. La face d'elle que Ludmilla montre aux étrangers n'est pas la même que celle qu'elle montre à ses amis, comme vous aurez pu vous en apercevoir. Elle est beaucoup plus réservée avec ceux qu'elle ne connaît pas, et ne parle avec eux que lorsqu'elle le doit vraiment. Sa timidité la pousse à éviter les discussions avec des gens qu'elle ne connaît pas, ce qui explique pourquoi la jeune femme n'a que quelques amies très proches, et ne possède presque aucune connaissance ou camarade. Ludmilla rougit ou bafouille facilement lorsqu'elle est gênée, et la demoiselle est souvent gênée. Un rien la gêne, que ce soit les compliments, ou les remarques désobligeantes de certains Nobles à son égard. La jeune fille n'est pas naïve, mais elle n'est pas méfiante non plus; Il n'est pas très difficile d'obtenir son amitié ou sa confiance, mais si on la lui brise, alors plus jamais elle n'aura confiance en vous. Ludmilla a subit beaucoup de déceptions du côté amical, mais continue toujours de se faire des amis, car elle trouve cela nécessaire. Mais là encore, sa timidité joue beaucoup, et elle n'ose jamais aller vers ceux qu'elle ne connaît pas pour leur parler. Tous ses amis sont des gens qui sont venus lui parler, et volontairement se lier d'amitié avec elle. Gentille et adorable, la jeune femme est très compréhensive, et accepte beaucoup de choses. Elle ne fait pas de différences entre toutes les races d'Illea, bien que les Esprits et les Neko lui fassent tout de même un peu peur. Disons qu'elle n'a rien contre eux, mais n'aimerait pas se retrouver en face d'eux. Ludmilla se met rarement en colère, mais lorsqu'elle se met en colère, elle ne cri pas, et se contente d'un regard noir, avant de tirer sa révérence. Il est certain que pendant tout le reste de la journée, et même plusieurs jours après, elle vous ignorera tout simplement, vous lançant ce même regard si vous l'énervez trop. Autre point qui paraître inutile à aborder, Ludmilla est très habile de ses mains, et n'est pas maladroite pour un sous. Mais en tant que Servante, il est normal qu'elle ai ce genre de qualificatifs.
Malgré tout ceci, Ludmilla est quelqu'un de particulièrement émotive, qui laisse vite ses émotions filtrer. Elle a beaucoup de mal à cacher sa tristesse ou sa colère, ou tout autre sentiment, et pleurer devant d'autres ne la gêne pas. Elle n'aime pas que les autres s'inquiètent pour elle-Mais qui aimerait?-, mais ne peut se retenir de pleurer. Même si toutefois, dernier point, Ludmilla n'ose pas aller vers les autres, si elle voit quelqu'un qui se sent mal, elle essayera au moins de l'aider, même si elle s'y prend parfois mal.


►Histoire.


Ludmilla est née un 15 Avril dans une famille de modeste condition, alors que le pays d'Illea était encore unifié et dirigé par le Roi Julius Della'Morte. La jeune fille était l'aînée d'une famille de trois enfants, et fut entourée de l'amour de ses parents dès sa naissance. La vie de Ludmilla commence donc comme toutes les vies en général, sans évènements particuliers pour marquer sa venue au monde autre que la joie de ses parents. Son enfance et son adolescence ne furent pas non plus pavés d'évènement extraordinaires ou tragiques, et ce sont les bons souvenirs qui dominent dans la tête de Ludmilla lorsqu'elle repense à ces périodes de sa vie. Une vie dans la simplicité, certes, mais une simplicité qui lui convenait tout à fait. Avec ses parents, son jeune frère et sa jeune sœur, elle se sentait parfaitement bien. Une vie comme les autres, qui ne mérite pas réellement que l'on s'y intéresse. Sa mère était une Servante au château royal de l'époque, et Ludmilla l'accompagnait souvent afin de voir en quoi consistait le travail auquel sa mère s'adonnait toute la journée, et auquel elle s'adonnerait très certainement elle aussi dans quelques années. Ludmilla était l'aînée de la famille, et il était donc normal que sa Mère veuille qu'elle se mette le plus vite possible au travail. Sans compter que le père des trois enfants ne travaillait déjà plus depuis quelques années. Il était soldat, mais un accident pendant son entraînement le força à poser les armes pour ne plus jamais les reprendre. Ayant perdu la pleine fonction de son bras, il n'était plus en mesure de tenir une quelconque arme, et donc de se battre. Que la jeune fille aux yeux bleus travaille serait donc bénéfique pour les économies de la famille. Ludmilla le savait, et ne se rebella jamais contre cette décision, qu'elle avait de toutes manières bien acceptée. Elle n'était pas Noble ou Bourgeoise, et n'était pas non plus une surdouée: Prétendre à de grandes écoles était impossible pour elle, et sans grandes écoles, il lui était impossible de promettre à un avenir particulièrement brillant et exceptionnel. Mais cela convenait très bien à Ludmilla, comme déjà dit, la simplicité dans laquelle elle vivait ne l'avait jamais dérangée. Ce qu'elle ferait avait été décidé, et à priori rien ne pouvait le changer, mais cela lui convenait. Ludmilla n'était de pas quelqu'un qui se plaignait beaucoup, de toutes façons.
La jeune femme avait tout juste quinze ans lorsque l'actuel Roi et Reine d'Illea moururent et laissèrent la place à leurs enfants sur le trône. Ludmilla avait alors à peine commencer à travailler en temps que Servante, et si le changement la surpris, cela ne la dérangea pas outre-mesure, et elle ne vit pas le problème. Après tout, les Jumeaux auraient forcément reprit le pouvoir un jour ou l'autre, c'était tout à faut normal. C'est pour cette raison que la jeune fille ne s’inquiéta de rien, continuant tranquillement son nouveau travail. Du moins, pour un temps. Lorsque ce fut le tour d'Annahita Della'Morte de régner, tellement de choses différaient du règne de son frère que Ludmilla en fut légèrement effrayée. Étant la plupart du temps au château, elle pouvait aisément sentir que certaines tensions naissaient lentement et prenaient de l'ampleur avec le temps. Ce fut cette même année, environ quatre à cinq mois avant la guerre civile, que la plus âgée des Blaze fit la connaissance d'un jeune homme appelé George (XD). Il avait trois ans de plus qu'elle, était archéologue, et logeait au château en temps qu'invité du Royaume d'Elmegard. De ce que comprit Ludmilla la première fois qu'il lui parla, les ruines au sud-Est d'Illea l’intéressait, et il était venu les étudier ici-même. Bien qu'il était quelqu'un d'important, et elle une simple Servante, Les deux jeunes gens nouèrent rapidement une très proche relation, pour finalement tomber amoureux l'un de l'autre. Évidemment, ils se rendaient compte que cette relation allait être difficile à entretenir, mais ils pensaient naïvement qu'ils trouveraient forcément une solution à ce problème. Chaque serrure à sa clé, non?
Malheureusement, la guerre civile arriva rapidement après cela, et George fut contraint de fuir Illea et retourner dans son pays natale. Ludmilla en fut très attristée, mais il lui promit de lui envoyer des lettres, promesse qu'il tint d'ailleurs. Comme si les problèmes qui s'entassaient n'était déjà pas assez nombreux pour la famille Blaze, leur maison fut brûlée, et toute la famille fut obligée d'aller habiter chez des voisins. Ludmilla s'entendait assez bien avec le fils de ces derniers, mais moins qu'Aleksander, qui semblait réellement s'être attaché au jeune garçon, peut-être même un peu plus qu'il n'aurait du. Ludmilla ne dit cependant rien à propos de cette relation, ne voulant pas causer plus de problèmes à la famille, qui en avait largement assez depuis quelques mois. Et puis si cela permettait à Aleksander de sourire, alors elle ne pouvait rien faire, non? Même si ce dernier ne le montrait pas, la mort de leur père, survenue un peu plus tôt, l'avait profondément touché. Peut-être moins qu'elle ne la toucha elle ou Karin, mais elle l'avait touché quand même. Quelques temps plus tard, bien que les tensions étaient encore très présentes, ils allèrent s'installer chez une Tante, dans la grande ville d'Esidir. La famille Blaze vécue là-bas le temps que la guerre civile se termine. Lorsqu'elle se termina enfin, ce fut pour que le pays soit finalement coupé en deux. En tant qu'Humaine, Ludmilla resta dans la partie Est du pays gouvernée par le prince Ankou, avec ses semblables. Même si toutes ces épreuves avaient beaucoup choqué et troublé la jeune femme, elle choisit de reprendre son travaille de Servante le plus vite possible. Les dégâts avaient été nombreux, et plus qu'à n'importe quel autre moment, ils avaient besoins d'argent. Depuis, Ludmilla travaille toujours en tant que Servante au château, attendant patiemment que son petit-ami lui rende de nouveau visite malgré la distance qui les séparent.


►Quelques formalités :


    ♦~Code du règlement?
    {Validé!}

    ♦~Autre chose à ajouter?
    Cette fiche, devenue trop ancienne, est entièrement à refaire.


Dernière édition par Ludmilla Blaze le Ven 11 Nov - 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

BLAZE Ludmilla {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elzéar BLAZE
» Fyre Blaze
» Silver Blaze, la flamme
» Ludmilla Frontalière.
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Règlement: Avant le RPG. :: État civil :: Archives-