AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses

Masculin Nombre de messages  : 86

Localisation  : Quelque part dehors.
Emploi/loisirs  : Tabasser les autres.
Humeur  : Mauvaise.

Inscrit depuis le   : 21/12/2008
avatar
Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses


Feuille de personnage
Age: 16 ans.
Race: Neko.
Arme / Pouvoir  : Une hache.

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Dim 29 Mar - 19:59

Jensen avait longuement hésité à retirer sa main du bras de la jeune fille. Parce qu'au fond, ce geste avait beau être presque gentil et affectueux, il était tout aussi déplacé. Jensen était un jeune Neko né de milieu modeste, et ayant sommes toute réussi à grimper considérablement dans l'échelle sociale en s'amusant à sauter pas mal de barreaux pour arriver plus vite à un endroit plus proche du sommet. Seulement même si maintenant qu'il était dans la brigade noire son statut n'avait plus rien à voir avec celui inexistant de citoyen lambda qu'il avait eu durant la majeure partie de sa vie, il n'en était pour autant pas rendu au même que son interlocutrice. Et, quoi qu'il puisse jamais faire, il ne pourrait définitivement jamais ne serait-ce que lui arriver à la cheville. Tout du moins était-ce ainsi que lui et sans doute la moitié des habitants du royaume de l'ouest résonnaient. Annahita était la Princesse, et était donc de ce fait un peu intouchable, comme quelqu'un qui est là, mais qui tellement au-dessus des autres qu'on ne peut même pas la toucher. Ce devait sans doute être un peu la même chose pour le Prince de l'est, pour ce qu'il en savait.

Enfin, le fait seul qu'elle soit la Princesse rendait donc son geste déplacé. Il devait la considérer et la traiter avec déférence, et donc la respecter sans avoir ce genre de gestes envers elle. D'un autre coté, il avait fait bien pire ces derniers temps, donc il pouvait en devenir anodin. Oui, au fond, était-il vraiment obligé de la considérer comme la dirigeante du royaume, là tout de suite? Le contexte lui-même lui-même n'était pas vraiment formel, même si la convocation elle l'avait été. Il s'était tout d'abord senti un peu piégé, embarrassé, et n'avait pensé qu'à s'en aller durant toutes les longues minutes qui avaient suivies son arrivée dans la chambre de la demoiselle. Et maintenant qu'elle lui donnait, qu'elle lui offrait la possibilité de partir et d'enfin pouvoir respirer, lui décidait de rester là. C'était complètement stupide de rester s'il n'avait rien à dire, et ça l'était sans doute autant de ne pas bouger alors qu'il n'avait cessé de vouloir passer cette porte dans l'autre sens. Mais enfin, quelque chose lui faisait dire qu'il gagnerait beaucoup plus à rester qu'à s'en aller. Dehors, qu'est-ce qu'il ferait? Il irait tuer des gens, se reposer, errer sans but ou encore se disputer avec des personnes qu'il ne connaissait même pas. Alors que dans ces appartements il y avait Annahita, et à elle seule elle semblait réussir à capter son entière attention. Parce que là, il n'était plus vraiment le terrible hâchelier de la brigade de l'ouest, il était tout simplement Jensen. Et elle, elle n'était pas tout à fait la Princesse du royaume de l'ouest, elle était juste Annahita.

Et autant ce fier Neko respectait sa Princesse, autant Annahita, Jensen tenait étrangement à elle.

Jensen ne cilla pas lorsque le regard intense de la jeune fille rencontra le sien. Ce n'était pas quelque chose de désagréable, même pas dérangeant, en fait. Il aimait ses yeux si particulier, et appréciait autant le fait qu'ils se posent sur lui de la sorte. La plupart du temps, Jensen n'aimait pas laisser place-même de manière disparate-à ses émotions. Il était renfermé, peu souriant, peut-être un peu caustique et relativement sadique dans son genre. Alors là, c'était un peu particulier aussi pour lui, mais pas nécessairement désagréable.


"Spécial, unique. Peu de gens le sont pour moi, vous savez? Ils doivent se compter sur les doigts d'une main... "

Le jeune Neko haussa un sourcil, sans se départir de son vague sourire pour autant. Entre connaître quelqu'un réellement et superficiellement, il y avait un monde. Mais pour autant, Jensen ne se sentait pas le besoin de connaître par cœur la Princesse aux longs cheveux immaculés pour savoir qu'il ne ressentait pas pour elle que de l'admiration ou du respect pur. Il s'en doutait depuis un certain temps, à dire vrai, mais entre s'en douter et l'admettre, là aussi il y avait un monde. Alors quant-à le dire à voix intelligible, c'était très loin d'être réalisable pour le moment.

Enfin, il n'avait pas forcément besoin de mots pour se faire comprendre, si?

Il ne put réprimer un vague frisson en sentant les mains de la jeune femme se poser sur ses épaules. Il ne s'attendait pas vraiment à ce geste de sa part, mais à vrai dire ce ne fut pas particulièrement pour lui déplaire . Il se sentait bien, juste à être là, dans la même pièce que la jeune fille ; alors de son point de vue, la situation ne pouvait que s'améliorer encore. Elle ne pouvait que difficilement s'assombrir, en tout cas.

S'il ne s'attendait pas franchement à ce qu'elle pose ses mains sur ses épaules, il s'attendait encore moins à ce qu'elle ne pose ses lèvres sur les siennes. C'est sans doute la raison majeur qui expliqua son étonnement, et donc par là même son temps de réaction qui-bien que très court-lui parut une éternité. La dernière fois c'était lui qui l'avait embrassé, et donc il n'avait pas vraiment eu à se poser quelques questions que ce soit sur le “était-ce bien” ou “était-ce mal”. Mais là, étrangement, il balaya simplement toute forme de pensée quelconque de son esprit, et se contenta de lui rendre son baiser. Il n'avait que faire des conséquences, de ce qui pourrait bien arriver après ou des possibles regrets que cette fois-ci il pourrait avoir. Après tout il n'avait rien à se reprocher, et puis il avait juste envie d'être avec elle. C'était profondément irrationnel comme pensée, mais c'était exactement ça qu'il ressentait, ce besoin d'être auprès d'elle.

Et puis il se sentait tellement bien, là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Esprit, Servante au château royal

Féminin Nombre de messages  : 33

Localisation  : Dans le brouillard~ BOUH.
Emploi/loisirs  : Passer le balais sans balais, eheh.
Humeur  : Très bonne.

Inscrit depuis le   : 21/01/2009
avatar
Esprit, Servante au château royal


Feuille de personnage
Age: 18, bientôt 19. Je ne vois pas le temps passer, c'est dingue!O_O
Race: Je suis une Esprit, une jolie Esprit! Purée, c'est trop cool!XD
Arme / Pouvoir  : J'utilise la magie. Je rentre dans votre chambre sans passer par la porte, oh oh oh.~♥

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mer 29 Avr - 16:38

Quelque chose d'intéréssant à pouvoir répéter un peu partout.

C'était exactement ce que comptait trouver la jeune Maxence Baumgartner dans la chambre de sa dirigeante ce soir là. Oui, quelque chose de bien intéréssant, elle en était sûre. Une chose dont-elle était également certaine était qu'elle allait s'attirer de gros ennuis en faisant une chose pareille. Mais elle s'en souciait peut sur le moment, pour dire vrai. L'activité favorite de cette esprit aux fins yeux verts était le comérage en tout genre, depuis qu'elle était entrée comme servante au château de la dirigeante de la partie Ouest d'Illea. Et il fallait le dire, l'austère château avait beau être immense et remplit de personnes en tout genre du matin jusqu'au soir, il manquait cruellement de gaieté. Oui, tout à l'image de celle pour qui il avait été redécoré, il n'inspirait pas la joie. Et c'était bien pour cela que la servante aux yeux verts avait bien envie d'y mettre un peu d'animation à cet endroit qui en manquait à son goût.

Et la chance avait apparament décidé d'aider l'Esprit dans sa quête de l'information du jour à communiquer à tout le château, ou au moins à ses amies. Enfin, ces demoiselles ayant le même état d'esprit qu'elle, c'était un peu la même chose. Tout le monde serait au courant en très peu de temps.
En vaquant à ses occupations, donc, Maxence était par un pur hasard arrivé dans le couloir menant aux appartements de la princesse Annahita. Elle ne s'était attendue à ne trouver personne dans cet endroit, mais visiblement, elle s'était trompé, puisqu'elle était arrivée juste à temps pour voir un jeune homme aux oreilles de chats entrer dans les appartements d'Annahita elle même. Sur le coup, Maxence avait faillit en lâcher son panier de linge propre. Cette scène, qui avait tout d'abord été fort surprenante et insolite avait par la suite, la surpris passée, éveillé en elle un sentiment qui l'avait largement fait sourire. Si ça, ce n'était pas de l'information, elle ne trouverait jamais d'autres informations à colporter de toute sa vie. C'était réellement intéréssant...et étonnant. Et ces deux adjectifs réunis, c'était le paradis pour Maxence.

Voilà pourquoi la blonde esprit était adossée au mur, près de la porte de la chambre, souriante. Presque personne ne passait par ce couloir, elle ne risquait donc pas de se faire envahir de questions sur le pourquoi de son immobilité près des appartements d'Annahita Della'Morte, ou sur le pourquoi de ce petit sourire qui ne la quittait plus depuis quelques bonnes minutes déjà. La jeune fille aux longs cheveux blonds pouvait donc se permettre d'attendre tranquillement, le panier de linge posé sagement à ses côtés. Elle aurait tout le temps de faire les chambres plus tard, la situation présente, elle, ne pouvait attendre. Et franchement, entre faire ce qu'elle allait oser faire, et faire les chambres, comme tous les jours, il n'y avait pas à se poser la question sur lequel des deux était le plus intéréssant et drôle, vraiment.

Maxence, après quelques minutes à être resté ainsi adossée au mur de pierres froides, s'en décolla avec lenteur, un petit sourire satisfait toujours sur ses minces lèvres. Elle récupéra ensuite son panier de linge, et poussa un petit soupir, prenant un visage normal cette fois-ci. Si elle se mettait à rire bêtement ou juste sourire lorsqu'elle allait entrer dans la chambre pour proposer de refaire les draps, cela ne fairait pas très sérieux, et on devinerait tout de suite qu'elle avait anticipé l'action. Et ça, elle ne voulait pas vraiment qu'on le sache, celma ne lui aurait attiré que plus d'ennuis encore, elle le savait. Et Maxence ne voulait pas s'attirer trop d'ennuis. Elle tenait encore à sa vie, Dieu merci.

C'est donc avec un air tout à fait commun, qu'elle faisait en permanence, que la jeune femme toqua doucement à la porte de bois, l'ouvrant immédiatement après en grand, lançant de son habituelle voix enjouée:

"Bonsoir! Désolée de vous déranger, ma Princesse, mais je suis venue vérifier si vous n'aviez besoin de rien, et..."

Elle cessa automatiquement de parler lorsque ses yeux d'émeraude virent la scène qui se dessinait dans la grande chambre d'Annahita; La princesse était elle même ici, ainsi que le juene Neko qu'elle avait vu entré auparavant. Et les deux semblaient être très...occupés, voilà, c'était le mot, occupés.

Enfin, si l'on pouvait dire que s'embrasser était une activité en elle, mais bon...

La jeune servante ouvrit de grands yeux ronds, sincérement étonnée, mais ravie tout de même. Si elle s'était attendue à voir quelque chose d'aussi intéréssant, elle en aurait jubilé d'avance. Car ça, c'était vraiment mieux que tout ce qu'elle aurait espérée pouvoir voir de toute sa vie de pauvre Esprit en passant le pas de cette porte.

"Oh, je suis désolée, je vous dérange! Je repasserais plus tard!" s'écria immédiatement Maxence avec un ton faussement désolé, commenceant à refermer la porte sur le couple, un petit air en conséquence, sans sourire toutefois.

Elle ne pensait pas réellement que les deux autres la laisserait partir, mais bon, autant essayer. Et puis qu'il la poursuive pourrait également être très amusant, dans le fond, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Princesse de la Région Ouest

Féminin Nombre de messages  : 59

Localisation  : Au château, probablement. Que je le dise ne signifie pas que je veuille te voir, ceci dit.^^
Emploi/loisirs  : Rien qui vous concerne de quelque manière que ce soit.
Humeur  : Relativement... Mauvaise. J'ose espérer pour vous tous que cela s'arrangera rapidement.^^

Inscrit depuis le   : 23/12/2008
avatar
Princesse de la Région Ouest


Feuille de personnage
Age: 17 ans
Race: Humaine
Arme / Pouvoir  : Un katana, Queen's ice

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mer 29 Avr - 18:30

Se sentir... Bien. Etrangement, cela faisait longtemps que cela ne lui était pas arrivé, et c'était sans doute l'une des toutes premières où un sentiment comme ça l'envahissait. Parce qu'elle n'était ni très chaleureuse ni très démonstrative, pas plus que d'un naturel particulièrement gentil ou généreux. Non, Annahita Della'Morte n'était pas quelqu'un comme ça. Et de fait, son statut de princesse la rendait encore plus inaccessible aux autres, jusqu'à en devenir intouchable pour la plupart des personnes. Elle ne redait pas forcément les autres heureux, et ils ne la rendaient pas plus joyeuse non plus. Disons qu'elle servait leurs intérets, et qu'ils servaient les siens. C'était aussi ce que la jeune fille aux longs cheveux de neige avait toujours pensé de Jensen, qu'il lui servait et qu'en échange elle lui avait fourni un prétexte quelconque pour pouvoir tuer en toute impunité. Jamais, au grand jamais, elle ne serait allée chercher plus loin que cette dite explication de base, et pourtant... Pourtant, il lui semblait maintenant évident que, peut-être, peut-être qu'elle aurait du. Comment ne pas se rendre compte des chose qui lui sautaient aux yeux à présent, hein? Pour elle, il état désormais très clair que Vycilinski Jensen n'étyait pas juste l'un des meilleurs combattant de son royaume.

Il était plus, tellement plus, que la comparaison n'était pour elle même plus envisageable ou même possible. Il n'y avait rien à dire, rien du tout. Sur l'instant, elle se fichait pas mal des conséquences de ses actes, elle se fichait pas mal de tout. Sauf d'elle même et de la personne avec laquelle elle était, c'était bien tout. Pourquoi? Parce que c'était tout ce dont elle avait besoin. Le reste, en ce momet précis, n'importait que peu, n'était que... Superflu?

La princesse du royaume de l'ouest aurait voulu que cela dure toujours, en un sens. Mais évidemment, toutes ces belles pensées volèrent en éclats. Des éclats coupants, et particulièrement dangereux pour celui qui en était la cause... A savoir:une stupide, stupide, stupide, servante qui avait sans doute trouvé bon d'entrer dans sa chambre. Sous quel prétexte? Elle ne l'avait pas écouté, et ne voulait même pas le savoir. D'autant que ses propres réactions ne s'étaient pas faites attendre: aussitôt qu'elle eut aperçu la dite domestique, elle avait lâcher le Neko, décollé ses lèvres des siennes -bien qu'il s'agissait là de la dernière chose dont elle ai eut envie..- avant d'esquisser un mouvement vers l'arrière. Pas par peur, non. Plus par réflexe, en fait.

Et ce qu'Annaita manqua de peu de faire, ce fut de sortir son katana e de couper la tête de l'impudente. Vraiment, cette idée lui parassait d'autant plus séduisante que la jeune Esprit face à elle ne pourrait rien lui faire du tout. Le geste malheureux de celle ci, soit de tenter derepartir aussitôt. Ce qu'elle aurait pu faire, si Annahita n'avait pas été sûre qu'elle irait tout répéter absolment partout. Certes, elle aimait être avec Jensen. Mais, très honnêtement, elle doutait que tout le monde apprécie et vois d'un bon oeil cette... Relation, peut-être? Enfin, les réactions des autres étaient parfois imprévisibles, et puis...

Non, elle n'avait pas à se justifier. Elle préférait juste que toute cette histoire ne s'ébruite pas, surtout avec ce téléphone arabe: en d'autres mots, la servante allait faire courir une rumeur à laquelle elle ajouterais son grain de sel à une amie, qui ferais de même avec une autre, et ainsi de suite pour que la dernière version en date ne colle pas du tout avec la réalité...

De quel droit était-elle entré, de toute façon?! S'avançant, un air énervé peint sur ses traits et la main sur la poingnée de son katana, elle rouvrit brutalement la porte fermée une poignée de seconde plus tôt. L'émotion qu'elle ressentait était bien loin de celle dans lzquelle elle se trouvait quelques secondes à peine plus tôt... Passant alternativement son regard de rubi de la servante aux longs cheveux blonds à Jensen, la princesse jeta ce qui pouvait être considéré comme un regard d'excuse au hachelier, l'air frustré.

"Repasser plus tard, hein? Qui vous dit que vous aurez l'occasion de repasser tout court, et où que ce soit dans le château? "

Des menaces un peu extrèmes, prononcées sur un ton on ne peut moins aimable et amer, le tout avec un regard bien peu amène. Menaces qu'elle aurait absolument pu mettre à exécution, si elle le voulait.Par là, elle n'entendait pas tuer cette fille, non. Juste lui rappeler qu'elle n'était pas ici pour prendre des initiatives, et que si elle, Annahita Della'Morte, décidait qu'elle devait rester un moment, elle restait. Point à la ligne. Qu'elle n'avait pas le choix.

Passant sa main gauche dans ses chevex, la droite étant toujours occuée à retenir le bras de Maxence -peut-être même un peu trop fort, elle sentait que si elle continuait, elle lui ferait mal... Ou était-ce déjà le cas?- et n'eut pas même n semblant de sourire à son égard. Juste des regards pour Jensen. Mais pas l'ombre d'un début de sourire sur ses lèvres...

"Vous me semblez bien pressée de vous en aller, n'appréceriez vous pas notre compagnie à sa juste valeur? Vous resterez bien le temps d'éclaicir quelques points, si? Vycilinski... Je... Vous restez aussi, n'est-ce pas? "

Autant la première question était purement réthorique et n'exigeait en rien une réponse -ce n'était pas comme si elle lui laissait deux options, non plus...- autant la seconde, à l'adresse de Jensen, était une vraie, qui demandait confirmation. Bien sur, Annahita ne doutait pas qu'il resterait, mais savait-on jamais. Peut-être avait-il eut sa dose de situations gênantes pour la journée... Quant à son élocution, elle utilisait des tournures bien plus formelles, à présent.

Oui, même ses balbutiements de tout à l'heure lui plaisaient mieux. Parce qu'au moins, elle lui parlait plus ou moins librement. Là...

L'envie de décapiter cette fille reprit la régente de l'Ouest, et elle du se faire violence pour ne pas mettre en application sa pensée. Sans même la connaire, elle détestait cette servante. Elle la haïssait. Personne, personne n'aurai du entrer. Tout e monde aurait du les laisser, au moins cette fois...

Mais voila que cete fille là avait tout cassé.

Donc, lui couper la langue en retour lui avait sembl être une option particulièrement satifaisante, en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses

Masculin Nombre de messages  : 86

Localisation  : Quelque part dehors.
Emploi/loisirs  : Tabasser les autres.
Humeur  : Mauvaise.

Inscrit depuis le   : 21/12/2008
avatar
Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses


Feuille de personnage
Age: 16 ans.
Race: Neko.
Arme / Pouvoir  : Une hache.

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Ven 1 Mai - 2:20

Etrange. Peut-être était-ce là le mot qui aurait le plus convenu à la situation aux yeux de Jensen, pour l'heure. Ou peut-être était-ce ce qui était le plus approprié pour parler du remue-ménage impréssionant de son esprit, qui en quelque secondes à peine avait réussi à disparaître, comme par magie, ne laissant place qu'à un doux vide agréablement silencieux. Et Dieu sait que c'était rare, que le jeune Neko ne pense plus à grand chose et ne se laisse porter par un évenement, une impression ou sensation quelle qu'elle soit. Même lorsqu'il dormait, aussi bizarre que cela puisse paraître, il n'était pas totalement serein ou même détendu. Sic'était du à la situation de son pays, à sa propre situation, aux dures journées qu'il choisissait volontairement de faire ou à quoi que ce fut d'aute peu importait ; le fait était qu'il ne dormait que d'un oeil, et au fond il s'était habitué à ce régime de vie. Lorsque l'on faisait parti d'un quelconque 'groupe' comme une des deux brigades, il fallait toujours être sur se sgardes, toujours, en quelque circonstances que ce soit. Même si l'ennemi n'avait pas l'air dangereux il fallait garder à l'esprit qu'il restait un ennemi tout de même. Alors oui, cette manie de toujours être sur se sgardes, de regarder derrière soit, de surveiller les autres mine de rien, ça lui restait et ponctuait régulièrement sa vie de tout les jours au château.

Et là, à simplement embrasser Annahita, il se sentait étrangement...,bien? C'était stupide, et il n'arrivait pas à mettre le mot qu'il cherchait sur ce qu'il pouvait bien ressentir en cet instant. C'était quelque chose d'agréable, de profondément agréable, en tout cas. Un pur sentiment de bien -être interieur qui lui donnait l'impression que chaque seconde s'étirait, prenait plus d'importance : que le temps se dilatait. La notion du temps en elle-même lui avait sans doute échappé depuis les quelques secondes qui avaient précédées, et il aurait été bien en peine de répondre si on lui avait demandé depuis combien de temps il était simplement rentré dans les appartements de la Princesse. Est-ce que cela se comptait en secondes, en minutes, en heures? Toutes ces unités banales et dérisoires lui semblaient plus ou moins vides de sens. S'il les avait compté en battements de coeur en tout cas, cela ferait selon toute vraisemblance une éternité qu'il était ici près d'elle. Et ça lui plaisait, dans le genre idée tordue. Parce que bien que n'ayant jamais ressenti grand chose pour qui que ce soit et étant donc relativement perdu entre les émotions qu'il ressentait à tour de rôle, il savait qu'il...,tenait à Annahita. Pas en tant que Princesse, il était évident qu'il l'aimait de manière moins formelle malgré le respect qu'il ressentait toujours envers la demoiselle aux longs cheveux de neige.

Pour toutes ces raisons, lorsque quelqu'un ouvrit la porte, il ne réagit pas immédiatement. Il sentit la jeune femme en face de lui s'écarter de lui, brisant le sceau de leur lèvres, mais n'ésquissa pour sa part aucun mouvement de recul, de surprise ou même de colère. Le jeune Neko se sentait passablement largué, comme si on l'avait laissé au dernier quai et qu'à présent il peinait à trouver un chemin pour les rejoindre. Oui, les, puisque d'après la voix qu'il avait entendu quelqu'un venait de rentrer. Quel comble...,il y avait toujours quelqu'un pour tomber sur ce genre de situations gênantes, toujours quelqu'un pour rentrer pile au mauvais endroit, pile au mauvais moment. Et cette stupide personne, à l'évidence, la demoiselle Della'Morte n'avait pas particulièrement envie de la laisser s'en aller vaquer à de joyeuses occupations de servante-puisqu'il lui avait bien semblé que s'en était une, du peu qu'il avait compris de ce qu'elle avait bien pu dire. A moins que d'autres personnes ne soient reléguées à vérifier si personne n'avait besoin de rien, ce qui entre paretnhèse n'aurait pas plus étonné que ça le jeune hâchelier. Il connaissait plus ou moins les personnes de son rang, et bien entendu celles qui lui étaient superieurse. Mais les ervantes, les doméstiques et tout ce qui allait dans la même catégorie de personnes, il n'en avait cure. C'était tout juste si à ses yeux elles avaient une existence quelconque.

"Repasser plus tard, hein? Qui vous dit que vous aurez l'occasion de repasser tout court, et où que ce soit dans le château? "

Le jeune Neko secoua vaguement sa tête de gauche à droite, histoire de définitivement émerger et reprendre part à la semi-conversation qui s'était mise en place entre les deux jeunes filles. Oui, il semblait clair et net que la Princesse du royaume de l'Ouest n'appréciait pas franchement la situation. Et très honnêtement, Jensen la comprenait parfaitement. Lui-même n'était pas franchement à l'aise, et quand il n'était pas à l'aise, se sentait pris en faute ou encore était gêné, la plupart du temps-et malheureusement pour les personnes qui passaient à ces moments là-il s'énervait. Et là, le jeune Neko aux grands yeux bleus començait à doucement mais sûrement sentir l'agacement monter en lui. Pour autant, il ne disait rien. Peut-être parce qu'il ne savait pas quoi dire, ou qu'il avait peur de ne pas sembler assez précis dans ses propos, pour le coup.

"Vous me semblez bien pressée de vous en aller, n'appréceriez vous pas notre compagnie à sa juste valeur? Vous resterez bien le temps d'éclaicir quelques points, si? Vycilinski... Je... Vous restez aussi, n'est-ce pas? "

Jense posa son regard clair sur la jeune femme aux longs cheveux immaculés, se demandant si elle attendait de lui une réponse ou si c'était purement pour la forme. Annahita était sa princesse-donc par définition la personne avec le plus d'influence de son coté du monde-et donc qu'elle puisse faire mine de demander son avis le déstabilisait toujours autant. Il n'aimait pas être déstabilisé, mais si c'était ses deux jolis yeux rubis qui le troublaient, alors il s'en moquait éperduement.

"...,bien sûr, je reste, répondit-il en fronçant les sourcils, de nouveau envahi par ce sentiment d'énervement grandissant. Il ne faudrait pas que notre invité surprise ai l'impression que nous ne sommes pas courtois, hm?"

Il avait terminé sa phrase dans un regard très peu amical pour la jeune Esprit aux longs cheveux blonds qui était entrée-et qu'Annahita retenait par le bras-qui retranscrivait parfaitement tout ce qu'il pouvait bien penser d'elle. Unlong regard froid et meurtrier, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Esprit, Servante au château royal

Féminin Nombre de messages  : 33

Localisation  : Dans le brouillard~ BOUH.
Emploi/loisirs  : Passer le balais sans balais, eheh.
Humeur  : Très bonne.

Inscrit depuis le   : 21/01/2009
avatar
Esprit, Servante au château royal


Feuille de personnage
Age: 18, bientôt 19. Je ne vois pas le temps passer, c'est dingue!O_O
Race: Je suis une Esprit, une jolie Esprit! Purée, c'est trop cool!XD
Arme / Pouvoir  : J'utilise la magie. Je rentre dans votre chambre sans passer par la porte, oh oh oh.~♥

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Lun 27 Juil - 23:20

De la chance, Maxence n'en avait pas vraiment d'ordinaire.

En effet, la jeune Esprit n'était pas une personne que l'on pouvait qualifier de particulièrement chanceuse, dans la vie de tous les jours. Rien qu'àn regarder son passé, on voyait bien que la blonde n'avait pas promené la chance avec elle durant son adolescence. Si son enfance avait été particulièrement banale, son adolescence l'avait été beaucoup moins: La mort de son père, la paralysie de sa mère, l'argent qui manquait pour pouvoir faire vivre sa famille et qu'elle avait du se débrouiller pour trouver seule...Tous ces choses indicaient une certaine malchance chez l'Esprit aux yeux verts. Une malchance naturelle, là. Car il était certain que Maxence avait, d'un autre côté, une sale tendance à s'attirer volontairement toutes sortes d'ennuis. Il fallait dire que la principale raison à cela était que la jeune fille adorait espionner ce qui se passait chez ses voisins. Epier, commenter, se mêler de ce qui ne la regardait pas, provoquer ou taquiner, toutes ces petites choses qui attiraient en principe des ennuis aux curieux, c'était ce qu'elle préfèrait de loin faire de sa vie. Masochiste? Pas le moins du monde, voyons, cela l'amusait juste. Le goût du risque pas trop risqué, peut-être aussi? Vouloir prendre des risques sans pour autant manquer d'en perdre la vie? Maxence était peut-être un peu lâche au fond, mais elle assumait en tout cas entièrement ses actes.

Hmm, quoi que là, sur le moment, la jolie blonde se demanda si elle n'avait pas mit la barre trop haut. Espionner, oui, mais le sans prendre de danger était à remettre en question dans ce cas de figure là c'était certain.

La servante aux cheveux blonds ne pu réprimer une petite grimace de douleur quand la princesse lui atrappa vivement le bras, ayant réouvert violement la porte qu'elle avait commencé à refermer sur eux. Maxence tenta vainement de faire un pas en avant, mais l'étreinte de la demoiselle aux cheveux blancs était bien trop forte pour pouvoir être aussi simplement brisée. Forcée contrainte, elle du rester en place, alors que la Princesse lui avait adréssée une phrase, qui sonnait d'ailleurs plus comme une menace qu'autre chose aux oreilles de Maxence, qui se contenta d'afficher un petit sourire crispé à son adresse. Elle ne pouvait pas faire mieux en l'état des choses. Peut-être que si cette dernière lâchait son bras, cela irait mieux, mais il était évident que ce n'était pas en option pour le moment, tout comme ka fuite qu'elle avait tenté quelques instants plus tôt.

"Vous me semblez bien pressée de vous en aller, n'appréceriez vous pas notre compagnie à sa juste valeur? Vous resterez bien le temps d'éclaicir quelques points, si? Vycilinski... Je... Vous restez aussi, n'est-ce pas? "

Annahita Della'Morte venait d'éléver la voix une deuxième fois, s'adressant à elle en premier lieu, puis au Neko resté en rretrait dans la chambre, un certain 'Vycilinski'. Son nom de famille très certainement, cela faisait trop étrange pour un prénom. Ce nom lui rapellait quelque chose, d'ailleurs, mais impossible de savoir quoi. Cela lui reviendrait sans doute pour la suite, sûrement. Enfin, elle espérait, ce serait encore plus intéréssant de savoir qui était le Neko avec la Princesse, non?

Maxence passa presque nerveusement son regard vert de la princesse aux yeux rouges à ce 'Vycilinski', attendant la réponse de ce dernier, même si elle avait au final peut d'importance. Que le garçon reste ou pas, elle était entre de biens mauvaises mains, si on pouvait dire ça ainsi. Son sort n'allait sûrement pas s'améliorer au fil des minutes, mais curieusement, Maxence trouvait cela plus intéréssant qu'effrayant. Sûrement encore la joie d'avoir trouvé quelque chose à répéter un peu partout dans tout le château de la partie Ouest, si elle pouvait encore parler après cet 'conversation privée', bien évidemment...

"...,bien sûr, je reste. Il ne faudrait pas que notre invité surprise ai l'impression que nous ne sommes pas courtois, hm?"

La réponse du Neko n'avait pas tardé, aussi froide et glaciale que le regard qu'il lui avait lancé tout en parlant. Maxence eu du mal à ne pas violement tirer sur son bras pour faire lâcher prise à la Princesse et s'en aller en courant de toutes ses forces à travers les couloirs, vraiment. Consciente de la délicate situation dans laquelle elle s'était mise elle-même, La jeune Esprit se tourna vers sa Souveraine, avec un sourire qui se voulait le plus détendu possible, alors qu'elle lâcha, d'une voix qui se voulait elle aussi décontractée:

"Ma Princesse, enfin...Je n'ai pas vraiment le temps de rester parler avec vous et votre...ami, j'ai du travail qui m'attend..."

Tout cela évidemment sans paraître insolente une seule fois. Elle n'allait pas empirer sa situation, non plus, elle n'était pas complètement idiote.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mer 29 Juil - 20:04

A vrai dire,le jeune Scott McCloud n’avait pas trop d’idée en tête,ce soir la.Il n’avait absolument rien d’autre a faire que de regarder le temps passer,comme un tout petit spectateur de la scéne,et dont le seule but serait de vivre encore plus longtemps,simplement pour être le temoin de ce sable qui s’écoule dans l’indéfinissable sablier du temps,celui qui representait si bien la longévité de l’element du temps.Le temps etait t-il un element,dailleurs ?On en savait fichtrement rien,pour beaucoup de personne,le temps etait simplement un simple flux qui s’écoule dans un sens unique,pareil a une riviére,en réalité.Une longue et imprévisible riviére,au fleuve tranquille,parfois ponctué de plusieurs remous,comme c’etait le cas en ce moment,avec la guerre des jumeaux.Une simple longue route,avec quelques ramifications,semblables a celles,bien plus innombrables,du destin.De multiples embouchûres,qui passaient,ca et la,par rapport au tronc de base,et qui s’engageait vers des horizons inconnus,le tout pour aboutir sur un unique denouement.Une riviére qui ne cesserait de couler que le jour ou il n’y aurait plus d’eau sur cette terre.C’est a dire,tout simplement jamais.Comment ne pourrait t-il plus y’avoir d’eau sur terre ?Alors la riviére du temps continuerait de couler,inlassablement,sans jamais s’arrêter.Malheuresement,cette même riviére,pour quelques personnes,semblait des fois….Se figer,tout simplement,et laisser le pauvre individu Lambda s’eclater tout seul,sans le moindre loisir pour lui prêter main forte et lutter contre cet enemi invisible,et pourtant si dangereux,l’ennui.Oh,l’ennui….Décidement,c’etait quelqu’un de très pénible,cet ennui.Il arrivait au moment ou on s’y attends toujours le moins,tout ca pour faire mourir de depression nerveuse le dit individu Lambda cité plus haut.Notre cher Lamda n’aurait alors plus qu’une sele chose a faire,et la plupart des types dans son genre,que nous appellerons les autres Lambdas se seraient simplement assis la,et tous,sans le moindre doute,aurait tout bonnement attendu qu’un evenement vienne les sortir de leur ennui,et triompher de ce sale ennui,qui ne cessait de taper sur le systéme de notre cher Lambda.

Le probléme avec le personnage qui répondait au patronyme etrange de Scott McCloud,c’etait qu’il etait loin d’être satisfait qu’on le range dans la fameuse catégorie de notre bon vieil ami,l’individu Lambda.Non,a sa connaissance,d’ailleurs,tout ceux qui avaient eu l’occasion de parler un peu avec lui,Scott etait loin d’être un individu Lambda.Il etait,le pensait t-il,du moins,tout le contraire d’un pauvre imbacile temporaire,au visage anonyme,et anodin,en gros,le symbole parfait de la foule au service de la princesse,et qui pour la pupart,servait de tête a claque pour l’Est.Si l’Est n’avait pas franchement l’air d’un adversaire très puissant,de part la présence des Humains,qui,sans vouloir vexer la princesse Annahita,etait une race plutot faiblarde,par rapport aux trois autres races qui peuplait ce beaux pays qu’etait l’Illea.Oui,comparé aux Nekos,aux Elfes,et aux Esprits,les Humains etaient faibles.La condition physique Humaine,la lenteur qui les caractérisait.Alors oui,les humains,la race la plus faible de l’Illea.Et pourtant,c’etait deux humains qui gouvernaient actuellement ce beau pays.Coincidence,les deux etaient egalement des combattants extraordinairement puissants,du meme niveau que la célébre Brigade noire,dont faisait dailleurs parti notre lascar McCloud,et qui donc,etaient tout deux parfaitement a même de se debarasser d’un visiteur importun.Quelqu’un qui serait venu par ici pour tromper son ennui,par exemple ?Oui,car si Scott n’etait pas un individu Lambda,il n’en restait pas moins une personne relativement immature,et d’un caractére très puéril.Il etait donc tout simplement sorti de ses appartement pour s’offrir une petite virée dans les couloirs,souriant aux jeunes filles qu’il croisait,et qui bien sur,le méritait.Il ne fallait pas faire un beau visage a celles qui n’en avaient pas,c’etait évident.En meme temps, qu’il continuait ses pas,Scott se remit a penser a celle qui aurait mérité bien plus d’un sourire,qu’il avait un jour croisé au détour d’un couloir.Il ne savait pas son nom,mais avait retenu presque tout les détails de son visage,et de son corps.Quand a sa voix,qu’elle avait lancé un petit « excusez moi » a Scott alors que ce dernier avait fait un mouvement d’esquive pour lui permettre de passer,Scott s’en rapellait encore.Une voix espiégle,fillette,gamine,une vois que Scott adorait,et qu’il aimait se rememorer dans son sommeil.Alors oui,si seulement il pouvait la revoir un jour,cette si jolie jeune blonde,ca serait très bien.


Alors que le jeune Neko sans oreilles passait devant la porte des appartements royaux,un peu plus loin,a coté d’une autre porte qui conduisait pareillement aux fameux appartements de la princesse Annahita Della’Morte,Scott percut tout dabord une voix.Pas très sympathique,il est vrai,cette même voix s’adressait visiblement a quelqu’un,qui n’etait pas dans le champ de vision de Scott,du moins,pas pour le moment.Une voix qu’il peinait a identifier dailleurs,mais il fallait recconaitre qu’elle appartenait forcement a une femme,puisque cette voix avait toute les consonnances aiguës de la féminité qu’on arrive généralement a percevoir dans une voix.


"Vous me semblez bien pressée de vous en aller, n'appréceriez vous pas notre compagnie à sa juste valeur? Vous resterez bien le temps d'éclaicir quelques points, si? Vycilinski... Je... Vous restez aussi, n'est-ce pas? "

Ah,mais bien sur….Maintenant,il savait a qui appartenait cette voix.De toute sa vie,Scott n’avait jamais rencontré une jeune fille qui parle de la même maniére que la princesse Annahita Della’Morte.Alors oui,de plus,il se trouvait a proximité de ses appartements,non ?Donc,la logique voulait,selon toute vraisemblance,que la dite voix appartienne a la Princesse de la Région Ouest,la térrifiante et redoutable Annahita.Bon,maintenant que ca,c’etait fait,restait a savoir qui diable la princesse etait en train de reprimander ainsi ?Hmm….Pas Scott,déjà,a moins que la Princesse ne soit capable de voir a travers les murs,ce qui ettonerait fort le jeune neko brigadier,la princesse ne lui parlait pas.Une autre voix,plus ténue,lui provint alors,tandis que Scott pressait le pas pour voir toute la scéne qu’il entendait depuis sa position,gardée fixe jusqu'àlors.

"...,bien sûr, je reste. Il ne faudrait pas que notre invité surprise ai l'impression que nous ne sommes pas courtois, hm?"

Voila,une autre voix qui venait de faire son entrée dans la symphonie qui commencait a prendre forme sous les oreilles humaines du jeune McCloud.Celle ci,il eu plus de mal a la recconaître,car elle avait un ton creschendo,qui montait de plus en plus haut,et pas forcement plus amicalement,bien au contraire.La voix semblait tout,sauf amicale,et devenait de plus en plus agréssive avec la pauvre personne qui devait endurer ces réprimandes.Et dailleurs,si Scott avait bien tout suivit,la dite personne devait s’apeller…..Vycilinski.Oui,c’etait forcement lui,le Vycilinski de la derniére phrase.Bon,il ne restait dont plus qu’une seule personne.Une fille,puisque la derniére voix s’eleva dans l’air.

"Ma Princesse, enfin...Je n'ai pas vraiment le temps de rester parler avec vous et votre...ami, j'ai du travail qui m'attend..."

Cette fois,la voix etait totalement soumise,et pas du tout insolente…Elle rapellait toutefois quelque chose a Scott,sur le coup.C’est ainsi qu’il arriva devant une scéne pour le moins insolite,la Princesse tenant fermement la Servante dont Scott etait tombé amoureux après l’avoir croisé.Le choc de la revoir en de pareilles conditions lui fit ecquarquiller proprement les yeux,avant qu’il n’apercoive,dans l’encolure de la porte,une deuxiéme silouette,arborant des Oreilles,similaires a celles que Scott avait auparavant.Avancant encore un peu dans la lumiére,Scott debarqua au milieu de ce joli petit monde,et ouvrant legerement la bouche,puis en la refermant,comme si il ne savait pas ce qu’il devait dire.



Heu…..Hem….Excusez moi,mais…..Q….Que se passe t-il exactement ?

Il avait dit cela,sur une voix franchement surprise.Trouver la princesse martyrisant la fille dont il rêvait,le tout sous le regard d’un Neko a l’air franchement peu sympathique,cela declenche effectivement,une certaine nouveauté…..
Revenir en haut Aller en bas


Princesse de la Région Ouest

Féminin Nombre de messages  : 59

Localisation  : Au château, probablement. Que je le dise ne signifie pas que je veuille te voir, ceci dit.^^
Emploi/loisirs  : Rien qui vous concerne de quelque manière que ce soit.
Humeur  : Relativement... Mauvaise. J'ose espérer pour vous tous que cela s'arrangera rapidement.^^

Inscrit depuis le   : 23/12/2008
avatar
Princesse de la Région Ouest


Feuille de personnage
Age: 17 ans
Race: Humaine
Arme / Pouvoir  : Un katana, Queen's ice

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Sam 8 Aoû - 18:10

Elle la détestait. Cette servante aux cheveux blonds s'était, au moment même où elle avait franchi le seuil de la porte, attirée les foudres de la Princesse de l'Ouest d'Illea. En soit, elle n'avait d'ailleurs rien fait de mal, non, elle était juste entrée. Mais ça avait amplement suffit pour qu'elle haïsse plus que la plupart des gens. Pourquoi, mais pourquoi diable était-elle entrée? Elle n'aurait pas pu... A la réflexion, non. Si elle était entrée plus tôt, le résultat aurait été rigoureusement le même. Quant à entrer plus tard, elle n'en avait absolument aucune idée, alors le mieux aurait encore été qu'elle reste dehors. Ayant du entendre des voix, elle aurait instantanément du faire demi-tour, si elle avait eu ne serait-ce qu'un semblant d'intelligence. En tous cas, l'expression qu'elle afichait démontrait bien
qu'elle avait sûrement compris la situation dans laquelle elle s'était mise qui n'était, autant le dire tout de suite, pas des meilleures. Le problème dans tout ça résidait aussi et surtout dans le fait de ce qu'elle avait sûrement vu. Elle ne manquerait à coup sûr pas de parler à tout le monde à ce sujet et Annahita n'avait pas lamoindre envie de voir sa vie privée étalée au vu de tous. Parce que les servantes, en particulier, adoraient le plus souvent les commérages en tous genres et de toutes sortes. Déjà qu'elle même ne savait pas franchement ce qui lui arrivait, ce n'était pas pour en entendre parler par d'autres personnes du château... Enfin, elle pourrait toujours tout nier. Démentir la parole de cette jeune fille, on accorderait plus de crédit aux dires de la Princesse aux cheveux blancs qu'à ceux d'une simple servante...En principe.

La meilleure option était donc celle où elle se taisait et où personne ne savait rien, mais Annahita avait de gros doutes quant au fait que la nouvelle venue reste silencieuse. Il faudrait trouver un moyen efficace de lui faire comprendre qu'il était dans son intéret de ne pas parler, autre évidemment que lui couper la langue ou les cordes vocales, ou encore la tuer sur place.

La dernière perspective avait beau être particulièrement séduisante, cette personne ne méritat même pas de souiller son plancher. Dans l'esime de la souveraine, le simple fait d'entrer au mauvais moment l'avait fait chuter dans le négatif. A partir de cet instant, qu'importe ce qu'elle pourrait faire, elle ne l'apprécierait définitivement pas. De toute façon, elle n'en avait pas envie. Autant les précédentes minutes avaient été certes étranges, mais d'une agréable étrangeté, autant cette situation la ne lui plaisait pas du tout. Néanmoins, elle ne pouvait pas dire tout en restant honnête avec ellemême qu'elle regrettait le moindre des évènements arrivés avant l'arrivée impromptue de l'Esprit. Ce serait se mentir, et la demoiselle Della'Morte regardait le plus souvent la vérité en face. Ce n'est qu'en la connaissant qu'on peut la changer, voila comment elle pensait.

Ses yeux rouges posés sur la jeune servante qu'elle tenait toujours par le bras reflétaient à merveille les intentions et pensées qu'elle avait à son égard, autrement dit, pas des meilleures. Un simple regard vers Jensen lui confirma ce qu'elle pensait, à savoir que lui non plus n'appréciait pas plus que ça la dernière arrivée. D'ailleurs, s'il avait décidé de l'étrangler ou quoi que ce soit comme ça, Annahita ne lui aurait sans doute rien reproché, du fait que c'était exactement ce qu'elle avait envie de faire. Son regard repassa cependant bien vite du Neko à l'Esprit, la régente de la moitié Ouest d'Illea sachant à merveille qu'elle risquait de prendre à nouveau quelques couleurs. Même si la situation était mille fois moins gênante que la précédente, il fallait bien l'avouer.

"...,bien sûr, je reste. Il ne faudrait pas que notre invité surprise ai l'impression que nous ne sommes pas courtois, hm?"

Il avait lancé sa réponse d'une voix aussi glaciale que son regard, qui termina de chasser le moindre doute que la princesse aurait pu avoir jusqu'à ce moment là. Restait encore à faire taire la jeune fille... L'entreprise s'avérerait surment plus ardue qu'il n'y paraissait, étant donné qu'il n'exsitait aucun moyen sûr et infaillible de faire taire quelqu'un. Quelle plaie, honnêtement... Annahita serra encore un peu plus la main, rafermissant sa prise par la même occasion. Ils devraient au moins parler un peu avant de ne la laisser partir, leur "invité surprise", justement. Surprise, c'était sûr. Encore une bonne raison de détester les surprises... Invité en revanche, c'était moins sûr. Dans les faits, tout ce qu'aurait en premier voulu Annahita c'était qu'elle reparte de là où elle était venue, et encore, rapidement. En y réfléchissant un peu plus avant, qu'elle reste était une meilleure idée.

La réponse de la servante ne se fit pas attendre, et celle ci parla d'une voix où l'on pouvait déceler une once d'inquiétude, mais pas pour autant la moindre trace d'insolence. Heureusement pour elle d'ailleurs, comme quoi elle n'était peut-être pas si bête. Après ce qu'elle avait vu, elle aurait tout aussi bien pu dire autre chjose "qu'ami", mais cela aurait été très mal venu. Elle avait au minimum comprit ça...
Au fond, qu'importait. Le fait était qu'elle allait avoir des problèmes avec un membre de la brigade noire et la régente des lieux en personne et que ça, ça ne devait pas la réjouir. Annahita savait qu'elle pourrait jouer de son statu, Jensen aussi car, bien que moins imporant qu'elle -c'était de toute façon le cas de toutes les personnes présentes à l'Ouest- il disposait néanmoins d'un bon rang. Au moins beaucoup plus élevé que celui d'une simple servante... De ça, n'importe quel abruti s'en serait rendu compte.

Annahita s'apprêtait à lancer une réponse on ne peut plus aimable à la jeune Esprit, comme quoi son travail pourrait bien attendre quelques minutes de plus lorsqu'elle entendit un bruit de pas, très rapidement suivi d'une voix. Masculine, sans aucun doute. Comme quoi les gens affluaient quand on avait envie de ne voir personne. Elle identifia le nouvel arrivant comme étant Scott McCloud, membre très récent de la brigade Noire. A croire que jamais elle ne pourrait être tranquille. Des problèmes en perspective, sans doute.

Heu…..Hem….Excusez moi,mais…..Q….Que se passe t-il exactement ?

Annahita lança un regard tout sauf amical au Neko qui venait d'arriver. Pas moyen de se tromper, de toute façon. Il n'avait plus d'oreille et ce détail était tout de même assez marquant. A vrai dire, voir quelqu'un qui n'aie ni d'oreille de Neko, ni les yeux vides des Esprits lui rappelait assez les humains. Il y avait si peu de personne de sa race, ici. Une poignée de déchu tout au plus, enfin, on ne pouvait pas non plus dire que cela lui manquait dans les grandes mesures. Il ne s'agissait là que d'un menu détail, peu important au possible. La nostalgie, ce n'était pas vrament son fort et elle n'en ressentait que très peu, de manière générale. Laissant fuser un soupire agacé, la princesse ne lâcha pas pour autant le bras de cette Esprit.

La laisser partir en courant sous prétexte que quelqu'un passait par là? Et puis quoi, encore? Annahita ne souriait plus du tout, et n'osait pas franchement regarder Jensen dans les yeux. A vrai dire, elle avait même proscrit ce simple geste de la liste des actions à faire en ce moment même. On pouvait clairement voir à l'expression de son visage et aux sentiments qui se bousculaient dans ses yex qu'elle était en colère, contrariée, et si on faisait attention, on pouvait même y voir une certaine déception. Si cette fille n'était pas arrivée, tout aurait été tellement mieux... Elle la détestait, honnêtement, elle la détestait.

"Rien qui vous concerne en quoi que ce soit, en tout cas, Scott McCloud. Vycilinski et moi avons juste une petite discussion privée avec cette demoiselle. N'avez-vous vraiment rien de mieux à faire qu'arpenter les couloirs? "

Elle n'avait aucun besoin de se justifier. Lui, en revanche, c'était autre chose. Sa question néanmoins n'exigeait pas obligatoirement une réponse par "oui" ou "non". Il fallait même plutôt comprendre par là "Je suis occupée, alors ne me dérangez pas pour rien". Elle lança un regard à Jensen, bien qu'étant de toute façon assurée qu'il ne dirait rien de gênant. Scott allait surement se poser des questions, et Annahita priait pour qu'il étouffe cette fichue curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses

Masculin Nombre de messages  : 86

Localisation  : Quelque part dehors.
Emploi/loisirs  : Tabasser les autres.
Humeur  : Mauvaise.

Inscrit depuis le   : 21/12/2008
avatar
Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses


Feuille de personnage
Age: 16 ans.
Race: Neko.
Arme / Pouvoir  : Une hache.

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mar 25 Aoû - 3:22

Il y avait des moments, comme ça, où on se disait qu'on n'avait pas de chance. Que le Destin s'acharnait contre vous. Que 'pour une fois'. Et bien c'était exactement l'état d'esprit dans lequel était Jensen. Il n'arrivait pas bien à cerner ce qu'il pouvait bien ressentir, en cet instant précis. Est-ce qu'il était en colère, déçu, troublé, ou quoi que ce fut d'autre..., en toute honnêteté, il n'aurait su le dire. Ces derniers temps il avait un peu de mal à savoir où il en était, de toute façon. Et pour quelqu'un qui n'avait jamais douté de lui une seule seconde ces seize dernières années, ces derniers jours avaient vraiment été perturbants. Pour être clair, il n'aimait pas ça. Se sentir dépassé par quelque chose le révulsait et l'agaçait autant que possible. Parce que si quelque chose ne lui était pas familier ou bien qu'il n'avait jamais rien vécu de semblable par le passé, il se sentait perdu. Et là, il se sentait profondément perdu. Et il ne savait même pas pourquoi, il n'arrivait pas à dire pourquoi. En tout cas une chose était sûre et certaine, cette fille n'aurait jamais du rentré. Qu'est-ce qu'elle était venue faire là, hein? Elle avait sans doute beaucoup mieux à faire que de gâcher la vie de personnes qui se fichaient complètement d'elle, en principe. En principe. Elle devait faire parti des cas un peu masochiste et profondément stupides et sadiques qui vont à la recherche de ce qu'ils ne sont pas sensés imaginer, chercher, trouver, voir. Oui, ce devait être ça. Et s'il s'était écouté, ne serait-ce que pour se venger, il aurait bien aimé la frapper. Heureusement pour elle, il ne le ferait pas. Non, parce que de un ça n'aurait rien apporté de bon, de deux..., ce n'était pas une bonne idée. Et puis s'il la frappait, ça n'allait pas l'empêcher d'aller raconter ce qu'elle avait hypothétiquement compris de la scène à des personnes tout comme elle à la langue bien pendue, et il ne voulait pas. Il ne savait pas exactement pourquoi mais en tout cas une chose était sûre, il ne voulait pas. Il était venu pour éclaircir ce qui s'était passé dans les bains, mais au final avait-il vraiment expliqué quoi que ce soit? Il avait été ridicule dans la limite du possible et avait battu des records de bégaiements idiots, mais à part ça, avait-il réussi à dire quoi que ce soit de concret pour s'expliquer? Il ne lui semblait pas, non. Il n'avait même pas réussi à se le dire vraiment à lui-même, en des mots simples et concis. Alors le dire à la principale concernée s'était vite révélé au moins dix fois plus dur. Pour autant, il s'était senti bien. Voilà, il s'était senti bien. Juste bien. Et ça, ce n'était pas dur à comprendre, finalement. Il aimait être avec la Princesse, sans doute plus que ce qu'il aurait du. Ça ne lui semblait pas mal en soit, non? Alors pourquoi avait-il fallu que cette espèce d'il ne savait trop quoi ouvre cette maudite porte?

Lorsqu'elle ouvrit la bouche pour parler il n'y prêta pas la moindre attention, trop perdu dans ses pensées qu'il était. Au moins elle pouvait être heureuse, il ne lui lançait pas des regards froids incitant fortement à s'enfuir, pendant ce temps là. En fait, il ne savait pas bien comment faire, à partir de là. Il ne pouvait pas la laisser aller raconter ce qu'elle voulait où elle voulait à qui elle voulait..., mais s'assurer du silence de quelqu'un était assez compliqué, et il était bien placé pour le savoir. Menacer ladite personne, menacer ses proches, lui dire ceci ou cela, ou la convaincre..., tout ça n'était pas garanti, et c'était aller assez loin-bien que ça ne lui aurait pas posé de problèmes de conscience outre-mesure. Tuer des moustiques avec des canons, il s'en fichait. Tant qu'il atteignait sa cible, les dégâts il n'en avait vraiment rien à faire. Surtout pour une stupide servante arrivée juste au moment où elle aurait du être à l'autre-bout du monde. Le tout c'était qu'il ne lui arrive rien, à lui. Et à la Princesse aux cheveux de neige aussi, bien entendu. Il ne tenait pas à ce que de stupides rumeurs commencent à circuler dans les basses-classes du château. Non, il ne voulait pas qu'on parle de lui, ou en tout cas pas en ces termes. Ce n'était pas insultant, non, mais il ne voulait pas. Ça ne la regardait pas, ça ne les regardait pas, ça ne regardait que lui et Annahita Della'Morte. Alors cette maudite Esprit avait intérêt à tenir sa langue avant que l'envie ne lui en prenne de la lui couper.

"Heu…..Hem….Excusez moi,mais…..Q….Que se passe t-il exactement ?"

Là, c'est le moment où le jeune Neko aux cheveux en bataille a envie de tuer toutes les personnes présentes dans la pièce. A commencer par la stupide personne qui venait de parler. Parce que sa voix, elle n'appartenait à aucune des trois personnes supposées être seules devant les appartements. Non, donc il y avait un quatrième protagoniste qui venait de faire son apparition. Comme s'ils n'avaient pas déjà assez d'ennuis, il fallait que quelqu'un d'autre ne s'invite. De toute façon, Jensen avait décrété que ce n'était pas sa journée à partir du moment où cette stupide fille était entrée. Avant pourtant il aurait juré du contraire..., comme quoi on peut changer du tout au tout en une poignée de secondes. Il détourna son regard bleu vers le nouvel arrivant, le foudroyant du regard avant même de savoir de qui il pouvait bien s'agir. Il s'en fichait en vérité, il voulait juste qu'il s'en aille. Et quand il finit par le reconnaître, au bout de quelques longues secondes à le détailler de haut en bas, ce désir s'accentua. Oh. Pas bien difficile de le reconnaître. Il ressemblait tellement à un humain, et avait pourtant cet accent et ces caractéristiques propres aux Neko que ce n'était pas possible de se tromper sur son identité. Quel Neko digne de ce nom se laisserait couper les oreilles? Jensen ne l'avait qu'aperçut de rare fois, c'était la première fois qu'il pouvait le détailler à ce point. Et il détestait ça. Qu'il soit là bien sûr, mais qu'il n'ait plus ses oreilles. Ça lui donnait l'impression de parler à quelqu'un à qui il manquerait un bras, une jambe, un œil..., ça le dérangeait, vraiment.
Jensen laissa finalement s'échapper un léger sifflement agacé, et ne put s'empêcher de remuer ses oreilles par réflexe.

"Rien qui vous concerne en quoi que ce soit, en tout cas, Scott McCloud. Vycilinski et moi avons juste une petite discussion privée avec cette demoiselle. N'avez-vous vraiment rien de mieux à faire qu'arpenter les couloirs? "

Jensen déporta légèrement son regard vers Annahita, sans pour autant le faire jusqu'à pouvoir croiser son regard. Il préférait éviter, présentement. Une idiote susceptible de commérer lui suffisait amplement, il n'avait pas envie d'avoir sur le dos un Neko sans oreilles et stupide qui allait sans doute faire de même. D'autant plus qu'il était rentré dans la brigade, de ce qu'il en savait. Oui, alors ce serait même dix fois pires. D'avoir un membre de la brigade qui ne cesserait sans doute pas de dire n'importe quoi-que ce fut vrai ou très loin de la réalité. Oui, et puis ce serait plus difficile de le faire taire, lui, alors autant qu'il ne soit pas au courant de ce que cette demoiselle pourrait bien dire avoir vu. Elle se tairait sans doute, de toute façon, au moins pour l'instant ; la Princesse aux yeux de sang ne l'avait pas lâché, et elle n'était pas en position de faire quoi que ce soit. Quant-à ce Scott..., s'il n'était pas idiot, il tournerait bien vite les talons. Ça sonnait comme un ordre, clairement. Si Jensen avait été à sa place-ce qui était impossible étant donné qu'il ne serait pas venu demander ce qui se passait-il serait reparti dans la minute. Ça ne le concernait pas. Comment faire plus concis et précis? Elle l'avait gentiment invité à s'en aller, de ce qu'il en avait compris. Alors il devrait s'en aller. Gentiment et sans faire de soucis. A moins qu'il n'ai l'impression d'être l'un d'eux trois, bien entendu. Et il ne ressemblait ni à la servante, ni à la Princesse et encore moins à Jensen lui-même.

Le Neko aux yeux bleus fit une grimace agacée, et fit un pas vers ledit Scott. Juste un pas, histoire d'être assez prêt de lui pour qu'il soit sûr que c'était bien à lui qu'il s'adressait. De toute façon il avait tout intérêt à partir, le Neko à la hache n'était pas d'humeur à débattre deux heures sur le pourquoi du comment pour le convaincre. Et autant dire qu'il valait mieux que l'intrus évite de le contrarier alors qu'il était bien plus nerveux qu'à l'accoutumée.

«Tu as entendu ta Princesse? Tu n'as rien à faire là. Ça ne te regarde pas...»

Il le foudroya de nouveau du regard, l'air on ne peut plus désagréable et sérieux.

«Alors vas-t-en. Maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Esprit, Servante au château royal

Féminin Nombre de messages  : 33

Localisation  : Dans le brouillard~ BOUH.
Emploi/loisirs  : Passer le balais sans balais, eheh.
Humeur  : Très bonne.

Inscrit depuis le   : 21/01/2009
avatar
Esprit, Servante au château royal


Feuille de personnage
Age: 18, bientôt 19. Je ne vois pas le temps passer, c'est dingue!O_O
Race: Je suis une Esprit, une jolie Esprit! Purée, c'est trop cool!XD
Arme / Pouvoir  : J'utilise la magie. Je rentre dans votre chambre sans passer par la porte, oh oh oh.~♥

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mer 26 Aoû - 3:11

La situation n'allait certainement pas tourner à son avantage, visiblement.

C'est ce que c'était dit Maxence lorsqu'elle avait sentit la main de la Princesse se resserer sur son bras, alors même qu'elle avait finit de lui adresser la parole. De toutes évidences, la jeune femme aux cheveux blancs était en colère-Mais quoi de plus normal-, et avait décidé de passer ses foudres sur la jeune Servante. Mais là aussi, c'était une réaction tout à fait normale. Après tout, n'était-elle pas celle qui les avaient surpris, elle et ce 'Vycilinski', en train de s'embrasser, dans la chambre de cette dernière? Ce n'était pas quelque chose qu'elle aurait du voir, et par conséquent, il était tout à fait logique que ces deux personnes veuillent la faire taire, ou au moins s'assurer de son silence, quelle que soit la méthode utilisée, qu'elle soit brutale ou non. Evidemment, Maxence n'était pas naïve,et elle savait pertinement que pour la faire taire, ils passeraient sans doute directement par le stade 'menaces' et 'brutalités', en oubliant les supplications et les demandes polies qui auraient du avoir lieu avant. Les deux personnes qui lui faisaient face n'avaient de toutes manières pas la réputation d'êtres très douces et aimables. En tout cas, au moins pour Annahita Della'Morte. Le Neko à ses côtés, Maxence ne le connaissait pas, ou alors elle ne se rapellait plus en avoir entendu parler. Vycilinski...Ce nom lui disait bien quelque chose, mais quoi, là était toute la question. En tout les cas, il était de la race des Neko, qui était, par définition, une race de guerriers impulsifs et sans pitié. Des gens peu aimables et sociables en somme, dont le combat était gravé dans les gènes. Par cela, la jeune Esprit blonde en déduisit que ce Neko devait être quelqu'un de tout sauf aimable et délicat. On dit bien que l'habit ne fait pas le moine, mais là, le ton de voix de ce Neko aux yeux bleus finissait d'appuyer en faveur de ce que Maxence avait jusque là pensé. Un ton agréssive, clairement énervé, et froid, tout autant que son regard. Vraiment, avec des personnes pareilles, penser qu'elle avait une chance de couper à une petite 'conversation' suite à son intrusion aurait relevé de la naïveté profonde. Et Maxence était tout sauf naïve, elle était même assez persipace et maline, bien qu'on aurait pu penser le contraire en sachant qu'elle s'était volontairement introduite dans la chambre dans l'espoir de surprendre quelque chose d'intéréssant.

L'Esprit était malgré tout cela tout de même contente d'avoir réussi à obtenir ce qu'elle espérait. Elle ne parlait évidemment pas de la désagréable et douloureuse emprise qu'exerçait la main de la Princesse Della'Morte sur son bras, elle s'en serait même bien passé, mais de la scène qu'elle avait aperçue en entrant. C'était vraiment quelque chose qui vallait la peine qu'on la retienne un peu ici, et si elle avait du refaire ceci, elle l'aurait refait sans hésitations. Sérieusement...Cela vallait tout l'or du monde!

Maxence vit Annahita ouvrir la bouche, sûrement pour répondre à ce qu'elle avait dit quelques minutes plus tôt, mais elle fut soudainement coupée par des bruits de pas venant dans leur direction. Maxence ouvrit un peu plus grand ses yeux en entendant ces bruits parasytes, se demandant qui cela pouvait bien être. Elle ne s'en inquiètait pas, la situation gênerait plus les deux autres qu'elle si elle devait être vue, mais elle aurait bien voulu savoir qui s'approchait. Une voix résonna bientôt à travers le grand couloir, une voix masculine qu'elle ne connaissait pas du tout, à l'intonation à la fois étonnée et curieuse:

"Heu…..Hem….Excusez moi,mais…..Q….Que se passe t-il exactement ?"

La jeune femme tourna sa tête blonde en même temps que les deux autres vers l'importun qui venait d'élever la voix. Des cheveux blonds, des yeux verts...C'était un garçon, comme sa voix l'indiquait. Au moins, il n'y avait pas d'erreurs de ce côté là, Maxence pouvait affirmer qu'il s'agissait là d'un homme. Par contre, pour le ranger dans une des quatre races qui peuplaient le Royaum d'Illea, elle eu beaucoup plus de difficultés. Ce n'était pas un Esprit, elle reconnaissait ses semblables, et celui-ci n'était certainement pas l'uns des siens. L'épée qu'il portait à sa ceinture venait affirmer ses pensées, du fait que la religion des Esprits, sa religion, interdisait le port ou l'usage des armes à son peuple. Ce n'était pas non plus un Elfe, ses oreilles n'étaient pas allongées comme celles de ces créatures. Le fait que ce soit un humain était aussi écarté, il y avait quelque chose chez lui qui la forçait à ne pas le ranger dans cette catégorie. Et puis, si cela avait été le cas, il aurait été un Déchu, et Maxence avait comme dans l'idée que ces personnes là, surtout si elles vivaient au château, se faisaient les plus discrètes possibles. Et aller s'engager dans une 'conversation' comme elle avait avec le Neko et la Princesse, c'était tout sauf discret. Et puis...Un Déchu n'irait jamais aller adrésser ainsi la parole à la Princesse, cela allait de soit.

Restait donc une seule race possible, celle des Neko. S'il n'appartenait à aucune des trois, alors c'était forcément celle-ci, mais...Un Neko n'était-il pas censé avoir des oreilles et une queue de chat? Ce garçon avait réellement l'air étrange...

"Rien qui vous concerne en quoi que ce soit, en tout cas, Scott McCloud. Vycilinski et moi avons juste une petite discussion privée avec cette demoiselle. N'avez-vous vraiment rien de mieux à faire qu'arpenter les couloirs? "

Annahita avait parlé d'une voix clairement énervée, qui incitait à s'écarter d'elle le plus loin et vite possible. Maxence, qu'elle tenait toujours pas le bras, ne pu qu'afficher un sourire à la fois tendu et embêté. Ce n'était pas bon...La Princesse était déjà assez enervée comme cela par son intrusion, et ce garçon en remettait une couche par sa présence. C'était involontaire, certes, mais le résultat éait là. Maxence pria pour que ce jeune homme ne fasse rien qui puisse complètement achever d'énerver la Princesse de l'Ouest. Elle tenait un minimum à son bras, quand même...
Sûrement le Neko sans oreilles aurait-il répondu quelque chose si l'autre Neko lui en avait laissé le temps, et n'avait pas ajouté, suite aux mots de la Princesse, d'une voix que Maxence se demanda si l'on pouvait égaler l'aggréssivité:

«Tu as entendu ta Princesse? Tu n'as rien à faire là. Ça ne te regarde pas...Alors vas-t-en. Maintenant.»

Le regard que la jeune femme aux yeux verts intercepta était aussi lourd de menaces que la voix du jeune homme. Si elle avait été à sa place, Maxence se serait sentie très mal, et aurait aussitôt passé son chemin en prononçant une montagnes d'excuses. Il était vrai qu'avoir les regards agacés d'un Neko et de la Princesse sur soit devait se faire sentir particulièrement mal à l'aise. Et pour cause, la blondinette ici présente avait eu le droit à ce privilège avant que le Neko blond n'arrive et détourne l'attention des deux protagonistes. Un privilège dont, pour une fois, elle se serait également passée...

Tous commes les deux autres, Maxence avait posé ses yeux vides sur le nouvel arrivant, afin de voir quelle serait la réaction de ce dernier. Il était probable qu'il s'en aille en s'excusant, comme elle l'aurait fait, mais les personnes étaient parfois bien imprévisibles.

Maxence espéra tout de même qu'il s'en aille, elle n'avait que moyennement envie que le Neko se fasse sévèrement réprimander-ou blésser- par sa faute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Jeu 27 Aoû - 0:43

Ce qui etait sur,c’etait que Scott s’etait une nouvelle fois embarqué dans une drôle de galére.Dabord il avait commencé la journée sans anicroches,pourtant,mais comment se pouvait t-il que tout d’un coup,toutes ces coincidences lui tombent sur le nez,hein ?Le fruit du hasard,il n’y croyait pas vraiment.Il pensait simplement que si il etait la,c’etait de sa faute,c’etait lui qui l’avait voulut.Mais a en juger par l’expression des trois protagonistes de la scéne a laquelle il assistait,il n’etait très visiblement…Pas du tout le bienvenue.Ce qui,en soit,etait compréhensible.N’importe qui d’un peu imaginatif,intelligent malin,et surtout amateur de ragots,comme le jeune Neko sans oreilles,il n’etait pas dur de deviner.Un Neko dans la chambre de la princesse,la dite princesse qui etait légérement rouge il y’a quelques instants,le Neko visiblement très enervé contre lui-même et contre la jeune servante qu’il aimait,et cette servante blonde,si belle qui hantait les rêves de Scott,qui avait le regard brillant,il n’en fallut pas plus a Scott pour suspecter une quelconque histoire de cœur.Oui,c’etait logique.Maintenant,c’etait totalement incertain,il n’y avait aucune preuve…Toutefois,Scott etait tellement pérsuadé de cette théorie a présent,qu’a moins d’une preuve contraire,il ne ferait rien qui pourrait contredire l’hyppothése comme quoi la princesse avait bel et bien un amant…Brigadier Noir,en l’occurrence,le type dans la piéce en face de lui.Scott lui jeta un regard rapide,visant a l’identifier,une aptitude que n’importe quel bon combattant se devait de maitriser a la perfection.Il constata au premier coup d’œil,malgré la pénombre,que c’etait a n’en point douter,un Brigadier.Aucun autre neko ne semblait aussi innofensif,et pourtant aussi taillé pour tuer.Des cals dans les paumes,des ongles légérements courts,mais a la fois longs,une posture normale qui rapellait une garde de combat a la hache ou au fléau….Oui,ce type,la,dans l’encolure,c’etait le hachelier de la brigade noire.Le plus jeune du groupe,selon Scott,il lui semblait.Et bien,il avait beau être jeune,il n’en restait pas moins assez effrayant dans son expression…Scott eu un regard mal a l’aise.Il n’avait intégré la brigade que recemment,il ne connaissait pas encore le niveau des autres brigadiers noirs.Il ne savait même pas leurs noms ou leurs visages.Enfin,ce type,la,c’en etait un,et Scott n’avait absolument aucune envie de se brouiller avec la princesse Annahita et un de ses collégues.Mais la,il fallait recconaitre qu’il n’avait plus vraiment le choix.Il fallait qu’il reste.Pourquoi ?Tout simplement parce que cette fille,la,que la princesse maintenait prisonniére,et bien Scott etait tombé amoureux d’elle….Et il etait hors de question qu’il la laisse souffrir devant ses yeux.Le jeune Brigadier noir laissa sa queue blonde sortir de sa cachette habituelle.Il faisait souvent ce geste quand il etait veritablement stressé.Il laissa sa longue queue de chat dorée se ballader un peu dans l’air,en indiquant clairement a présent a tout le monde présent sur la scéne qu’il etait bel et bien de la race des nekos.


Il remarqua egalement que le Neko dans la piéce en face de lui le devisageait méchamment.Scott se passa lentement la main sur sa tête,la ou autrefois se trouvait ses deux oreilles blondes de chat,qui s’etaient faites coupées dans sa naissance.Instantanément,il plaqua son bras sur le haut de son crâne.Si il n’avait pas de complexe a se ballader sans oreilles un peu partout dans le château,cela se compliquait devant la princesse,et un brigadier.A plus forte raisons devant les deux a la fois.Il n’avait pas du tout honte en temps normal,mais affronter le regard conjugé des trois types face a lui,alors qu’ils etaient certainement tous en train de se demander ou etaient passées ses oreilles.Alors oui,il n’aimait pas trop qu’on regarde cet endroit.Pour cette raison,il fit remuer un peu plus fort sa queue si longue dans l’air,histoire qu’on comprenne qu’il etait bel et bien un membre de la puissante race des nekos.Scott avala sa salive,pour mieux supporter le dur regard de la Princesse et de son « Compagnon » et même celui interrogatif de cette si jolie fille.Il lui adressa un rapide sourire assez eclatant de ses dents de chat blanches,puis se gratta la tête avec le bras qui etait censé marquer l’endroit ou auraient dut se trouver ses oreilles.Puis,il cessa de sourire a la jeune fille,en lui adressant un regard apaisant,et qu’il désirait équivoque.Si tout se passait bien,si la jeune fille l’avait regardé droit dans ses yeux verts,alors elle aurait sans doute compris qu’il etait de son coté.Alors Scott releva le regard,l’air visiblement un peu plus determiné.Il se doutait bien qu’il se mettait lui-même en danger en faisant cela,mais il avait l’impression qu’il fasse quelque chose.Même si il faisait face a la Princesse et a celui qu’il pensait être son amant,il ne faiblirait sans doute pas.Il fit donc battre un peu sa queue,avant de ravaler une nouvelle fois sa salive.


"Rien qui vous concerne en quoi que ce soit, en tout cas, Scott McCloud. Vycilinski et moi avons juste une petite discussion privée avec cette demoiselle. N'avez-vous vraiment rien de mieux à faire qu'arpenter les couloirs? "


Ouais,ca commencait décidement très fort pour une argumentation.La Princesse aussi séche,ca n’etait jamais,jamais un bon moment.Le jeune McCloud la regarda lui répondre avec sévérité et autorité,et il chercha une réponse.De toutes maniéres,elle n’en demandait pas.Il etait clair que cela demandait qu’il s’en aille.Mais Scott pouvait aussi utiliser de cela.Aprés tout,il pourrait peut être se servir de sa réticence a partir d’ici pour tenter de convaincre la Princesse.Il savait qu’il n’y arriverais sans doute pas,mais autant essayer,après tout,qui ne tente rien n’as rien.Il se redressa donc un peu plus droit,avant de prendre un air légérement embarassé,en se grattant légérement l’arriére de la nuque,en faisant battre sa longue queue blonde de gêne.

Euh….Et bien,en fait,j’avais…Euh,rendez vous avec une amie,et elle n’est pas venue a ma chambre,alors,je…Je me suis mit a la chercher.

Il sourit un peu bêtement.Il avait toujours été comme ca quand il mentait,parce que ca marchait toujours a merveille.Scott n’etait pas véritablement un idiot,si il n’avais jamais été un génie,il etait aussi un très bon menteur,quelqu’un de doué avec les mots.Il etait assez intelligent,malgré les apparences,et pour masquer ce trait de caractére,il s’etait entrainé a jouer les imbéciles.De cette maniére,il etait très rare de savoir qu’il mentait,puisqu’un idiot comme ca ne pouvait pas être assez intelligent pour pouvoir inventer un mensonge bien élaboré.Alors oui,il mentait très bien,et venait de fournir une pseudo explication qu’il esperait convainquante.Aprés tout,elle lui avait demandé si il avait mieux a faire,il avait répondu,de toutes maniéres,elle aurait dut se douter qu’avec un type aussi stupide,cela n’aurait jamais vraiment marché.il fallait clairement lui dire qu’il devait partir,un point c’est tout.Sinon,il ne comprendrait pas.Enfin,il ferait semblant de ne pas comprendre,mais il faisait si bien l’imbécile,que tout le monde s’y laisserait prendre….A moins d’être dans son cercle privé d’amis.Ce qu’il ne reservait qu’a très peu de gens….mais la servante blonde en ferait sans doute parti,si elle le désirait.

«Tu as entendu ta Princesse? Tu n'as rien à faire là. Ça ne te regarde pas...Alors vas-t-en. Maintenant.»

La,en revanche,c’etait clairement explicite.Il fallait agir vite,et bien.Scott jeta a nouveau un œil vers la servante blonde,a laquelle il fit un nouveau rapide et discret sourire qui n’aurait pas dut être remarqué par les deux autres,avant de se tourner vers l’autre Neko,qu’il fixa en souriant timidement.Ce type etait décidement quelqu’un de très effrayant,même pour quelqu’un comme lui.Scott le regarda un instant avec un regard naturel,c'est-à-dire parfaitement serieux,histoire de faire sentir a ce type que,si Scott n’etait pas quelqu’un de plus important que lui,il etait quand même l’un des guerriers les plus doués de l’Ouest.Et ca,ca n’etait pas par hasard.Aussi,il put le detailler plus facilement,a present.Il etait clair qu’il serait difficile a convaincre.Mais Scott ne se laisserait pas abattre.Il souria de nouveau,avant de regarder autour de lui,et de répondre.

Euh…La,je pense que vous vous trompez,voyez vous,cette…Euh,cette jeune fille…

Il ne savait pas quoi dire.Alors il lanca une réplique qu’il esperait convainquante.

Voyez vous,c’est une de mes connaissances,et je m’inquiete un peu de la voir là,elle aurait dut…Euh,se trouver ailleurs,c’est sûr.Mais,euh…Puis-je savoir pourquoi vous la retenez ainsi ?Je…Elle doit certainement avoir du travail,non ?

Il souria de nouveau,en esperant sincérement que si son plan ne marcherait pas,il pourrait au moins faire sentir a la jeune femme qu’il etait son allié.
Revenir en haut Aller en bas


Princesse de la Région Ouest

Féminin Nombre de messages  : 59

Localisation  : Au château, probablement. Que je le dise ne signifie pas que je veuille te voir, ceci dit.^^
Emploi/loisirs  : Rien qui vous concerne de quelque manière que ce soit.
Humeur  : Relativement... Mauvaise. J'ose espérer pour vous tous que cela s'arrangera rapidement.^^

Inscrit depuis le   : 23/12/2008
avatar
Princesse de la Région Ouest


Feuille de personnage
Age: 17 ans
Race: Humaine
Arme / Pouvoir  : Un katana, Queen's ice

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Mer 9 Sep - 19:30

Se mêler de la vie des autres, de leurs affaires, alors que l'on savait pertinemment que celles-ci ne nous concernaient en rien. C'était assez paradoxal, dans le fond, de savoir que nous n'avons rien à faire dans telle ou telle situation et de s'y inviter malgré tout. Celle-ci d'ailleurs faisait office de oarfait exemple, puisqu'elle n'aurait pas du avoir lieu, et ce pour la simple mais aussi très bonne raison qu'aucun des deux blonds présents ici n'auraient du avoir le moindre rapport avec ce qui s'était passé. La servante aux yeux verts n'aurait jamais du entrer, et Scott McCloud n'aurait jamais du pointer son nez à ce moment précis. Le timing était désastreux, de l'avis d'Annahita, à un tel point qu'elle finissait de trouver cela étrange. Cette journée n'avait pas si mal commencé, et avait continué de manière tout aussi inhabituelle qu'agréable, et voilà que maintenant, on la lui avait gâchée. Et tout ça, à cause de ce stupide sentiment qu'était la curiosité? Quelle blague, très honnêtement. Elle était la Princesse de toute la région Ouest d'Illea, celle qui dirigeait tout ce qui pouvait bien se passer d'important, la personne la plus influente en ces lieux, et par conséquent, avait forcément tendance à regarder les autres de haut. Même si elle l'avait voulu, elle n'aurait probablement pas réussi à se mettre à leur niveau, à tous ces gens qui lui étaient ô combien inférieurs. Pas qu'elle les déteste, en règle générale, et pour elle il n'y avait pas la moindre animosité dans ses pensées: juste de nombreuses évidences contre lesquelles personne ne pouvait rien. Les villageois étaient en dessous des bourgeois, les bourgeois en dessous des nobles. Et tout ce beau monde était en dessous d'elle. C'était ainsi, et mystifier les faits n'y aurait rien changé. Alors non, elle n'acceptait pas qu'ils interfèrent avec ses affaires.

Une simple servante, en plus de cela. Inutile, elle ne serait tout de même pas allée jusque là; non, si elle avait voulu résumer ce qu'elle pensait d'elle, c'aurait été quelque chose qui aurait plutôt eut tendance à ressembler à "personne haïssable à utilité réduite". Elle n'avait pas le droit de raconter ce qu'elle avait vu, encore moins sans son accord -qu'elle ne donnerait de toute façon évidemment jamais- et ce au même titre que le jeune Neko sans oreilles n'avait pas le droit de réfuter ses ordres une fois qu'ils étaient prononcés. Qu'une personne avisée lui expose un avis dissemblable voir même contraire au sien, mais largement valable, et elle ne le réprimanderait pas. Seulement, quand elle disait "vas-t-en", c'était vas-t-en, point final. Cette fois-ci, son ordre avait été implicite mais on en comprenait la teneur. N'importe quel idiot aurait compris, surtout avec le regard qu'elle lui avait lancé par la même occasion. Elle était énervée, en colère, et c'était bien le sentiment qui dominait dans ses yeux de la couleur du sang. Plus que l'agacement à présent, et mille fois plus que la gêne ressentie un peu plus tôt. Sur son visage était peinte une expression impassible, que démentissait son regard. La jeune fille qu'elle tenait par le bras avait tout intérêt à ne pas aggraver son cas, et Scott non plus. De toute manière, à part partir, quoi qu'il puisse dire ou faire ne ferait qu'envenimer des choses qui l'étaient d'ores et déjà bien assez comme ça. Elle était irritée, et n'aimait pas ce sentiment. Pas plus qu'elle n'appréciait le manque de respect. Or, ne pas faire ce qu'elle demandait, c'en était, pas vrai?

Ses yeux allaient de Maxence à Scott, comme si trancher lequel des deux méritait le plus son attention se révélait être impossible. Tout dépendrait de la réponse de ce dernier, à vrai dire, bien qu'elle ne compte pas trop là dessus. Pourquoi? Tout bêtement parce qu'il aurait été plus que stupide de venir jusqu'ici, demander ce qui se passait quand on connaissait parfaitement la réponse (à savoir que ça ne le concernait absolument pas.) pour tourner les talons dès le premier avertissement. Néanmoins, elle le lui avait dit une fois, et se doutait de devoir le réitérer une seconde, de manière on ne peut plus claire cette fois-ci. Mais s'il y avait bien une chose dont elle était sûre et certaine, c'était qu'il n'y en aurait pas de troisième. Quand au second, elle ne pouvait qu'espérer, sans pour autant se perdre en de vaines attentes. Ce n'était pas son genre, de toute façon. Encore moins quand elle était énervée de la sorte.

"Euh….Eh bien, en fait, j’avais… Euh, rendez-vous avec une amie, et elle n’est pas venue à ma chambre, alors, je… Je me suis mis à la chercher."

Il avait eu l'air gêné, ce qui ne perturba ou ne calma en rien la demoiselle aux longs cheveux de neige. Au lieu de ça, elle eut un petit air de dédain à la suite de cette phrase, tout en lâchant un soupir en parfaitement accord avec son expression faciale actuelle. C'était stupide, proprement stupide. Ca n'avait aucun sens, pour elle, aucun. L'argumentation d'une personne devait, pour être considérée comme correcte, ou ne serait-ce que recevable, dans une moindre mesure, teintée d'une certaine logique qui donnait aux mots un accent de vérité, qui suffisait le plus souvent à convaincre les autres. Là, certains éléments de la réponse la dérangeait, certains points laissés de côté, et ces quelques zones d'ombre retiraient toute crédibilité à ses paroles pour la pragmatique Annahita. Tout d'abord, petite chose qui faisait tout de même pencher la balance, le moment où il était arrivé. Juste au mauvais, celui où, justement, il aurait été dans son intérêt de ne pas être présent. Deuxième point, l'endroit. Ils étaient juste devant la porte de ses appartements, et le château était grand. Très grand. D'autant que ce n'était pas le premier endroit où il aurait où il aurait pu retrouver son "amie", avec un tant soi peu de réflexion. Certes, il avait peut-être cherché au préalable un peu partout, mais cela l'aurait étonnée. En principe, le chances pour qu'elle se rendre en même temps que lui à ce lieu précis ne devaient pas être immenses, il fallait bien l'avouer. Et surtout, cela ne justifiait pas sa question. Cette situation ne le regardait décidément pas le moins du monde, aussi n'avait-il sans doute aucun une seule raison valable de s'enquir de ce qui se passait.

La curiosité, entendons-nous sur ce point, elle ne la considérait pas comme étant une raison acceptable. Parce qu'elle avait ses limites, et que ses ordres la constituait, dans le cas présent. Jensen s'approcha de lui, avant de ne répéter ce qu'elle venait de dire, en plus clair cependant. Lui dire de s'en aller illico presto, donc, pour résumer le tout. L'espace d'une seconde, elle crut presque qu'il comprendrait et s'en irait, mais non. Cet espoir fut bien vite tari...

" Voyez vous, c’est une de mes connaissances, et je m’inquiète un peu de la voir là, elle aurait du…Euh, se trouver ailleurs, c’est sûr. Mais, euh… Puis-je savoir pourquoi vous la retenez ainsi ? Je… Elle doit certainement avoir du travail, non ? "

Cette réplique lui accorda le droit à un nouveau regard noir de la demoiselle Della'Morte. Tout ce qu'elle avait envie de lui répondre, c'était que tout membre de la brigade qu'il soit, il devait lui obéir, et que non, il ne saurait pas, qu'il vivrait aussi bien sans, et qu'elle se fichait pas mal de son travail. Elle se fit néanmoins violence et ses pensées ne passèrent pas la barrière de ses lèvres, restant invisibles au reste du monde. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait, mais elle savait faire la part desz choses, ce qu'il fallait et ne fallait pas faire. Et, indubitablement, répondre de la sorte faisait partie de la deuxième catégorie. Repoussant de sa main libre une mèche de cheveux immaculés derrière son épaule, elle reporta ensuite son attention sur Jensen. Son visage ne trahissait aucune émotion, plus que superflu, c'aurait été embêtant. La raison était on ne peut plus simple: si la jeune fille dont elle tenait le bras depuis un certain temps maintenant, et selon tout apparence ou encore un moment, était déjà au courant de... Eh bien, de certaines choses, autant Scott ne l'était pas. Il ne pouvait pas l'être, puisqu'ils n'avaient pas même ne serait-ce qu'évoqué le sujet. Elle n'avait as rougi, pas plus que lui, et à moins de savoir lire les pensées, il n'y avait aucun moyen que Scott soit au courant de... De quoi, au juste? Si elle y réfléchissait, peut-être comprendrait-elle un peu mieux.

Et pourtant, elle ne réfléchirait pas à ça. Elle ne voulait pas comprendre, peut-être, d'un certain côté. Elle n'en avait pas envie, mettre des mots sur les sentiments s'avérait, en plus d'être une entreprise particulièrement délicate, la dernière chose qu'elle souhaiterait faire. Tant que ça restait vague, qu'elle se cantonnait à se répondre des "je ne sais pas", tout serait parfait. Sitôt elle trouverait, sitôt elle avait comme la désagréable impression que tout "irait" un peu moins. Elle ne lui adressa par conséquent pas de sourire particulier ou quoi que ce soit dans ce goût là, persuadée de toute façon qu'il ne se méprendrait pas pour autant.

Annahita ne déssera pas sa pression sur le bras de la demoiselle aux cheveux blonds, avant de ne répondre à Scott, sur un ton de voix glacial et impérieux.

"Non, vous ne saurez pas, étant donné que cela ne vous concerne en rien, bien que je pense sincèrement avoir déjà été assez claire sur ce point. Qu'importe qu'il s'agisse de l'une de vos connaissances ou je ne sais quoi, vous n'avez strictement rien à voir là dedans. "

Elle marqua une courte pause, ne lui laissant pas pour autant le temps de répondre. Il feignait de ne pas comprendre ses ordres, ou alors il ne les comprenait vraiment pas, ce dont elle doutait. Mais l'un dans l'autre, il y avait une solution parfaite à ce léger problème. Il y avait toujours une solution à tout, et là, elle lui apparaissait comme étant assez évidente. Elle ne cèderait pas, et Scott partirait. La demoiselle n'avait jamais été habituée à faire des concessions, et était quelqu'un de fort, autant physiquement que mentalement. Si on lui mettait la pression, elle répondait en en mettant à son tour, œil pour œil, dent pour dent, comme on dit. De plus, elle était très loin d'être bête, affirmer le contraire serait mentir, tout comme la prétendre faible à l'épée. Elle aurait sûrement pu battre les trois personnes présentes ici, en le désirant véritablement. Et là, tout de suite, elle voulait que ce Neko à qui on avait retiré les oreilles disparaisse de sa vue le plus rapidement possible.

"Si vous préférez que je sois plus claire, McCloud, cela veut dire "disparaissez", ou plutôt, retournez immédiatement de là d'où vous venez. Je n'aime pas devoir rappeler aux gens que mes ordres sont irrécusables, ce serait regrettable que je sois obligée de le faire aujourd'hui. "

Plus catégorique que cela, elle aurait eu bien du mal à l'être. N'importe qui aurait eu du mal à l'être, d'autant qu'il ne trouverait sans doute pas grand chose à répondre à ces propos. S'adressant cette fois-ci à la jeune servante, elle lui lança un magnifique "n'est-ce pas?". Elle comprendrait, à priori, à moins de n'avoir de sérieuses lacunes d'intelligence. Si elle lui disait de se taire, elle devrait obéir. C'était ce qu'elle devait faire, c'était une évidence et, pourtant, Annahita avait la conviction qu'elle ne le ferait pas. Que cette fille n'allait pas être capable de tenir sa langue plus de trente secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses

Masculin Nombre de messages  : 86

Localisation  : Quelque part dehors.
Emploi/loisirs  : Tabasser les autres.
Humeur  : Mauvaise.

Inscrit depuis le   : 21/12/2008
avatar
Neko chouchou de la Princesse, et amateur de noeuds roses


Feuille de personnage
Age: 16 ans.
Race: Neko.
Arme / Pouvoir  : Une hache.

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Lun 28 Sep - 20:59

Jensen détestait la présente situation. Il avait une bonne dizaine de raisons de la détester, de son point de vue. Il ne comptait pas les énumérer bien sûr, mais l'idée restait la même : il était plus qu'agacé. Vraiment énervé et sur les nerfs. Et si on pouvait dire que le jeune Neko aux cheveux en bataille était toujours plus ou moins sur les nerfs, là il l'était encore plus que d'habitude. Comme toute personne assez nerveuse de nature, repérer les situations qui le mettent vraiment en colère de celles qui ne font que l'agacer peut sembler être une tâche assez ardue, dans le sens où son expression est toujours fermée et agressive. Et bien pourtant, pas du tout. Voir quand le brigadier était sur le point de faire une crise, ce n'était pas bien compliqué. Or là le regard plus que noir qu'il lançait à Scott, sa queue qui battait dans l'air et l'air qu'il arborait étaient on ne peut plus explicite : il aurait suffit d'un rien pour qu'il ne passe de l'état 'plus qu'agacé' à celui 'envie de meurtres'. Quand cette stupide servante était rentrée, tout d'abord, ça avait déjà été une chose, et une chose qu'il n'avait pas apprécié. Parce que de un il avait toujours pensé que la seule chose dont on pouvait espérer le silence complet était d'un cadavre-et encore-et que de deux, le fait même qu'elle soit venue troubler un moment qu'il aurait qualifié d'agréable était on ne peut plus révoltant. ET puis comme apparemment ce n'était pas son jour de chance, il avait fallu que ce stupide Neko arrive. Et lui aussi, il l'énervait : de un parce qu'il était arrivé au mauvais moment au mauvais endroit, de deux parce qu'il était déjà énervé et qu'un rien l'agaçait dans ce genre de cas, et de trois parce qu'il n'avait plus d'oreilles. Tout simplement. Autant de facteurs qui donnait au jeune homme aux fins yeux bleus l'envie irrépressible d'attraper sa hache et de couper une tête, peut-être blesser l'autre, au mieux. Seulement voilà, il ne pouvait pas. Il n'en avait pas le droit bien entendu, mais plus encore il n'avait pas sa hache sur lui. Et cela aussi, en soit, l'énervait. Se retrouver plus ou moins désarmé était quelque chose qui ne lui arrivait que rarement, mais il n'aimait jamais ça. Et même s'il était assez agile, rapide et souple pour ne rien risquer dans ce type de configuration-mis à part venant de la princesse, mais il doutait fort qu'elle ne l'agresse subitement-ça ne changeait en rien son sentiment de frustration. Il aurait bien aimé leur mettre un coup de griffes en travers du visage aussi, mais il doutait que l'initiative soit appréciée de même. Il se retrouvait en quelque sorte pris au piège, sans porte de sortie qui lui paraisse évidente et sans faille. Pour l'heure, le but principale était de faire partir cet espèce de crétin blond, histoire qu'il n'y ait pas de fuite malheureuse du côté de la blonde. Bon, il doutait sérieusement qu'elle ne se mette à crier ce qu'elle avait vu ou interprété plus ou moins bien ; les deux personnes près d'elle avaient de l'autorité, tout particulièrement la princesse, et elle ne tenait sans doute pas à avoir plus d'ennuis qu'elle en avait déjà. Mais il ne voulait pas courir de risque. Étaler sa vie privée, c'était quelque chose qu'il n'avait jamais aimé faire. Pas qu'il en ait vraiment une finalement, mais...

Il ne voulait pas quand même.

Euh….Et bien,en fait,j’avais…Euh,rendez vous avec une amie,et elle n’est pas venue a ma chambre,alors,je…Je me suis mit a la chercher.

Et à cette remarque, Jensen ne put retenir un léger rire qui, entendons nous, n'avait rien d'un rire amusé. Plutôt un rire annonciateur d'ennuis, tout sauf agréable. Pas non plus un rire sadique pouvant laisser penser qu'il allait faire quelque chose de dangereux d'une quelconque manière. Non, juste un rire..., mauvais, dans tout les cas. Tout d'abord, cette explication-qui n'en avait même pas la forme à ses yeux, de toute façon-était tout sauf convaincante. Allons bon, une amie? Si parce qu'il voulait aller voir une amie il refusait d'obéir aux ordres de sa Princesse, il allait mal finir c'était chose sûre. Parce que d'un certain côté, Jensen pouvait comprendre, même s'il ne voulait pas, qu'il ne lui obéisse pas à lui. Ils étaient au même rang, les ordres de l'un sur l'autre ne devaient en principe pas avoir de grandes valeurs. Surtout que, et Jensen en était persuadé, il devait être plus vieux que lui. Retenir les noms ne l'intéressaient déjà pas franchement, alors les âges ce n'était même pas la peine ; mais il pouvait le voir à son visage, il était plus vieux que lui. Deux ou trois ans, peut-être, même si son air d'imbécile fini lui faisait quelque peu douter de ses propres pensées. En bref et dans tout les cas, cette explication n'aurait satisfait personne, et ça ne tenait clairement pas la route contre un ordre indiscutable prononcé de la bouche de la dirigeante de cette partie du pays elle-même. Tout ce qu'elle disait ou presque avait valeur d'ordre, et refuser d'obtempérer était une faute, un manque de respect, un grave manque de discernement aussi. Mais de toute façon ce n'était pas ça qui avait arraché ce léger rictus au brigadier à la hache. C'était plutôt le sens qu'il avait donné à la phrase en l'entendant pour la première fois, même si ce n'était certainement pas ça qu'il avait voulu dire par là. Rendez vous avec une amie, dans sa chambre? Allons bon, tant qu'à faire il aurait pu dire un autre endroit, au moins ça n'aurait pas arraché ce rire désagréable à Jensen. Parce que pour être clair, les pensées qui lui traversèrent l'esprit étaient tout sauf 'agréable' envers l'Esprit aux yeux verts. Pour quelqu'un comme Jensen qui aimait lancer des piques et des méchancetés à tout bout de champ, il ne valait mieux pas dire ce genre de choses. Parce que si dans son estime il pouvait encore trouver un moyen de rabaisser ces deux-là, ça ne pouvait pas être mieux venu. L'image qu'il avait de cette servante, à peine après l'avoir rencontrée,, n'était pas reluisante. Scott McCloud, il n'en avait juste profondément rien à faire. Ils travaillaient ensemble, faisaient parti de la même brigade, mais çà s'arrêtait là. L'estimer, sûrement pas. L'apprécier, encore moins. L'aider, il pouvait toujours courir. Il se moquait bien de ce que les autres membres de la brigade pouvaient bien penser de lui, et ce qu'il pensait d'eux était assez variable aussi. Alors autant dire que le fait qu'il arrive, tout d'un coup, à un moment où personne à trois-cent mètres n'aurait du s'approcher de Jensen, ça lui avait fait plonger de quelques bons mètres dans son estime.

Lorsque le Neko sans oreilles reprit la parole-et fut encore moins convaincant dans son discours minable-Jensen n'avait pas déroché ce sourire de mauvais augure de ses lèvres, bras croisés sur sa poitrine. Et s'il ne disait pas un mot, c'est que pour l'instant il n'avait rien à dire. Il semblait presque s'être calmé, du coup ; ce qui n'était qu'apparences trompeuses pour beaucoup. L'adolescent aux yeux saphirs était toujours aussi énervé et sur les nerfs. Il l'était peut-être un peu moins, mais la différence n'aurait changé en rien de toute façon ses réactions, pour si peu calmé qu'il était. Pour quiconque d'ailleurs connaissant Jensen depuis un moment, ils auraient su que ce calme apparent et ce sourire mesquin n'étaient rien d'autre que le calme avant la tempête. Il n'en était pas toujours ainsi, avec lui ; il arrivait aussi qu'il parte d'un coup, sans prévenir. Mais, comme dans le cas présent, il lui arrivait aussi de trouver un point, quelque chose avec lequel il savait qu'il pouvait s'amuser. Et s'il savait qu'il pouvait s'amuser avec ça, c'était tout simplement pour une raison. Et cette raison était qu'il croyait volontiers Scott McCloud quand il disait qu'elle était son amie, et que donc il l'appréciait.

Oui, il pensait bien qu'il l'appréciait. On ne se met pas dans une telle situation si on apprécie pas la personne en face, ou si on attend rien d'elle.

"Non, vous ne saurez pas, étant donné que cela ne vous concerne en rien, bien que je pense sincèrement avoir déjà été assez claire sur ce point. Qu'importe qu'il s'agisse de l'une de vos connaissances ou je ne sais quoi, vous n'avez strictement rien à voir là dedans. "

Quand la voix d'Annahita s'éleva, Jensen déporta un instant son regard dans sa direction, sans pour autant bouger la tête d'un centimètre. Il était évident qu'elle allait répondre quelque chose de ce type. Jensen le savait, et il ne doutait pas un instant que ces deux là, aussi idiots étaient-ils, le savaient aussi. Quand Annahita Della'Morte dit de s'en aller, et ce à qui que ce soit, on s'en va sans se poser de question? On lui parle avec déférence et politesse, et quoi qu'il arrive on obéit. Sur le champ. Il y avait des personnes, comme ça, avec lesquelles on n'aurait même pas du avoir à discuter ou réfléchir dans certains cas avant de n'exécuter les ordres. Les deux seules personnes qui jusqu'à présent bénéficiaient du respect absolu de Jensen étaient Annahita Della'Morte et Samyra Alcantha, la chef de son clan. Hormis elles, personne ne l'avait réellement. Or ce Scott là, il parlait pour ne rien dire et en plus ce qu'il disait allait en l'encontre ce qu'avait déjà dit sa souveraine. Qu'elle soit obligée de se répéter était en soit déjà quelque chose d'anormale, d'autant plus que même si c'était sous-entendu elle avait largement assez clair aux yeux bleus du jeune homme. Ça l'aurait été pour n'importe qui. Sauf pour lui, apparemment. Il fallait toujours qu'il tombe sur l'idiot du village, c'était presque une maladie.

La Princesse reprit la parole peu de temps après avoir parlé, pour clarifier un peu plus ses paroles. 'Disparaissez'. Pouvait-on faire plus clair? Jensen ne doutait pas qu'un bon coup dans la mâchoire lui aurait bien plus efficacement remis les idées en place, mais ce n'était pas le moment de le frapper. S'il l'énervait encore, il ne pouvait pas jurer que ça ne finirait pas par arriver cependant. Oui, après tout il n'était pas si loin de lui, et puis il l'agaçait réellement.
Enfin. Il ne tenait pas à le frapper avant d'avoir ne serait-ce que mis son grain de sel. Parce que laisser les autres parler et ne rien dire pour sa part, il ne supportait pas.

«Compris? Disparais, dit-il avec ce même sourire mesquin et désagréable à souhait, s'adressant à lui dans sa langue natale, ne jugeant pas utile que la Princesse et la servante qu'elle tenait ne le comprennent. Ta copine retournera faire la tournée des chambres une fois qu'on aura fini de s'expliquer, hun?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Esprit, Servante au château royal

Féminin Nombre de messages  : 33

Localisation  : Dans le brouillard~ BOUH.
Emploi/loisirs  : Passer le balais sans balais, eheh.
Humeur  : Très bonne.

Inscrit depuis le   : 21/01/2009
avatar
Esprit, Servante au château royal


Feuille de personnage
Age: 18, bientôt 19. Je ne vois pas le temps passer, c'est dingue!O_O
Race: Je suis une Esprit, une jolie Esprit! Purée, c'est trop cool!XD
Arme / Pouvoir  : J'utilise la magie. Je rentre dans votre chambre sans passer par la porte, oh oh oh.~♥

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Sam 7 Nov - 19:48

Maxence n'avait jamais eu de projets d'avenir particuliers. Ce qu'elle voulait dire par là, c'est que jamais elle n'avait vraiment songé à son avenir, se contentant la plupart du temps de vivre au présent, sans s'occuper de ce qui pourrait se passer le lendemain, ni à ce qui aviendrait d'elle dans quelques années. Lorsqu'elle était une petite fille, jouer avec ses poupées et ses amis avait été la seule activité nitable qu'elle avait pratiqué, et elle ne se souvenait pas avoir une seule fois penser à ce qu'elle serait plus tard, le métier qu'elle exercerait, où elle habiterait. Tout ce que la petite Maxence avait imaginé de sa vie future à ce moment là, c'était son mariage, grand, joyeux, et c'était tout. Quand elle y repensait, un petit sourire se dessinait sur ses lèvres, rempli de nostalgie, et de tristesse aussi, peut-être. Pour une petite fille qui n'avait songé à son avenir, la mort de son père, qui lui avait amenée si brusquement un chemin tout tracé, l'avait beaucoup touchée. Arrêter l'école et faire divers travaux pour rapporter de l'argent, ce n'était pas vraiment un avenir qu'elle aurait beaucoup apprécié en tant qu'enfant, en y réfléchissant. Mais parcequ'elle ne s'était jamais imaginée devenir quelqu'un de très célèbre ou doué, elle n'était pas honteuse de ce qu'elle était à présent. Elle ne pouvait pas confronter la page restée blanche de ses souhaits et celle de la réalité, et elle trouvait que c'était quelque chose de bien. On ne pouvait pas vivte en détestant ce qu'on était devenu, non? Par contre...

Lançant un bref regard à la jeune fille qui lui martyrisait toujours le bras, Maxence poussa un petit soupir. Depuis que la Princesse l'avait atrappé et le Neko clairement menacée, une atroce vision de l'avenir lui était venue en tête. Un ciel gris, de grands arbres, des fleurs une jolie tombe blanche avec son nom écrit dessus, avec en dessous, sa date de naissance et la date d'aujourd'hui. Et pour dire vrai, cette vision l'inquiètait un peu. Elle qui n'arrivait habituellement jamais à se projeter dans l'avenir, voilà que l'avenir venait soudainement à elle, et d'une manière plus que terrifiante. Evidemment, elle aurait du se douter que sa curiosité lui amènerait un jour ce genre de problèmes, mais visiblement, elle avait bien du mal à clairement analyser les situations et les conséquences, parfois. Et quand elle pensait qu'en plus, si c'était à refaire, elle le referrait, même avec l'image d'une tombe dans sa tête, elle commenceait à se poser des questions sur sa santé mentale. Etait-elle normale? La réponse 'non' apparue dans son esprit en voyants rouges, et Maxence esquissa un sourire désolé, ayant oublié l'espace de quelques minutes les personnes qui l'entouraient, et auraient pu se poser des questions sur l'origine de ces diverses grimaces qui passaient sur son visage. La jeune Esprit aux cheveux blondes se promit de faire une thérapie intérieure si elle s'en sortait, histoire de voir si, en effet, quelque chose clochait chez elle.

Ce fut le mensonge du jeune homme aux cheveux blonds qui la sortit de ses pensées. Une amie, sa chambre? Tournant légèrement un regard surpris vers lui, elle détourna bien vite ce regard. Il ne fallait pas qu'elle montre qu'elle était surprise, cela aurait fait perdre le peu de crédibilité qu'il restait à ce mensonge. La Princesse et le Neko ne le croirait certainement pas, mais ce n'était pas une raison. En silence, Maxence écouta les dernières paroles du blond en face d'elle. C'était sûr, elle avait du travail et aurait du se trouver ailleurs, mais ça, les deux autres s'en fichaient éperduement, elle en était persuadée. Ce n'était pas ça qui allait dissuader Mlle.Della'Morte et son compagnon de creuser sa tombe, et le regard que la Princesse lui lança, accompagné d'un magnifique 'N'est-ce pas' ne fit que renforcer cette idée. Maxence allait répliquer quelque chose à cette phrase, ou du moins essayer en cherchant les bons mots, lorsque le Neko aux cheveux sombres parla, mais dans un autre dialecte que celui utilisé courament dans le pays d'Illea. Maxence tourna un visage perplexe vers le Neko, essayant de saisir un quelconque sens dans les paroles abruptes qu'ila vait prononcé. En quelle langue s'était-il exprimé? Elle ne la connaissait pas...Peut-être la langue des Neko? Dans ce cas, seulement l'autre Neko l'avait compris. Qu'avait-il dit? Sûrement pas des gentillesses, Maxence le devinait aisément, mais...

"Excusez moi, Princesse, fit Maxence en se tournant vers Annahita, avec un visage désolé cette fois, son bras toujours prisonnier de l'étreinte de la belle jeune femme, Mais il a raison, je dois retourner travailler, sinon, j'aurais de gros problèmes..."

Par problèmes, elle entendait des problèmes financiers. Elle éspérait juste que la Princesse la payerait normalement, elle ne voulait pas perdre d'argent à cause de ça. Son frère et sa mère en avaient besoiun, elle ne pouvait se permettre de gagner moins.

Après avoir dit ça, elle tourna un visage interrogatif vers le Neko, espérant que le mouvement serait général et que sa question passe mieux auprès de la Princesse grâce à l'étonnement suscité par la faute du discours du Neko. Cela pouvait marcher, elle avait juste à espérer. Ele ne pouvait pas faire mieux en l'état des choses, de toutes façons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Sam 7 Nov - 21:27

Il fallait au moins avouer que,si Scott n'avait pas réussi a être très crédible sur le moment,il avait au moins réussi a épater son monde,chose qu'il se félicitais plus ou moins d'avoir réussi a accomplir.Fort heureusement pour lui,il etait quand même un Neko de la brigade noire,et en tant que tel,il n'etait pas aussi "insignifiant" qu'aurait put l'être la jolie servante blonde aussi bien aux yeux de Annahita qu'aux yeux de son actuel compagnon,le Neko aux cheveux bruns.Enfin,même si ca n'etait pas quelqu'un d'aussi insignifiant qu'un insecte,il ne fallait quand même pas pousser le bouchon un peu trop loin,ca aurait été si peu crédible.Que la princesse accepte son mensonge,Scott aurait parié que cela n'arriverait jamais.Il ne savait pas du tout comment réagirait le Neko brun a coté d'elle,mais a vut de sa tête,il ne semblait pas du tout prédisposé a la gentillesse.Rien d'ettonant en fait,aucun membre de la brigade noire n'etait censé être quelqu'un de relativement sympathique.Enfin,en même temps,Scott avait quand même un comportement assez puéril,aussi bien avec ses amis que ses enemis,et pourtant il etait lui même un brigadier noir.De ce qu'il avait compris,il etait même plus agé que la plupart d'entre eux,c'etait assez incroyable,aussi bien pour un observateur externe que pour lui même.Scott,en tout cas,savait une chose pertinement,une chose qu'il n'aurait peut être pas dut savoir,c'etait qu'il y'avait forcément une anguille sous roche dans cette histoire.Très sincérement,Annahita Della'Morte avait beau être une princesse un peu sanguinaire,cruelle et a la limite du despotique,il ne fallait pas non plus l'imaginer en train de devorer ses subalternes ou de les torturer juste pour le plaisir,surtout sous l'oeil visiblement vigilant d'un autre sbire,visiblement tout aussi puissant que la princesse dans l'êtat actuel des choses.Non,Annahita Della Morte ne pouvait tout simplement pas être aussi....Brutale avec quelqu'un sans une bonne raison.Même si ce quelqu'un pouvait paraître insignifiant,il ne fallait pas oublier que tuer quelqu'un,comme ca dans un château,ca paraissait vraiment,vraiment trop cruel,même pour une femme comme Annahita Della'Morte.Enfin,ca Scott l'esperait vivement.Toutefois,il avait pleinement conscience que si il n'y avait aucun temoin,Annahita n'aurait peut être aucun scrupule a tuer un importun qui la dérangerait.Il ne la connaissait pas assez pour pouvoir affirmer cela,mais il restait quand même des doutes.Les êtres Humains,comme les Nekos et les Esprits pouvaient parfaitement montrer un coté très sombre,bien plus sombre que leur personalité apparente de tout les jours,quand l'heure etait venue.Et même pour des personnes aussi cruelles que Annahita Della'Morte.En tout cas,il esperait très sincérement qu'a présent,son apparition avait évité a la jeune servante d'être tuée pour être ensuite complétement détruite,réduisant ainsi a néant les diverses suspicions sur ce qui s'etait passé dans cette chambre.Il y'aurait eu de grandes chances que cela arrive,très honnêtement,si Scott n'etait pas arrivé,il faut le dire un peu par hasard.Au moins maintenant,il y'avait un témoin,et un témoin qu'il serait déja nettement plus complexe a supprimer.Si,recconaissons le,un Serviteur pouvait disparaître de temps a autre sans alerter le château,la disparition d'un militaire,ou pire,d'un Briagider noir,serait elle nettement plus remarquée.C'etait aussi un gros avantage que Scott possédait la,d'être un Brigadier noir.Le jeune Neko sans oreilles de chat pouvait se sentir presque soulagé d'être un membre assez important du corps militaire de l'Ouest.Même si il n'egalerait jamais ne serait ce que la cheville d'Annahita,mais cela c'etait l'evidence même.En revanche,certains brigadiers avaient plus d'importances que d'autres.En raison de leurs affinités avec la Princesse,peut être?Si c'etait le cas,le Neko brun a l'air austére a coté de la Princesse aux cheveux de neige serait très certainement le brigadier le plus apprécié de la Princesse.Scott ne savait vraiment pas pourquoi,mais le fait qu'une telle scéne se déroule sous ses yeux lui intimait très clairement la pensée que la Servante avait du voir quelque chose entre les deux autres qu'ils auraient largement préféré qu'elle ne voit pas.Et très sincérement,après une impression pareille,un esprit aussi puéril que celui de Scott ne pouvait que supposer une possible histoire d'amour.Il n'avait aucune preuve,et aucun moyen d'en être sur,mais c'etait sa conclusion,et il s'y etait attaché d'emblée.

En attendant,dans le cas présent,il n'y avait que peu de choses a faire.Scott avait bien tenté de rester la le plus longtemps possible pour sauver la mise a la jeune servante du mieux qu'il pouvait,mais il savait pertinemment qu'il ne le pourrait pas.Il n'avait donc aucunement le choix,il fallait qu'il reparte un peu plus loin,laissant ainsi cette si jolie servante aux mains cruelles et dangereuses de la Princesse.Sincérement,Scott avait beaucoup de mal a accepter cette perspective,mais c'etait ou cela,ou être temoin du rétrogradage le plus rapide de toute l'histoire du pays d'Illea.Témoin et testeur,très probablement.Et pour tout dire,cela ne l'enchantait pas,mais alors pas du tout.Enfin,au moins,ayant indiqué qu'elle etait dans ses connaissances,il s'etait assuré que la jeune servante resterait en vie.Maintenant que la princesse et son compagnon visiblement si joyeux savaient qu'il remarquerait forcément son absence,il avait au moins la garantie qu'elle resterait en vie.C'etait d'ores et déja un grand soulagement pour le jeune Neko sans oreilles de chat.Il ecouta donc,non sans baisser sa queue de neko dorée et la tête les dures paroles de la Princesse,toujours en admirant secrétement les beaux yeux de la servante.Etant donné qu'il avait la tête baissée,seule cette derniére pouvait sans doute voir ce qu'il regardait avec tant d'assiduité.Mais bon,il fallait quand même faire attention a ce que disait Annahita.Sinon il aurait de gros,de très gros ennuis.

"Non, vous ne saurez pas, étant donné que cela ne vous concerne en rien, bien que je pense sincèrement avoir déjà été assez claire sur ce point. Qu'importe qu'il s'agisse de l'une de vos connaissances ou je ne sais quoi, vous n'avez strictement rien à voir là dedans. "

Bon,ca au moins,il l'avait compris.A part la garantie que la servante resterait en vie,il n'avait rien obtenu d'autre en declarant connaître cette jeune fille.Mais bon,au moins,c'etait le plus important.Il le savait,il en était persuadé.

"Si vous préférez que je sois plus claire, McCloud, cela veut dire "disparaissez", ou plutôt, retournez immédiatement de là d'où vous venez. Je n'aime pas devoir rappeler aux gens que mes ordres sont irrécusables, ce serait regrettable que je sois obligée de le faire aujourd'hui. "


Ca,pour être claire,elle l'etait,c'etait le moins qu'on puisse dire.Mais visiblement,on eprouvait encore des doutes sur le fait qu'il allait réellement partir,chose que pour cette fois il avait vraiment prévu de faire.Ce fut donc peut être pour cela que le Neko aux cotés de la princesse Della'Morte s'avanca vers Scott,et se mit a lui parler dans la langue natale des Nekos.Scott savait pertinemment que cela signifiait que son nouvel interlocuteur ne plaisantait pas.La langue Neko n'etait jamais une plaisanterie,et rarement un mensonge.C'etait une langue brutale et mortellement sérieuse.A l'image du ton employé par le Brigadier,si jeune et pourtant si impréssionant.

«Compris? Disparais, Ta copine retournera faire la tournée des chambres une fois qu'on aura fini de s'expliquer, hun?»

Scott regarda son interlocuteur,puis la princesse et enfin sa captive avec un air un peu mitigé.Il voulait quand même une chose,savoir ce qui se passait ici.Et il aurait vraiment aimé le savoir,mais bon,visiblement...Ca ne le concernait vraiment en rien du tout.

"Excusez moi, Princesse.Mais il a raison, je dois retourner travailler, sinon, j'aurais de gros problèmes..."

Cette fois ci,c'etait la blonde qui avait parlé.Scott la regarda une nouvelle fois,puis eu un sourire envers elle.Un mélange de bienveillance et d'un léger brin de pitié.Il aurait véritablement aimé pouvoir lui venir en aide dans la situation ou elle se trouvait,mais il ne pouvait pas.Enfin,au moins,le Neko lui avait dit quelque chose de soulageant.Elle retournera faire la tournée des chambres dès qu'ils auraient finit.Scott,donc fit un pas en arriére,avant de s'incliner devant la Princesse et son compagnon,en regardant une derniére fois cette si jolie blonde,pour ensuite reculer encore un peu,sans rien dire.

Au détour du couloir,assez loin pour qu'ils ne le voient plus,il s'assit sur le sol,et jeta tout de même un regard dans l'angle,la ou la lumiére eclairait encore la scéne qu'il avait a peine quitté.Il etait hors de question qu'il parte tout de suite,il voulait être sur qu'elle s'en sortirais indemne au moins.De son poste invisible dans l'ombre,il n'entendait plus ce qui se disait,mais attendait patiemment que la blonde "s'explique" afin qu'il puisse lui parler.Au moins lui parler.
Revenir en haut Aller en bas


Princesse de la Région Ouest

Féminin Nombre de messages  : 59

Localisation  : Au château, probablement. Que je le dise ne signifie pas que je veuille te voir, ceci dit.^^
Emploi/loisirs  : Rien qui vous concerne de quelque manière que ce soit.
Humeur  : Relativement... Mauvaise. J'ose espérer pour vous tous que cela s'arrangera rapidement.^^

Inscrit depuis le   : 23/12/2008
avatar
Princesse de la Région Ouest


Feuille de personnage
Age: 17 ans
Race: Humaine
Arme / Pouvoir  : Un katana, Queen's ice

MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   Jeu 3 Déc - 19:17

Les secrets étaient une chose particulièrement fragile et, malheureusement, de manière générale pas éternelle. Il suffisait de la moindre parole pour se trahir et faire savoir à une tierce personne que l'on cachait quelque chose ou même, dans certains cas, la nature même de ce qu'on cachait. Dans ces moments là, on avait le plus souvent envie de s'enterrer, de disparaitre de la surface même de la terre le temps qu'il faudrait pour qu'ils oublient enfin, et définitivement, ce qu'ils avaient appris. Autant dire, pour un relativement long moment, si on prenait en compte la capacité des gens à se souvenir mille fois mieux et mille fois plus longtemps de ce que vous auriez souhaité d'eux qu'ils oublient. Annahita savait pertinemment que cette jeune fille aux cheveux blonds n'était pas prête à oublier ce qu'elle avait vu, par exemple, et c'était bien dommage, pour elle autant que pour eux. Pour elle, car elle risquait de gros ennuis si elle ne tenait pas sa langue, ce qu'elle n'arriverait à coup sûr pas à faire, même si elle essayait et faisait réellement de son mieux dans cet but. Et pour la demoiselle Della'Morte et Jensen, cela semblait plutôt évident, de son propre point de vue: elle allait parler, c'était une quasi certitude, et eux se retrouveraient au centre de nombre de ragots plus ou moins exacts, dont la véracité risquait de devenir de plus en plus douteuse au fil du temps qui passerait et des personnes qui le répéteraient, sans pouvoir y faire quoi que ce soit: parce que faire taire une personne, c'était possible. Parfois difficile, certes, mais cela restait bon gré mal gré dans le domaine des choses à sa portée. Mais faire taire tout un palais, ou plutôt toutes les commères en manque de potins de tout un palais, c'était bien trop lui demander, quelle que soit l'autorité qu'elle pouvait bien posséder. Elle restait une personne, la Princesse qui plus était, pas moins, et par conséquent un sujet particulièrement intéressant dans ce genre de domaine, à son plus grand dam, il fallait bien l'avouer.

Et le jeune brigadier n'était pas mieux loti, de toute façon. Tout le monde ne devait pas connaitre son nom, tout le monde be devait pas connaitre son visage, ou tout du moins pas encore, mais sitôt que de telles rumeurs se seraient propagées, il se verrait bien plus connu, au moins parmi les serviteurs. Et ce n'était sûrement pas ce qu'il voulait, ou tout du moins, elle le pensait. Cette fille était insupportable, pourquoi avait-il fallu qu'elle entre, exactement? Il en allait de même pour McCloud, avec sa tête d'imbécile heureux. Elle savait qu'elle n'était pas objective en disant cela, et savait tout aussi bien qu'il était extrêmement doué au combat, ce n'était pas pour rien qu'il était dans la brigade Noire, combattants d'élite de toute la moitié Ouest d'Illea, mais là, présentement, elle ne lui trouvait que des qualificatifs des plus négatifs: idiot, trop curieux, trop entêté, trop... Trop tout ce qu'il n'aurait pas dû être, en somme. Elle n'attendait qu'une chose, qu'il s'en aille, et de pouvoir s'expliquer, pour ainsi dire, avec la prétendue amie de ce de dernier. Lui demander d'oublier, de se taire, qu'elle réponde oui, c'était une chose. Qu'elle le fasse véritablement, c'en était encore une autre, et bien que ce soit peine perdue que d'exiger cela d'elle, rien ne l'empêchait d'essayer. Elle trouverait bien quelque chose qui lui tienne plus à cœur que de répéter n'importe quoi n'importe où.

Répéter quoi, d'ailleurs? Qu'elle avait vu un Neko et la Princesse s'embrasser? Ce n'était pas non plus comme si... Elle secoua légèrement la tête, chassant ces pensées le plus loin possible, en marge de son esprit, là où elles ne la tortureraient plus de la sorte. Elle n'avait pas en plus besoin de ça, si? L'introspection n'avait jamais été son fort, et ne le serait probablement jamais, elle n'allait pas s'y atteler maintenant. Elle reporta donc son attention pleine et entière sur la présente situation, et s'efforça de s'y concentrer. Elle se demandait en vérité si, cette fois ci, le brigadier allait obéir à ses ordres et tourner les talons, laissant l'endroit tel qu'il l'avait trouvé: autrement dit, sans pour autant tenter encore une fois d'emmener avec lui la servante qu'elle tenait toujours fermement par le bras, de toute évidence pas décidée à la laisser partir, bien que cette dernière action semblait être celle-la même dont la blonde rêvait. A se jeter tête baissée dans une situation dont elle savait pertinemment qu'elle ne tournerait jamais en sa faveur, voilà ce qu'elle gagnait. La régente d'Illea Ouest n'avait pas la réputation d'une gentille princesse aimante et dévouée, souriante et miséricordieuse, oh que non. Donc, le Neko sans oreille aurait tout intérêt à repartir, et vite.

Il aurait été fort malheureux pour lui qu'elle s'énerve.

Lorsque Jensen s'approcha de Scott, Annahita se douta bien sûr qu'il allait lui dire quelque chose, n'importe quoi, mais sans aucun doute possible rien de bien gentil. Faire écho à ses propres paroles, peut-être, lui faire comprendre qu'il était vraiment plus que temps pour lui de tirer sa révérence, que son importune arrivée n'avait pas été appréciée, et que sa sortie le serait en revanche bien plus. Qu'il n'avait rien à faire ici, qu'il se fichait de ses raisons, elle ne savait pas trop. Mais lorsqu'il éleva la voix, se fut en utilisant un autre langage. Au tout début, elle ne comprit pas, et se contenta de le regarder en fronçant les sourcils, l'air plus ou moins perplexe, l'incompréhension se lisant on ne peut plus facilement sur ses traits. ne chose était sûre, ce n'était pas la langue couramment utilisée à Illea. Ces sont durs ne sonnaient absolument pas familiers à ses oreilles, mais d'un autre côté, elle était persuadée de l'avoir déjà entendu, pas souvent, et sûrement pas récemment, mais au moins une fois, c'était un fait. Et très vite, elle finit par comprendre que, justement, elle ne comprendrait pas ce que les deux garçons pourraient bien se dire tant qu'ils utiliseraient ce langage. Et elle n'aimait pas ne pas comprendre quelque chose. Au ton de sa voix, on pouvait certes se faire une idée plus ou moins précise du contenu de ce discours qu'elle devinait assez coloré, mais pas les termes, les mots exacts. Il aurait pu lui dire d'aller se pendre ou se jeter du premier pont qu'il verrait tout comme il aurait pu lui dire, plus simplement, qu'il 'avait aucune envie de le revoir par la suite. Tout ce que l'on pouvait déterminer était "pas gentil", mais le reste restait pour elle entouré de mystère. D'ailleurs, si le blond avait répondu au hachelier en s'exprimant de la sorte, et que leur petite conversation était restée sur ce ton là, il y aurait eu fort à parier qu'elle se serait impatientée, pour ne pas dire énervée. Parfois, elle se demandait comment les Neko pouvaient prononcer de telles paroles et, si elle avait bien essayé d'en apprendre quelques mots, il fallait avouer qu'elle avait rapidement jeté l'éponge. C'était précisément dans ce genre de situation qu'elle le regrettait. Se rendant compte qu'elle avait encore resserré son emprise sur le bras de l'autre, la jeune fille aux longs cheveux de neige déssera quelque peu, sans pour autant la laisser libre de ses mouvements. Elle non plus, ne devait pas avoir compris grand chose, alors au moins Annahita avait-elle l'assurance de ne pas être la seule, sans quoi elle se serait pensée idiote. C'était toujours rabaissant d'être la seule à ne pas comprendre quelque chose mais, dès lors que l'on était plusieurs, tout semblait aller mieux.

Même si elle était bien loin de penser que la personne lui faisant office de camarade cette fois-ci soit loin d'être un véritable modèle d'intelligence, à en juger par ses stupides actes.

"Excusez moi, Princesse, lui dit la servante avec un air désolé, tandis qu'Annahita gardait toujours son bras captif. Mais il a raison, je dois retourner travailler, sinon, j'aurais de gros problèmes..."

En l'entendant, elle se demanda même si, oui ou non, elle avait été dotée d'un cerveau à la naissance, ou si en plus de lui avoir offert ce si disgracieux faciès, on l'avait aussi démunie de toute forme d'intelligence et de capacité de réflexion quelle qu'elle soit. Elle pensait encore pouvoir s'en tirer sans avoir de problème? Les rêves devaient rester des rêves, du point de vue de la Princesse aux yeux de sang. Des ennuis, elle allait en avoir, si tant était bien sûr qu'on ne considère pas qu'elle en ai d'ores et déjà. Une certitude restait, cependant: elle n'était pas au bout de ses peines, et si elle imaginait qu'Annahita la laisse partir, un grand sourire sur les lèvres, pourquoi pas en allant même jusqu'à lui donner a bénédiction pour tout ce qu'elle pourrait bien dire ci et là au château sur elle, cela ne laissait pas grand choix: ou elle avait réellement beaucoup d'espoir, ou elle était complètement idiote. Voir même les deux en même temps, c'était également une possibilité envisageable. Plus elle insistait, moins elle avait envie de la laisser tranquille. Qu'elle ai des problèmes, elle s'en assurerait en personne, point final. Qu'elle doive retourner travailler, c'était un fait. Qu'elle doive le faire immédiatement, c'en était encore un autre. Après tout, il y avait beaucoup de gens comme elle au château, qui n'en étaient sûrement pas à un couloir et quelques chambres près, et qui pourraient très bien se charger de ranger et faire ce que elle aurait dû faire durant le temps où elle "parlerait" avec elle et Jensen. Il n'y avait pas le moindre souci à se faire là dessus, du point de vue d'Annahita, dans la mesure où elle n'était pas irremplaçable. Si elle avait eu à faire quelque chose d'urgent, particulièrement important et que seule elle aurait été habilitée à accomplir, ç'aurait été une autre paire de manche. Mais ce n'était pas le cas, pas le cas du tout. Alors, pourquoi diable l'aurait-elle laissée filer maintenant, alors qu'elle n'en éprouvait pas la moindre envie? Elle lança donc tour à tour un regard noir aux eux protagonistes blonds de la scène, juste avant que Scott ne se retire, de toute évidence, il avait finalement compris ce que le mot "ordre", ou encore "hiérarchie" signifiaient. Elle attendit que le bruit de ses pas se tarisse pour reprendre la parole et se détendre quelque peu.Il n'y avait pas moyen que ce Neko stupide sans oreille ne sache quoi que ce fut. Il n'avait rien vu, et ni elle ni Jensen, ni même cette servante pour l'instant au moins n'avaient dit quoi que ce soit qui aurait pu l'amener à faire de telles conclusions, pas plus que leurs actes n'avaient pu trahir quoi que ce soit, vraiment. De ce côté ci, même sans sous-estimer le jeune homme, elle n'avait pas plus d'inquiétudes que cela, ne sentait aucun malaise.

Enfin, être débarrassée de son importune présence était déjà un poids en moins.

Il avait fait une chute magistrale dans l'estime de la Princesse, habituée à être obéie sans aucune autre forme de procès, sans avoir plus besoin de réfléchir, sans avoir à se répéter, sans qu'on lui pose la moindre question. Heureusement qu'elle ne pensait plus depuis longtemps ne pouvoir travailler qu'avec des gens dociles et intelligents, sans quoi elle aurait eu bien des déconvenues, à commencer par aujourd'hui. Poussant un soupir, elle ne prit même pas la peine de sourire en répondant à la jeune fille.

"Des problèmes, vous dites? commença-t-elle, son ton de voix correspondant parfaitement avec son actuelle humeur. Je veillerais personnellement à ce que vous en ayez autant qu'une simple petite servante comme vous peut en avoir dans sa vie entière si j'entends la moindre rumeur déplaisante à mon sujet. Qu'importe ce que vous avez vu, oubliez le. Et si vous n'en êtes pas capable, je vous conseille fortement de faire en sorte à ce que cela reste entre nous trois, compris? "

Même un imbécile aurait compris le message, le ton lourd de menaces ne devait pas avoir été sans aider. Annahita posa ses yeux dans ceux, d'un joli bleu, de Jensen. Il serait de son avis, elle le savait et, même si cela n'avait pas été le cas, il n'aurait ici pas eu son mot à dire, en principe. Toujours était-il qu'il ne seraient pas trop de deux pour convaincre l'idiote qu'elle tenait pas le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jenseeeeeeeeen?^^ (bah, PV Jensen Vicylinski, et qui veut.XD)[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Que Veut Hamas
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Royaume de L'Ouest :: Château Royal :: Les Appartements :: Appartements d'Annahita Della'Morte-