AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Life is like that. [Pv winks winks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥

Masculin Nombre de messages  : 178

Localisation  : Dans mes appartements. Je vais... Dormir.
Emploi/loisirs  : Pas mes cours, en tout cas, je suis trop fatigué pour ça...=___x'
Humeur  : ... *Pousse un long soupir*

Inscrit depuis le   : 13/12/2008
avatar
Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥


Feuille de personnage
Age: 17 ans, j'en aurais 18 cette année.^^
Race: Humain, qui ne désirerait pas être autre chose qu'un humain.^^
Arme / Pouvoir  : Je me bats avec une épée. Mais je sais manier d'autres armes, bien entendu.u__u

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Mar 2 Juin - 23:26

Axel se mit à rire, Ankou à grimacer, et il se demanda l'espace d'un bref (trop bref) instant si lui faire confiance était aussi judicieux qu'il l'avait pensé. Professionnellement parlant, il n'avait pas à se plaindre d'Axel ; tout allait pour le mieux, le jeune homme le surpassait en idées et sens des réalités, il aurait pu lui confier sceptre et couronne sans la moindre crainte. Sur un plan plus personnel, en revanche, les souvenirs d'enfance affluaient et il redoutait le moindre sourire en coin, comme si le risque de se faire taper les doigts persistait même après la mort de ses parents. Personne n'allait leur reprocher ce petit écart, et personne ne le saurait, il y veillerait : mais l'appréhension s'accrochait à son cœur comme un vieil ami dont on n'arrive pas à se débarrasser. Axel était un fauteur de troubles et la  facétie avec laquelle il avait rythmé tous leurs jeux d'enfants lui restait collée aux jambes.
Ankou referma les doigts sur le verre froid avec un regard censé faire montre de sa terrible désapprobation – laquelle n'avait jamais fait fléchir Axel et ne le ferait sans doute (hélas!) jamais. Il tenta, en dernier recours, de tourner la tête de la manière la plus hautaine possible, histoire de lui faire comprendre que son auguste personne était au-dessus de ses plaisanteries de mauvais goût. L'effet, raté, lui donnait l'air d'un enfant à qui on aurait pincé les deux joues.

Comment me prendre au sérieux, je vous le demande...

La situation, presque irréelle, lui accrocha à temps un boulet aux pieds et un poids à l'estomac. Se consoler sans fondre de chagrin était peut-être mieux que veiller des yeux qui ne s'ouvriraient plus jamais. Ah. Ankou n'aimait pas avoir à regarder les cadavres en face, il en avait une sainte horreur, les peaux trop pâles et les membres rigides lui retournaient cent fois le cœur. Le garçon, extrêmement sensible, avait dû trop souvent prendre sur lui pour ne pas que le sol se dérobe sous ses jambes. Maman, je n'aime pas les enterrements.
A côté de ce qu'il allait devoir affronter le lendemain, le deuil, le noir et les pleurs, l'alcool lui apparaissait comme presque bienvenue ; presque. L'odeur lui faisait tourner la tête et il lança un regard sceptique à Axel à travers le cristal. Au nom de quoi ou de qui devaient-ils trinquer ? De la vie ? Elle mettait beaucoup d'entrain à leur faire du mal, en ce moment. Pensif, il se mordit les lèvres, puis la langue.

Son bras, encore tremblant, se leva. Ankou lança, sans même y penser plus :

« Si tu t'aperçois que je commence à me déshabiller, au nom de notre amitié, colle ces vêtements à ma peau. »

Il ne voulait plus y penser, plus se répéter les mêmes mots en boucle. S'il devait boire pour oublier tout ce qu'Axel lui avait dit (quatre petits mots), alors soit, il se ferait violence et ne recracherait pas tout, quand bien même son corps frissonnait dans une ultime tentative pour lui faire comprendre que c'était une très mauvaise idée. Tout ça, toutes les formalités, tous les regrets, je m'en soucierai demain matin, pas avant.

Il se mit à sourire sans que le cœur y soit réellement. Ne pleure pas, ne pleure pas, moi aussi je peux prendre soin de toi.
Dieu que c'était amer.

_________________

JENKOU 4EVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illeaworld.forumactif.com


Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥

Masculin Nombre de messages  : 53

Localisation  : Soit il noie une jolie jeune fille dans un lac, soit il exploite un joli jeune homme dans sa chambre.
Emploi/loisirs  : Faire l'éléphant dans les bains.
Humeur  : A te faire boire.

Inscrit depuis le   : 26/07/2009
avatar
Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥


Feuille de personnage
Age: 19 ans [depuis si longtemps]
Race: Humain [loque]
Arme / Pouvoir  : Une/plusieurs épées fines.

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Ven 10 Juil - 1:35


« Si tu t'aperçois que je commence à me déshabiller, au nom de notre amitié, colle ces vêtements à ma peau. »

Et Axel, sourit, il rit de bon coeur de l’air pincé de son meilleur ami, un pincement au coeur lorsqu’il croisa son regard, confronta son sourire sans joie. Ca n’est rien, ça n’est rien. Ca ira mieux après, tellement mieux quand il ne pourra plus décerner un sourire franc d’un sourire vide. Alors il l’ignore, ce pincement au coeur et ses stupides sentiments et ça n’était même pas comme s’il forçait Ankou à boire, vraiment, il n’avait fait que suggérer.

Oh, il savait que ça n’était probablement pas la raison principale pour cette expression, cette réticence, ce sentiment, mais c’était tellement plus simple de le croire. D’oublier, rien qu’un peu, rien qu’un soir.

« Je considérerai cela en temps voulu, » fait-il, large sourire dessiner sur son visage comme à l’encre indélébile. S’aurait pu être assez amusant, un strip-tease de son altesse; c’était quelque chose que l’on avait pas l’occasion de voir tous les jours. Et puis, tant qu’ils ne restaient que tous les deux et ne sortaient pas de cette pièce, il doutait qu’il y ait un véritable problème, puisque rien n’allait justement sortir de la dîtes pièce, comme le voulait la tradition.

Il fit délicatement résonner son verre contre celui de son partenaire d’un soir avant de le porter à sa bouche, déterminé à n’en faire qu’une gorgée.
Rien ne pouvait mal tourner; rien ne pouvait être pire que ça ne l’était déjà de toute manière.

Le liquide lui brula la gorge, sensation qui ne lui était pas étrangère, tellement qu’elle en était presque familière, rassurante. Eh bien, c’était toujours agréable de redécouvrir qu’on était en vie, redécouvrir que la terre ne s’arrêtait pas de tourner pour la perte d’un être cher - peu importe combien il aurait aimé que cela soit le cas. Il avala le contenu du verre sans en perdre une goûte, d’une traite, comme s’il avait s’agit d’un verre d’eau. Le plus vite c’était dans ses veines, le plus vite il arrêterait d’y penser.

Ou du moins, c’était ce qu’il pensait, sans même être certain que ça n’était pas le contraire qui allait se produire, ni même certain qu’il voulait oublier, même pour quelques heures. Non, il ne voulait pas l’oublier, jamais, pas elle. Même pour quelques heures, l’espace d’un instant, la pensée lui sembla absurde, horrible, traître. Comment pouvait il oser vouloir oublier, il…

Il laissa son bras retomber doucement sur ses cuisses, laissant au passage s’échapper un soupir, à mi-chemin entre le soulagement et l’exaspération. Ses yeux argentés n’eurent aucun problème à retrouver ceux de son ami auquel il adressa un vague sourire.

« Aaah, ça a au moins le don de remettre les idées en place, hein? »

Ou pas; il pouvait parler, malheureusement il n’en était pas moins confus et dévasté. Mais enfin, s’aurait été idiot de sa part de croire que tout allait miraculeusement aller mieux avec un seul verre, il se connaissait mieux que ça.
Ca devait être bien, une basse résistance; pas besoin d’épuiser les réserves et résultat instantané, tout bénef’! Il en serait presque jaloux, de ces autres qui ne tenaient plus debout après deux verres.

Il se resservit un verre, à leur santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥

Masculin Nombre de messages  : 178

Localisation  : Dans mes appartements. Je vais... Dormir.
Emploi/loisirs  : Pas mes cours, en tout cas, je suis trop fatigué pour ça...=___x'
Humeur  : ... *Pousse un long soupir*

Inscrit depuis le   : 13/12/2008
avatar
Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥


Feuille de personnage
Age: 17 ans, j'en aurais 18 cette année.^^
Race: Humain, qui ne désirerait pas être autre chose qu'un humain.^^
Arme / Pouvoir  : Je me bats avec une épée. Mais je sais manier d'autres armes, bien entendu.u__u

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Sam 19 Déc - 1:06

« Je considérerai cela en temps voulu, »

Répondit l'animal sans cette approbation qu'Ankou guettait avidement ; il lui offrit une moue de petit garçon vexé, différente des mines angoissées que ses bêtises avaient si bien su lui tirer dans leur enfance. Il aimait à penser qu'Axel ne l'aurait jamais laissé s'humilier sciemment, mais l'alcool et le confort cloîtré de la pièce aidant, il n'était pas sûr que le jeune homme sache encore distinguer une scène banale d'une scène un peu moins banale dans quelques minutes. La pensée de danser nu ou dire des choses un tant soi peu regrettables le fit frissonner, mais pas assez pour laisser tomber son meilleur ami.
Le laisser en plan, alors même qu'il avait plus que jamais besoin de son soutien ? Il aurait été bien ingrat de le lui refuser, lui qui avait dû être épaulé toute sa vie. Le petit garçon incapable de marcher droit sans béquilles, c'était lui, pas Axel. Viendrait un jour (il se plaisait à le croire, là encore) où il n'aurait plus à lever des yeux béats d'admiration devant Axel, car il serait à son tour assez fort pour ne plus avoir à se faire réconforter.

Moi aussi je peux être fort, se dit-il en portant le verre à sa bouche, déterminé à avaler une rasade sans s'étouffer ; peine perdue. A peine une gorgée du liquide brûlant dans l’œsophage, il se mit à tousser comme si ses poumons avaient été attaqués par de la chaux. Il mit un long moment à retrouver sa respiration, les épaules tremblantes, la respiration sifflante et les yeux humides. Petit à petit, ce n'est pas plus mal, songea-t-il en maudissant la brûlure qui lui restait désespérément à la gorge. Et dire que certains ne vivent que pour ça...
Entre deux larmes de douleur, il aperçut Axel lui sourire et lui raconter quelque chose auquel il répondit par un vague hochement de tête. Ça, pour remettre les idées en place, ça remettait les idées en place ! Il toussa une dernière fois avant de soupirer profondément pour faire passer le feu lancinant de l'alcool.

« Oui, c'est sûr... »

Et c'est affreux et dégoûtant. Sa voix, enrouée, devait être bien pitoyable à écouter – même à ses propres oreilles. Afin de conserver sa dignité, il envisagea tout de même de finir son verre, surtout qu'Axel se resservait déjà. Entre admiration et perplexité, il lui lança :

« A te voir boire, on pourrait croire que tu ne fais que ça de tes nuits. »

Histoire de masquer sa confusion, il reprit une gorgée qui raviva immédiatement sa douleur. Il déglutit en espérant ne pas avoir l'air de trop souffrir, presque impatient de ne plus avoir à ressentir quoi que ce soit. S'il en buvait assez, il allait bien finir par ne plus en sentir le goût ; à tout le moins, à ne plus en être incommodé. Ankou ne pensait pas un jour trouver un quelconque plaisir à se saouler, ou même à boire : son corps tout entier lui faisait comprendre que c'était une mauvaise idée, et sa langue ne cherchait qu'un arôme étranger pour se soulager et tout oublier.
Certaines personnes n'étaient pas faites pour ça, telle était sa conclusion. Des goûts et des couleurs, il préférait ne pas trop parler, tous étaient différents et n'étaient pas à questionner.

Voilà qu'il enviait de nouveau Axel, capable de boire cette chose comme s'il s'agissait d'eau. Sa tête le lança et il appuya deux doigts contre sa tempe pour calmer le picotement. Une fois que la douleur ne fut plus qu'un faible écho, il reprit une nouvelle gorgée, ravi de constater que sa bouche s’anesthésiait peu à peu. L'arrière-goût persistait et il faisait encore la grimace, mais plus autant qu'avant.

Courage soldat, vous finirez par voir le bout du tunnel – et on sourit, s'il vous plaît.

_________________

JENKOU 4EVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illeaworld.forumactif.com


Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥

Masculin Nombre de messages  : 53

Localisation  : Soit il noie une jolie jeune fille dans un lac, soit il exploite un joli jeune homme dans sa chambre.
Emploi/loisirs  : Faire l'éléphant dans les bains.
Humeur  : A te faire boire.

Inscrit depuis le   : 26/07/2009
avatar
Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥


Feuille de personnage
Age: 19 ans [depuis si longtemps]
Race: Humain [loque]
Arme / Pouvoir  : Une/plusieurs épées fines.

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Jeu 24 Déc - 3:06


Axel n’avait jamais su si sa capacité à boire était une bénédiction ou une malédiction. 

C’était, certes, très pratique d’être le dernier à avoir l’esprit limpide, mais bien des fois, lorsque l’on veut être le premier à ne plus l’avoir, c’est bien la pire des choses qui puisse arriver. Pour le coup, il enviait presque Ankou et sa capacité limité à boire; au moins, lui serait rapidement beaucoup plus à l’aise - du moins, s’il n’était pas du genre à pleurer, parce que sinon ils allaient avoir un autre problème et Axel allait devoir boire très très vite. Toutefois, des peu des fois où il avait bu avec son ami, cela ne lui avait pas sauté aux yeux comme étant un problème; il espérait ne pas s’être cruellement tromper.

Pour être honnête, Ankou avait plus l’air de subir qu’autre chose; Axel le remerciait de ne rien dire, cependant il était bien conscient que le garçon ne dirait rien de toute manière. Ankou n’est pas du genre à geindre sur ce genre de choses, bien qu’Axel estimait qu’il aurait du avoir plus souvent le droit. Il était encore si jeune, le pauvre. A nouveau, il se sentit coupable de lui infliger cela.
Mais Ankou peut décider de lui-même, il est grand, il sait ce qu’il fait; Axel n’est pas son gardien, son père ou son oncle, juste un ami. 

« A te voir boire, on pourrait croire que tu ne fais que ça de tes nuits. »


Axel se mit à rire, sans humour, avant de basculer plus de liquide de la bouteille à son verre, avant de basculer celui-ci dans sa bouche, comme pour donner raisons aux dires de son ami. Souriant, il se tourne à nouveau vers Ankou, comme si de rien n’était, naturel et détendu.

« A en écouter les rumeurs du château, c’est bien déjà ce que je fais, mon cher ami. »


Les rumeurs, les rumeurs, encore les rumeurs. Elles rythmaient sa vie et il avouait volontiers qu’il s’ennuierait bien sans elles. Cependant, il n’avait pas hâte d’entendre les murmures, le lendemain, sur son passage. D’ailleurs, s’il pouvait éviter de passer prêt de qui que ce soit qui n’est pas Ankou ou sa soeur le lendemain, il en serait ravi. Rien que d’y penser lui donnait une vague nausée. 
Alors il suffit de ne pas y penser, n’est-ce pas? Ca n’a jamais été si simple. 

« Je cours toutes les nuits après les femmes avec ma bouteille d’alcool en main! »

L’image est amusante, sans nul doute, bien que quelque peu blessante.

Reprendre un verre, le verser à nouveau dans sa gorge, reprendre un verre et dans la gorge et répéter jusqu’à ce que les doigts soient moites et fermes, qu’une grisante sensation de liberté s’emparent de son corps, accompagnée de celle familière de l’alcool. Ah, comme ça avait l’air triste dit ainsi! Mais le plus triste, sans doute, était la réalité. 

Axel se remplit un nouveau verre, mécaniquement, réalisant à peine qu’il s’agissait déjà du troisième, avant de reposer son regard sur Ankou.

« Je t’en ressers? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥

Masculin Nombre de messages  : 178

Localisation  : Dans mes appartements. Je vais... Dormir.
Emploi/loisirs  : Pas mes cours, en tout cas, je suis trop fatigué pour ça...=___x'
Humeur  : ... *Pousse un long soupir*

Inscrit depuis le   : 13/12/2008
avatar
Dirigeant outrageusement beau qui vous éblouit par sa beauté~♥


Feuille de personnage
Age: 17 ans, j'en aurais 18 cette année.^^
Race: Humain, qui ne désirerait pas être autre chose qu'un humain.^^
Arme / Pouvoir  : Je me bats avec une épée. Mais je sais manier d'autres armes, bien entendu.u__u

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Mar 30 Aoû - 1:54

« A en écouter les rumeurs du château, c’est bien déjà ce que je fais, mon cher ami. »

Ankou s'étouffa de nouveau sur sa gorgée. Axel ne brillait pas par sa réputation d'homme chaste, il était vrai, et le prince ne prêtait que peu d'attention à ces ragots de servantes entre deux piles de linge. Même si, pour le coup, les nobles eux-mêmes y allaient de leur petit commentaire ; la vie privée d'Axel ne le regardait pas – au-delà de l'aide essentielle qu'il apportait au Royaume, il n'était pas censé le forcer à reposer bouteilles et conquêtes. Il n'y serait pas parvenu et, Ankou le savait, les plus ardents détracteurs prenaient joie à amplifier les rumeurs.
Si on pouvait parfois dire de lui qu'il avait une vie dissolue derrière son air innocent, il n'imaginait pas toutes les horreurs dont on pouvait affubler le nom de son pauvre ami.

De petites fêtes de temps à autres ne rimaient pas avec orgies.
Du moins l'espérait-il.

« Je cours toutes les nuits après les femmes avec ma bouteille d’alcool en main! »

Il lui lança un regard mi-figure mi-raisin, un demi sourire aux lèvres. A n'en point douter, les mères devaient enfermer leurs filles à double tour dans leurs appartements pour ne pas risquer bêtement leur virginité, et lui couvrait les méfaits de son conseiller car il lui était bien évidemment tout acquis. Que n'aurait-il pas fait pour son ami d'enfance !
Annahita l'aurait considéré avec une calme pitié et l'aurait sermonné mais Ankou n'avait jamais été sa sœur. Elle était le roc, lui l'argile, et trouver quelque chose à redire à voix haute aux personnes à qui il tenait relevait du miracle. Le jeune homme n'aimait pas s’immiscer dans leurs affaires, de peur de les décevoir.
Axel n'aurait jamais donné pareil exemple à Alline et tant qu'il tenait un maintient impeccable, l'essentiel était là.

Il allait vraiment falloir que ça arrête de le travailler, un jour.

« Je t’en ressers? »

Il lui aurait bien dit que « non merci, je prendrai plutôt du jus d'orange », mais il s'était promis, en son for intérieur, de jouer le jeu jusqu'au bout. Il hocha doucement la tête et tendit son verre à Axel, observant un instant le contour flou des meubles qui les entouraient. Ils étaient à l'abri dans cette pièce, personne ne viendrait les déranger : même s'il se mettait à rire et raconter n'importe quoi, la lourde porte garderait cette soirée secrète.
Le poids du verre à nouveau rempli entre ses doigts lui tira une grimace. Avait-on déjà songé à faire un alcool meilleur, qui ne détruise pas la moitié de la gorge des buveurs ? Il n'imaginait pas les fêtes villageoises où les bouteilles, de moins bonne qualité, passaient de mains en mains. Le tout devait donner un charmant tableau, à n'en point douter.

Tout bien réfléchi, la curiosité l'emportait toujours sur le reste. Encore un de ses incurables défauts, dont il ne se départirait jamais.

« Combien de fois est-ce que cela t'es arrivé, de boire jusqu'à avoir mal à la tête ? »

Parce qu'Ankou voulait bien avoir la mémoire courte, mais il n'avait jamais été présent jusqu'à aujourd'hui.
Dieu merci.

_________________

JENKOU 4EVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illeaworld.forumactif.com


Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥

Masculin Nombre de messages  : 53

Localisation  : Soit il noie une jolie jeune fille dans un lac, soit il exploite un joli jeune homme dans sa chambre.
Emploi/loisirs  : Faire l'éléphant dans les bains.
Humeur  : A te faire boire.

Inscrit depuis le   : 26/07/2009
avatar
Homme crapaud : embrassez le et il deviendra enfin beau~♥


Feuille de personnage
Age: 19 ans [depuis si longtemps]
Race: Humain [loque]
Arme / Pouvoir  : Une/plusieurs épées fines.

MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   Dim 16 Avr - 0:00


Il le sentait au bout de ses doigts, le début de son intoxication. C’était bien, c’était rassurant. Même après tout cela, rien ne changeait vraiment. Il avait Ankou, il pouvait se saouler à en vomir et recommencer le lendemain comme s’il n’avait rien appris. L’être humain est étrange. Il jure de ne jamais y retourner lorsqu’il souffre, mais ne s’y tient jamais. Axel en était un bien faible, d’être humain, il pensait, pour y retourner si souvent. Certes, c’était bien pratique, et il ne buvait pas toujours à en perdre la raison, toutefois cela n’en restait pas moins un sacré casse-pipe.

« Combien de fois est-ce que cela t'es arrivé, de boire jusqu'à avoir mal à la tête ? »

Axel aurait bien dit qu’il ne les comptait plus, ces nombres de cuite, mais bien heureusement, il pouvait toujours compter celles qui l’avaient vraiment mis très mal, celles dont il se souvenait très clairement comme étant les pires. Sans aucune surprise, elles étaient toutes liées à des événements, bien souvent tristes. Il y avait là une tendance, il semblait. Peut-être qu’il était juste un homme triste. Ils ne vivaient pas dans un joli monde.

« Ummmh… On va dire peut-être 6, 7 fois ? Pas forcément de très bons souvenirs, ceci dit. »

Axel buvait avec modération la plupart du temps, simplement pour s’inclure, avoir l’air sérieux de toutes ces personnes importantes qui sirotaient leur vin avec prétention. Il n’aimait même pas le vin, vraiment, mais lorsque l’on est aussi jeune dans le milieu, il vaut mieux se joindre aux autres. Il savait pertinemment qu’on le prenait rarement au sérieux, et bien qu’il était éternellement reconnaissant à Ankou parce qu’il le jugeait par sa valeur et non son âge, il savait à quel point cela en avait ennuyé certains de le voir ainsi promus. Alors il buvait de leur vin dégoûtant pour discuter politique, sans jamais dépasser ses limites. Il devait rester clair et lucide jusqu’au bout pour obtenir le meilleur des autres, moins clairs et certainement moins lucides. La diplomatie était juste une question de contrôle de soi, au final, et Axel, malgré toutes ses tares, pensait savoir gérer cela.

Mais ce soir, il n’était pas question de diplomatie. Ankou était là en tant qu’ami, et non en tant que roi, et c’était bien là toute la différence. Une bien belle différence.  C’était toujours amusant de voir la différence entre ces deux Ankou, le roi et l’être humain. S’il devait choisir, Axel n’aurait même pas à hésiter ; il sauverait l’être humain, son meilleur ami.

Il vida à nouveau son verre, la délicieuse sensation de l’alcool détendant ses muscles l’envahissant peu à peu.

« Tu sais, le secret de tout, c’est de prendre son temps, construire un rythme, être régulier. Ça marche avec l’alcool comme ça marche avec les filles. »


Comme avec tout le monde, en fait, des ennemis jusqu’aux plus proches amis. La régularité était la plus grande des surprises, surtout lorsqu’elle était brisée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Life is like that. [Pv winks winks]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Life is like that. [Pv winks winks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Royaume de L'Est :: Château royal :: Les Appartements :: Appartements d'Ankou Della'Morte-