AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WITHAKER Quinlan {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Esprit, Gardien

Masculin Nombre de messages  : 6

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Réparer des meubles et s'occuper de son chien.
Humeur  : Passable.

Inscrit depuis le   : 16/04/2012
avatar
Esprit, Gardien


Feuille de personnage
Age: 24 ans.
Race: Esprit.
Arme / Pouvoir  : Il est doué en bondage.

MessageSujet: WITHAKER Quinlan {V.1}   Mar 17 Avr - 4:18

WITHAKER Quinlan
working my way through the day
• • •
"Shout confessions from the greatest heights, where no one can hear ; all my fears, my insecurities are falling like tears"
Acte de naissance ▬
Nom : Withaker.
Prénom : Quinlan, Gaelin.
Âge : 24 ans. {26/06/1537}
Race : Esprit.
Camp : Annahita, Illea Ouest.
Pouvoir : Premièrement, comme tout Esprit, Quinlan utilise la magie. Deuxièmement, il est loin d'être incompétent. Au contraire. Un bon potentiel de base ajouté à un travail assidu sur la durée lui ont permis d'arriver à un niveau plus que correct vu son âge. Il n'a pas de vraie spécialisation, il se contente d'apprendre à faire ce qu'il veut savoir faire.
Disons qu'il est plus à l'aise avec la terre que les autres éléments, sait interagir avec les objets à distance [/size](enfin tant que c'est pas des armoire)[size=12], sait créer des protections/entraves en cas de besoin... Sinon, il va apprendre à faire pousser des ailes en bois à sa commode.
Fonction : Gardien à Aïcé.
Lieu de résidence : Jiang Zemin, Ouest, Illea ; une semaine sur deux, il est à Aïcé.



Famille : Quinlan est l’aîné d'une famille composée de quatre enfants et deux parents. Son père, Gaelin, a quarante-huit ans et travaille à l'entretien des routes. Sa mère, Aneesa, a cinquante-et-un ans et s'occupe de la maison. Sa sœur, Alexia, a vingt-deux ans et aide sa mère pour les diverses tâches ménagères en attendant de se marier. Son frère, Tierney, a vingt-et-un ans et aide à la fabrication de pièces métalliques diverses, pour les meubles, portes ou autres notamment. Son frère, Elrich, a dix-sept ans et est apprenti dévideur.
Il devrait avoir un frère de dix-neuf ans et une sœur de seize, Aldway et Lyssa, tous deux morts en bas âge.
Son grand-père maternel, Lieven, est mort il y a cinq ans ; depuis sa grand-mère, Edona, vit avec ses parents. Ses grands-parents paternels, Gaelin (Sr.) et Halina, habitent à Hererra et il leur rend visite de temps à autre.
Sa mère est l’aînée de trois enfants ; son père est le cinquième fils d'une fratrie de sept garçons. Il a un certain nombre de cousins/cousines dont il est plus ou moins proche, mais il ne voit la plupart qu'à l'occasion de réunions annuelles ou pour certaines fêtes.
Il a également eu une fiancée, Violette, qu'il n'a pas revu depuis la Guerre Civile. Leurs fiançailles ont été officiellement rompues, quoi qu'il en soit.

On peut aussi citer son chien, Al, puisqu'il le suit partout. Il mesure une soixantaine de centimètres, est fauve-charbonné avec le museau et les oreilles noirs, type Malinois. Et il a six ans. Étant donné qu'il ne sort jamais sans lui, ça pourra éventuellement vous être utile.



Aime : S'assoir devant une cheminée ; Les fins de journées ; Sa famille et ses amis ; Les personnes respectueuses ; Les chiens ; Les Esprits ; Les aliments ou boissons chaudes et tout ce qui est nourrissant de manière globale ; L'eau ( à boire, pas pour nager) ; Les grosses couvertures ; Les choses et les gens simples ; Le bois, il trouve que c'est un beau matériau ; Les forêts ; Les noisettes et les noix ; L'ordre, la loi et la sécurité ; Les règles ; La neige, tant qu'il n'y en a pas trop ; Les vêtements pratiques et résistants ; L'honnêteté ; Le silence ; Avoir quelque chose à faire ; Pouvoir se rendre utile auprès de ses proches ; Les parapluies ; Qu'on l'écoute sans l'interrompre ; Se lever tôt ; Se promener dans le marché ; Se salir. Il sait pas, ça lui donne l'impression d'avoir bien travaillé.
N'aime pas : Tomber ; Les fauteurs de troubles, voleurs, tueurs etc ; Les écureuils, souris et autres rongeurs nuisibles ; Les couleurs trop vives ; L'été, et plus il fait chaud plus il hait ça ; Les fruits, s'ils lui tombent sur la tête ; les échelles ; les personnes de peu de vertu ; Les ciseaux ; Les escrocs ; Les peintures, les tableaux ; Les autres religions que la sienne, même s'il essaie de les respecter ; Le blanc ; Faire la cuisine ; Traverser les rues ; Les endroits bondés ; Devoir remplacer un meuble ; Les dépenses inutiles ; Les personnes qui vivent sur le dos des autres ; Les fainéants ; Qu'on parle de lui dans son dos. Il hait ça. Ça le met dans une colère noire. Mais alors, vraiment. Très. Noire.



• Description Physique •

Quinlan, dans son adolescence, s'est trouvé tour à tour laid et beau comme un Dieu ; maintenant, il hausse les épaules et se place dans la moyenne. A vingt-quatre ans il se sent suffisamment mature pour ne plus se laisser aller à ce genre de complexes – injustifiés, de surcroît – et ne fait plus le compte uniquement de ses qualités ou défauts. Résultat, sa vision de lui-même est à peu près juste : il est dans la moyenne, plus ou moins.
Et ça tombe drôlement bien puisque Quinlan, au final, aspire juste à vivre tranquillement, à passer inaperçu. Dans ce sens, la nature est loin d'avoir été cruelle envers lui. Son mètre soixante-dix-sept et ses soixante-huit kilos et quelques lui permettent d'avoir une carrure tout à fait correcte pour un homme, et s'il s'en est plaint par le passé il a malgré tout appris à s'en satisfaire. Ça ne l'aurait certes pas dérangé d'être un peu plus grand, ne serait-ce que pour atteindre le très emblématique mètre quatre-vingt, mais on ne peut pas tout avoir. Dans son cas, ces trois centimètres lui feront à jamais défaut – et comme ce n'est pas s'en désoler qui va y changer quoi que ce soit, il préfère s'en contenter. Plus physique qu'intellectuel, il est normal pour lui qu'un homme entretienne son corps et reste en forme, ne serait-ce que pour pouvoir travailler et s'assurer une vie confortable. Il n'est de fait pas un fil de fer et fait attention à ne pas trop prendre de poids ou, au contraire, trop en perdre. Sportif, tout simplement, il entraîne sa force et sa souplesse régulièrement pour ne pas subir le contrecoup d’entraînements trop intensifs ou, à l'inverse, de trop longues périodes d'inactivité. Pour faire simple, Quinlan a des abdos et n'imagine pas vivre sans – d'ailleurs il ne comprendra jamais ce que l'on peut trouver à des garçons trop fins ou efféminés, puisque pour lui ça signifie plus ou moins qu'ils ne sont bons à rien ( mais il est poli, alors il garde ce genre de réflexions pour lui ).
Son visage, lui, est celui d'un jeune homme bien portant. Il fait son âge, avec une marge d'erreur raisonnable suivant les personnes. Plus de grands yeux idiots, plus de visage rond et boudeur ; il a un faciès qui, sans être carré et viril à l'extrême, a le mérite de ne pas le rajeunir. Son visage dans son ensemble est assez commun, ni magnifique ni disgracieux, et ses expressions ne sont ni dures ni trop douces. S'il fronce les sourcils il aura l'air sévère ; s'il sourit il aura l'air aimable. Rien de notable. Ses yeux, marrons, sont aussi vides que ceux de tous les Esprits et tantôt suivent les mouvements, tantôt ne bougent pas. Il arrive qu'il ne daigne même pas tourner sa tête vers son interlocuteur quand pourtant, à d'autres occasions, il suit les moindres mouvements de son chien des yeux. Il n'y a pas de vraie règle pour cela, c'est totalement aléatoire ; 'une habitude qui reprend ou non le dessus', dirait-il. Ses cheveux quant-à eux sont de la même teinte que ses yeux, ni clairs ni foncés, courts et coiffés assez simplement au-dessus de ses sourcils et à l'arrière de sa nuque. Les avoir trop longs l'agace et les avoir devant les yeux l'insupporte, donc il n'a guère le choix de ce côté-là. Au moins, avec ce genre de coiffure, quelques coups de ciseaux de temps en temps et une minute chaque matin suffisent à lui donner l'air présentable. Passer deux heures à arranger ses cheveux lui donnerait l'impression de perdre son temps pour rien, et s'il les gardait longs il y aurait de grandes chances pour qu'au bout du compte il finisse tout de même par tout couper. Donc courts, coiffure simple. Parfait.
Niveau vêtements, même combat que pour ses cheveux : il ne veut pas y passer deux heures. Il n'a de toute façon que peu d'habits et de tenues. Premièrement il considère que s'il en assez pour vivre, en acheter d'autres serait stupide, et deuxièmement il pense fermement qu'avoir trop de choix est mauvais pour sa santé. S'il a trois chemises, au moins, il ne va pas se poser d'inutiles questions : il prend celle qui est à gauche et voilà, problème réglé. Il ne met en général que des chemises de couleurs sombres ( avec une ou deux exceptions ) résistantes et assez légères ; en contrepartie, il enfile toujours une veste plus chaude par-dessus. Uniquement des pantalons, foncés et pratiques, qui ne le gênent pas dans ses mouvements. Il n'a qu'une paire de bottes, ce qui règle le problème des chaussures. Il aime également mettre des gants et, s'il fait froid, il est possible qu'il ajoute une écharpe ou un chapeau à sa tenue. Il fait attention à ne pas avoir l'air d'un guignol, bien entendu, mais dans la mesure où tous ses vêtements sont très simples, il serait difficile de mal les accorder entre eux.

• Description Mentale •

Quinlan ne se distingue en surface pas de ses voisins, de ses amis, des garçons de son âge. Il est équilibré. Tout d'abord, c'est un homme qui ne rechigne jamais à la tâche : il est travailleur et a l'habitude de fournir des efforts. Tout se mérite ou se gagne, tout vient à point à qui sait attendre ; à ses yeux il n'y a pas défaut plus irritant que la paresse. Ne rien faire ne mène nulle part, et si l'on ne marche pas alors comment attraper une main tendue ? Il déteste les personnes qui passent leur temps à s'apitoyer sur leur sort et n'est jusque là jamais tombé dans ce travers. Pas plus pessimiste qu'il n'est optimiste, il n'est tout simplement pas de ceux qui aiment faire des plans à tout va. Il part du principe que les imprévus sont inévitables et préfère vivre la vie au jour le jour, sans tout cadrer au millimètre près. Pas imprudent pour autant, il fait attention à assurer son avenir et a toujours eu à cœur de partir travailler serein. Il vit de façon à n'avoir aucun regret. De façon à ce que si un jour il lui arrivait quelque chose, sa vie soit en ordre. C'est très important pour lui.
Pour quelqu'un qui est persuadé que les vies sont des châteaux de cartes précaires, il est malgré tout drôlement organisé. Il n'aime pas le désordre, d'un point de vue matériel. Les vêtements qui traînent, les détritus n'importe où et les affaires posées de ci de là, très peu pour lui. Chaque chose a sa place. Ça lui évite de perdre bêtement du temps pour rien. Pas maniaque mais méticuleux, ça oui. Il aime les choses bien faites, les petits détails qui font les jolis ensembles. Il est du genre à s'émerveiller d'une boucle d'oreille qui ferait toute la beauté d'une robe ou, au contraire, à grogner contre un pavé mal enfoncé qui gâche la régularité d'une belle route. Il a le goût du travail bien fait et se décrirait lui-même comme étant un tantinet perfectionniste. Quand il fait quelque chose, il veut le faire bien. C'est à cause de cela qu'il a tendance à trop s'en demander, à lui comme aux autres. S'il pense que vous pouvez faire mieux, il vous le dira. Et sans prendre de gants.
Quoi qu'il en soit, ce n'est pas quelqu'un de méchant. Il est concerné par le sort des autres sans pour autant être généreux à l'extrême et aidera volontiers quelqu'un tant que ça n'empiète pas sur ses priorités. Il ne va pas instinctivement vers les autres mais, quand il le fait, c'est rarement de manière intéressée. Il ne donne pas à tout va, non ; se montrer généreux ou prévenant envers lui sera cependant une bonne initiative. Quinlan est loin d'être ingrat, et l'aider lui ou un de ses proches c'est se garantir une reconnaissance équivalente. Il garde les comptes, toujours. Pour chaque service rendu, il vous rendra quelque chose. D'une manière ou d'une autre.
Mais Quinlan, c'est avant tout quelqu'un d'inflexible. Mentalement, c'est un roc. Il sait résister à la pression, ne craque pas, sait gérer son stress. Il ne se laisse pas impressionner, sait réagir vite. S'il décide de s'accrocher à quelque chose, rien ni personne ne pourra lui faire lâcher prise. C'est, en clair, quelqu'un qui sait extrêmement bien réagir face à une situation de crise. Il ne prévient qu'une fois, et inutile de jouer les mal-entendants ; il n'est pas de ceux qui se répètent. Peu importe que vous l'ayez vraiment mal entendu ou non. Il sait laisser ses sentiments de côté et il n'y a pas plus professionnel que lui. Le menacer ne marche pas, le faire chanter ne marche pas. Il n'y aura pas meilleur gardien que lui pour vos secrets s'il juge important de les garder. Il ne cède pas, ne plie pas. Ne craque jamais, et surtout pas en public.
Il faut dire que le jeune homme n'est pas du genre à faire étalage de ses sentiment. Il ne dit jamais assez aux personnes qu'il tient à elles, et quand il le fait c'est de manière succincte, pas forcément évidente : faire part de ses sentiments n'est pas naturel, pour lui. Il a du mal. Même les étreintes ou les marques d'affection le mettent mal à l'aise, tant et si bien qu'il a tendance à les fuir. Ça n'est en aucun cas le signe qu'il feint l'amour qu'il vous porte ; ce n'est simplement pas son truc. Ce qui ne l'empêche pas de rire et de sourire avec ses amis ou de tapoter la tête de ses cadets. Il n'est pas très démonstratif, non, mais ses actions en disent suffisamment pour qu'il puisse se passer de verbaliser. Quinlan préfère travailler dur pour vous acheter quelque chose plutôt que vous écrire un poème et vous offrir des fleurs. Il n'a jamais été un grand orateur et ne le sera jamais. Parler est un moyen de se faire comprendre, certes, mais pas de prouver quoi que ce soit. Il se méfie des mots, qu'il trouve traîtres. Il croit dur comme fer que les efforts et les compromis en disent plus longs que les déclarations.
Ni timide ni extraverti, il sait rester correct et évite les excès de toute sorte en public. Il pourra rire un peu trop fort ou crier un peu trop violemment s'il est en présence de ses proches, mais c'est bien tout. Calme et posé en général, il est rare qu'il s'énerve vraiment. Auquel cas il risque de vous faire comprendre sèchement que vous feriez mieux de le laisser tranquille avant que le vase ne déborde, ce que lui comme vous préférerait éviter. Si serrer les dents et lâcher le morceau est préférable, il prendra sur lui et le fera. Il supporte en revanche très mal les insultes – surtout si elles portent sur sa valeur ou les efforts qu'il fournit. Si un jour il vous attrape par le col, c'est que vous avez dépassé les bornes.
Il reste honnête au maximum et évite l'hypocrisie et les mensonges, qui selon lui servent uniquement à lui créer plus d'ennuis qu'ils ne l'aident à en résoudre. Il n'est pas stupide, mais est très loin d’être intellectuel. Il sait réagir correctement et réfléchir avec adresse mais c'est bien tout. Pour finir, enfin, il considère l'amour comme une lubie adolescente – ni plus ni moins. Il sait que l'amour existe, oui, sait que beaucoup de personnes en font l'expérience et ne remet pas en question l'avenir de tous les couples amoureux d'Illea, mais... Tout de même. Pour lui, se marier trop jeune est ridicule. Ça ne marche pas. Donc il applique et vit avec son chien.

• Histoire •

Histoire de votre personnage, 15 lignes minimum.


► Quelques formalités :


    ♦~Code du règlement ?
    Je viens de me rendre compte que LE genre de personne que Quin détestait, c'était exactement Rhys.
    ♦~Comment avez-vous trouvé ce forum ?
    Genre jeune abruti qui respecte pas assez ses parents et fout rien de sa journée.
    ♦~Expérience en RP ?
    Il devrait le latter un coup pour lui apprendre la vie. What a Face 
    ♦~Autre chose à ajouter ?
    PÉDOPHILE OLOLOL.


Dernière édition par Quinlan Withaker le Lun 12 Aoû - 7:13, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Esprit, Gardien

Masculin Nombre de messages  : 6

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Réparer des meubles et s'occuper de son chien.
Humeur  : Passable.

Inscrit depuis le   : 16/04/2012
avatar
Esprit, Gardien


Feuille de personnage
Age: 24 ans.
Race: Esprit.
Arme / Pouvoir  : Il est doué en bondage.

MessageSujet: Re: WITHAKER Quinlan {V.1}   Dim 10 Juin - 18:05

n°16 • Je ne t'aime plus, mon amour


Je ne t'aime pluuuus, tous les jours.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

WITHAKER Quinlan {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lynn Withaker ~ The light behin' your eyes. |terminé|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Règlement: Avant le RPG. :: État civil :: Archives-