AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les ruelles... [PV Anastase ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Masculin Nombre de messages  : 7

Humeur  : Aaaaaargh! Je vais pas bien , Anastase est à 50 place de moi !><

Inscrit depuis le   : 05/05/2011
avatar
Violeur en série et futur petit-ami d'Anastase


Feuille de personnage
Age: 21 ans.
Race: Elfe , ou dieu , je sais plus 8D
Arme / Pouvoir  : fouet plein d'épine!

MessageSujet: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Mer 28 Déc - 22:07

[Je t'avais dit que je posterais ! Bon , bah bonne chance pour trouver pourquoi Anastase est dans les ruelles , presque à minuit.]


Drake marchait. C'était assez tard , le soir , assez proche surement de minuit , d'ailleurs. Les ruelles était assez sale , mais pas trop. Cependant , elles n'était pas comme les grandes avenues , propres et souvent lavées. Donc , il marchait , en sifflotant un petit air qu'il avait entendu quelque jours plus tôt et qu'il n'arrivait décidément pas à se sortir de la tête. Il n'avait pas vraiment peur pour sa personne , mais son imagination fertile lui jouait des tours. Pas plus tard qu'il y a une minute , il avait dégainé son poignard et taper dans le noir. Résultat , il se retrouvait avec un bras douloureux car il avait touché une poubelle. Le choc lui avait remonté e bras , et son poignard était tombé de ses mains. Aucun moyen de le retrouver. Mais il savait que si jamais on l'agressait , il saurait se défendre , alors pourquoi se fatiguer à avoir peur ? Il se dirigeait désormais d'un bon pas vers un plus grande rue , silencieuse . Drake se maudit lui même . En effet , plus tôt dans la journée , il était allez dans les maisons closes et n'avait pas sût retrouver son chemin. Donc , il était perdus , pas le plus beau quartiers d'Esidir malheureusement , et ne savait absolument pas comment revenir.Il cntinua de prendre des petites rues , toujours dans le même sens , et quand , au bout d'environ 10 minutes , il vit un mouvement sur sa droite , il ne réagit que deux secondes après. Il vit un jeune homme , dans les alentours de 16 ans qui marchait , très beau , en tout cas de l'avis de Drake . Quand il se retourna , Drake fut de nouveau frappé par sa beauté. Mais que faisait ce beau jeune homme dans une ruelle le soir? Puis , un nouveau fait le frappa , pourquoi il portait un masque sur la moitié droite de son visage ? Une image s'imposa alors à lui: un jeune voleur , ou quelque chose du genre. Il se dit que si il fuyait , il n'aurait presque plus de doute quand au fait que ce beau jeune homme n'était pas la parce qu'il s'était perdus. Il lui attrapa le bras et dit

« Hé , qu'est ce que tu fait la à une heure pareille? Ce pourrait être dangereux! »

Il regarda le jeune garçons. Non , aucun doute doute la dessus il était très beau , et Drake le lui aurait dit en premier s'il n'avait pas peur d'avoir à faire à un bandit . Il regarda l'oeuil du jeune homme et le trouva magnifique : il était marrons , presque rouge , et Drake fut comme hypnotisé. Mais une question s'imposa à lui , pourquoi gardait-il la moitié de son visage derrière un masque? Puis son regard se posa sur les cheveux du jeune garçon : ils étaient roux , mais restaient assez sombre , presque chatains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Humain, Villageois

Masculin Nombre de messages  : 12

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Rien d'intéressant.
Humeur  : Neutre.

Inscrit depuis le   : 06/09/2011
avatar
Humain, Villageois


Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Race: Humain.
Arme / Pouvoir  : Une épée.

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Lun 6 Fév - 1:20

{Trololol, le premier poste d'Anastase! Joie joie joie. \o/

Sortons le champomy! BD}




Anastase s'engagea sans hésiter dans la petite ruelle sur sa gauche, avec le calme et l'assurance de ceux qui savent où ils vont. Un oiseau, au-dessus de lui, s'envola à tire d'aile ; il n'y prêta pas attention. Le silence l'enveloppait depuis un long moment déjà, maintenant, mais ce n'était pas une raison pour avoir peur du moindre bruit. Malgré tout, il garda l'oreille tendue. Passer par ce genre de petites rues avait le mérite de faire gagner de précieuses minutes de marche, quand on connaissait suffisamment les environs – mais elles étaient aussi beaucoup plus dangereuses, surtout passé une certaine heure. Un bref coup d’œil au ciel lui confirma qu'il avait dépassé l'heure en question. Mieux valait se méfier. Les sens en alerte, le jeune homme emprunta le chemin qui partait sur sa droite. Encore un peu de marche et il arriverait tout près de chez ses cousins, dans une rue plus large et mieux éclairée que celle qu'il traversait en ce moment. Heureusement pour lui que la nuit était claire : les étoiles et la lune lui permettaient d'y voir suffisamment pour ne pas mettre ses pieds n'importe où. Il enjamba d'un geste souple un objet non identifié – qu'il ne prit pas le temps d'identifier, d'ailleurs – et s'arrêta un instant pour vérifier qu'il ne s'était pas trompé de chemin. Tous ces petits passages se ressemblaient à s'y méprendre, pas étonnant que certains les détestent. Pour sa part, tant qu'il ne faisait aucune mauvaise rencontre, ça lui allait. Tant qu'il ne faisait aucune rencontre tout court, en fait. Parce que dans ce genre d'endroit, en pleine nuit, il n'y avait que bien peu de gens respectables.

L'adolescent passait à un nouveau croisement quand son regard fut attiré par une ombre sur sa gauche. Son unique œil visible se posa, les quelques secondes où il resta immobile, sur une silhouette aux longs cheveux clairs. Ah. Quelqu'un. Ce mystère étant éclairci, il ne jugea pas utile d'entamer une longue et profonde discussion avec cet inconnu : il reprit tout bonnement son chemin. Comme il l'avait dit, en pleine nuit, les ruelles n'étaient pas le lieu de prédilection des personnes honnêtes et agréables. Raison de plus pour ne pas s'arrêter. Et puis si on l'agressait, le poignard caché sous sa longue veste noire suffirait certainement à éloigner les voleurs ou autres bandits pas bien téméraires.

Malheureusement pour lui, le sort ne semblait pas d'avis à le laisser en paix. Il aurait pu rentrer rapidement et en toute tranquillité, mais non : il fallait que ce type (qui qu'il soit) décide de le suivre. Il faillit s'emparer de son arme mais, au dernier moment, décida de ne rien faire. Une main saisit son bras, le forçant à se tourner vers son agresseur potentiel. Son œil gauche, inexpressif et indifférent, dévisagea la personne en face de lui. Elfe, cheveux blond, yeux verts, fin, peut-être cinq ou six centimètres de plus que lui. L'air civilisé. Hormis le fait qu'il venait de lui attraper le bras en pleine nuit et au beau milieu d'une ruelle, bien entendu.

« Hé , qu'est ce que tu fait la à une heure pareille? Ce pourrait être dangereux! »


Le jeune homme ferma et rouvrit lentement sa paupière, aussi inexpressif que toujours. Dangereux, hein... Ça pourrait l'être s'il traînait trop longtemps dans les parages, oui. S'il ne l'avait pas intercepté, il serait bien tranquillement rentré chez ses cousins. Enfin, peu importe. Anastase ne chercha pas à s'enfuir, pas plus qu'il ne tenta de dégager son bras. S'il ne lui voulait pas de mal, il finirait forcément par le lâcher.

« Je rentrais, répondit-il d'une voix atone et désintéressée. Et je peux me débrouiller. »

Il baissa son regard sur son bras, puis le redirigea vers l'elfe. Alors quoi, maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Masculin Nombre de messages  : 7

Humeur  : Aaaaaargh! Je vais pas bien , Anastase est à 50 place de moi !><

Inscrit depuis le   : 05/05/2011
avatar
Violeur en série et futur petit-ami d'Anastase


Feuille de personnage
Age: 21 ans.
Race: Elfe , ou dieu , je sais plus 8D
Arme / Pouvoir  : fouet plein d'épine!

MessageSujet: Dans les ruelles...[PV:Anastase]   Ven 9 Mar - 21:56

Drake regarda le jeune homme. Il avait l'air calme , mais tout de même , on n'était pas dans des ruelles le soir , a cet âge! A moins qu'ils fassent partie d'un gang d'adolescent. Cependant , il en doutait: Si il avait fait partie d'un gang , il n'aurait pas été , seul , et même si c'était le cas , il ne serait pas resté inexpressif. Cependant , un masque sur la moitié du visage , c'était bizarre...Hum , il doit être blessé ou quelque chose comme ça .se dit Drake. De toute façon , il savait que si le jeune homme se révélait être un danger , il pouvait le maitriser. A moins qu'il ait une arme , auquel cas se pourrait devenir dangereux. Cependant , Drake se disait que le jeune garçon n'était pas dangereux: Plus petit que lui , pas trop robuste , il possédait néanmoins des muscle , cela se voyait. Mais ce qui le troublait , c'était son expression , assez louche: Il restait très calme , imperturbable ,alors qu'il n'aurait pas du. Si Drake avait été à sa place , il aurait essayé de ne pas engager de conversation et aurait couru au besoin. Mais la , il était si calme qu'il faisait peur. La voix du jeune homme était aussi inexpressive que son visage , si ce n'était plus:


-«Je rentrais , et je peux me débrouiller.»


Drake haussa ses sourcils blond , il pouvait se débrouiller ? Drake ne le croyais pas , car , vu sa taille et son visage assez agréable à regarder , s'il rencontrait quelqu'un de mal intentionné , il ne pourrait se défendre. A moins qu'il ait une arme. Raah , c'est pas possible qu'il ait une arme , il à quel âge ;16 ou 17 ans? Cependant , Drake voulait bien le croire sur le fait qu'il rentrait chez lui: il n'avait pas l'air trop mal intentionné , mais d'autres personne voulait peut-être s'en prendre à lui. Drake prit donc la seule solution qui lui semblait acceptable : pour le bien de ce jeunes homme , -ou jeune garçon ,tout dépendait du point de vue-il allait l'accompagner jusque chez ses parent , ou chez lui , ou chez ses frère, ou ses cousins.

-«Hum , je ne pense pas que tu pourrais te débrouiller , petit. Je suis désolé , je te fais peut-être mal au bras?»


Il joignit le geste à la parole et desserra son emprise sur le bras du jeune homme.


«En tout cas , vu ton gabarie , je préfère t'accompagner. J'espère que je ne te gênerais pas trop.»



Il frissonna . Il faisait très froide , et le bout de ses main était devenus légèrement insensible. Il n'y prêta guère attention , et formula la phrase , l'une des rares et des plus basique , qu'il n'arrivait pas à prononcer correctement:


-« En fait tou t'appéle comment.? Il évita le regard du garçon , et se joues légerement teintés par le rouge de l'embarras , il annonça: Hum désolé pour les mot mal dit , j'ai un peu de mal de temps en temps.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Humain, Villageois

Masculin Nombre de messages  : 12

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Rien d'intéressant.
Humeur  : Neutre.

Inscrit depuis le   : 06/09/2011
avatar
Humain, Villageois


Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Race: Humain.
Arme / Pouvoir  : Une épée.

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Ven 23 Mar - 19:26

L'elfe haussa les sourcils, visiblement perplexe. Ou bien il doutait de sa parole, au choix. L'un dans l'autre, cela revenait plus ou moins au même : il n'était pas près de le lâcher. Pas besoin d'être un génie pour le comprendre, et Anastase était loin d'être stupide. Malgré tout pas à un seul instant son visage ne changea d'expression. Il aurait pu se sentir contrarié, agacé, effrayé ou même insulté – mais non, rien de tout ça. Son visage resta neutre et impassible, les battements de son cœur ne s'affolèrent pas, sa gorge ne se serra pas. A première vue, il s'en fichait complètement. Et ce n'était pas passer une heure à le fixer dans les yeux qui aurait aidé qui que ce soit à lire dans ses pensées. Il se contentait de fixer le jeune homme en face de lui, sans expression particulière, sans chercher à dégager son bras de l'étreinte de ses doigts. Il attendait, ni plus ni moins. Que pouvait-il faire d'autre ? Il ne pouvait ni fuir ni le frapper, et l'insulter ou se mettre à crier aurait été d'une telle inutilité qu'il n'y songea même pas. Cet homme ne lui voulait vraisemblablement pas de mal ; c'était tout ce qu'il avait besoin de savoir. Ça et ce qu'il comptait faire de lui, bien évidemment.

Alors, que comptait-il faire de lui ?

« Hum, je ne pense pas que tu pourrais te débrouiller, petit. Je suis désolé, je te fais peut-être mal au bras? »

L'adolescent baissa vaguement les yeux sur son bras en sentant qu'il avait eu la gentillesse extrême de desserrer ses doigts. Ne jugea pas utile d'ajouter quoi que ce soit, reposa son regard grenat sur l'elfe. Et attendit qu'il poursuive. Puisqu'il allait poursuivre, ça coulait de source.

« En tout cas, vu ton gabarit, je préfère t'accompagner. J'espère que je ne te gênerais pas trop. »

Il ne savait pas exactement ce qu'il entendait par gabarit – sa taille, sa carrure ou même son âge ? – mais il ne chercha pas à approfondir la question. Il ne lui laissait pas vraiment le choix, de toute façon ; il avait affirmé qu'il allait l'accompagner, ça n'avait rien d'une proposition. Peu importe comment c'était formulé, ça restait un ordre. Il l’accompagnerait, quoi qu'il arrive. A partir de là, la raison invoquée importait peu. Anastase ne jugea là encore pas utile de répondre, se contentant en tout et pour tout d'un vague haussement d'épaule. Il pourrait difficilement le gêner s'il ne faisait que marcher à côté de lui. A part s'il comptait tenir son bras tout du long ou que, pour une raison ou pour une autre, il ne marche à une vitesse ridicule. Comme ça n'avait pas l'air d'être le cas, inutile d'en faire mention. Il garda donc les lèvres closes. Parler n'avait jamais été son activité favorite ou son point fort, de toute façon ; en général, son indifférence totale avait vite fait de rebuter ses interlocuteurs. Ce n'était pas qu'on le trouvait désagréable, non. On aurait dit de lui qu'il était poli, serviable, sûrement travailleur aussi. Pas méchant, pour sûr. Mais tellement discret et silencieux... Difficile d'engager une vraie discussion avec quelqu'un qui parle aussi peu.
Et ça, l'homme qui avait décidé de l'accompagner allait vite s'en rendre compte. Il n'était pas tombé sur le meilleur compagnon de discussion que soit, très loin de là. Il avait tout intérêt à savoir parler pour deux. Les réponses d'Anastase, bien souvent, laissaient à l'autre un vrai travail d'interprétation. Entre les haussements d'épaules et les signes de tête, on avait vite fait de s'y perdre : sans compter que ses oui, non et autre réponses aussi courtes que fermées ne donnait aucun élément sur lequel rebondir.

« En fait tou t'appéle comment? Hum désolé pour les mot mal dit , j'ai un peu de mal de temps en temps. »

Le jeune homme resta regarder son interlocuteur un instant sans rien dire avant de ne baisser légèrement les yeux. Pas qu'il était intimidé mais, pour lui comme pour l'autre, il serait plus simple de discuter sans se regarder fixement.

« Anastase. »


Il tût son nom, plus par commodité qu'autre chose. A moins qu'il ne tienne absolument à le connaître, il ne comptait pas préciser. Il ne demanderait pas le sien non plus ; s'il voulait le lui donner, libre à lui. Il ne lui demanderait pas non plus de le lâcher. Cet homme n'avait pas l'air particulièrement stupide, et il ne doutait pas un seul instant qu'il allait le faire de lui-même.

Parce qu'ils n'allaient certainement pas aller où que ce soit sans bouger, ça allait de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Masculin Nombre de messages  : 7

Humeur  : Aaaaaargh! Je vais pas bien , Anastase est à 50 place de moi !><

Inscrit depuis le   : 05/05/2011
avatar
Violeur en série et futur petit-ami d'Anastase


Feuille de personnage
Age: 21 ans.
Race: Elfe , ou dieu , je sais plus 8D
Arme / Pouvoir  : fouet plein d'épine!

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Lun 16 Avr - 14:45

Drake regarda le Jeune homme en face de lui. Le jeune homme en face de lui baissa les yeux , mais n'avait pas l'air spécialement gêné. Enfin , ce n'était si bizarre que ça , de baisser les yeux , alors Drake ne prit as la peine de relever. Drake n'attendit presque pas avant que le jeune home réponde çà sa question mal formulés et lui dit son nom

«Anastase.»


Anastase? Hum , ce n'était pas un prénom voyant , comme le jeune garçon qui le portait d'ailleurs. A part peut-être ce masque sur la moitié de son visage qui était , Drake devait l'admettre , assez perturbant. Soit , il connaissait son nom , voilà une chose de faite , maintenant , il devait encore connaître quelque information avant de pouvoir ramener Anastase chez lui. Enfin , il lui paraissait logique que , si il devait le ramener , il sache qui il était. Mais avant , Il devait se montrer poli, et dire son nom au jeune homme

«Moi c'est Drake Fox , Brigadier.»


Puis , il se rendit compte d'un petit quelque chose : que faisait un brigadier dans les ruelles , tard , le soir? Lui il le savait , il rentrait au château , mais est-ce que Anastase le savait? Peu probable, se dit Drake. Il devait avoir l'air louche!Cette réalité ne s'imposait à lui qu'après quelque quatre secondes de réflexion. Décidément , il devait vraiment avoir l'esprit engourdi par le froid et la fatigue pour se rendre compte de cela maintenant. Cependant , il préféra demander au jeune homme aux yeux marron la question suivante:

«En fait Anastase , que fait tu dans les ruelles? je me répète mais ce peut être dangereux.»


En fait le jeune homme avait surement eu beaucoup de chance de tomber sur lui en premier , etcpas sur des crapules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Humain, Villageois

Masculin Nombre de messages  : 12

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Rien d'intéressant.
Humeur  : Neutre.

Inscrit depuis le   : 06/09/2011
avatar
Humain, Villageois


Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Race: Humain.
Arme / Pouvoir  : Une épée.

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Mar 22 Mai - 4:23

{ DRAKE EST BLOND. WAI. What a Face }


Une fois son nom donné, la bouche d'Anastase se ferma de nouveau. Il ne lui fallut pas plus d'une seconde pour replonger dans son mutisme habituel, le regard fixe, sans expression. Comme un mur, un tableau indéchiffrable. Silencieux au point d'en paraître muet. On pouvait le penser asocial, on pouvait le penser timide à l'extrême ; lui s'en fichait. Il se contentait de ne pas parler, l'interprétation revenait aux autres. Ses raisons lui étaient personnelles. Personne n'avait besoin de les connaître. C'était aussi simple que ça.
Il n'était tout simplement pas fait pour les longues conversations enflammées. Obtenir de lui une conversation normale et correctement balancée était un vrai exploit, il ne fallait pas trop lui en demander non plus. S'il peinait à marcher, lui demander de courir aurait été ridicule. Eh bien ici, même chose : s'il parlait peu, il fallait se réjouir de déjà pouvoir entendre sa voix. Et ne pas s'attendre à une effusion de paroles.

« Moi c'est Drake Fox, Brigadier. »

S'il fut surpris, il n'en laissa une fois de plus rien paraître. Drake Fox. Brigadier. Il assimila sans mal ces deux informations, importantes ou non, sans bouger ni faire le moindre commentaire. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Quel âge avait-il ? Il aurait pu lui poser ces questions sans même paraître réellement indiscret. Mais il ne le fit pas. Peut-être parce qu'il se fichait complètement des réponses, peut-être parce qu'il n'osait pas ; toujours est-il qu'il garda le silence, droit et tranquille dans cette étroite ruelle. Parce que, une fois de plus, il n'y avait rien d'autre à faire qu'attendre.

« En fait Anastase, que fait tu dans les ruelles ? Je me répète mais ce peut être dangereux. »

Le rouquin leva les yeux vers le Brigadier, sa vision obstruée par le masque qui dissimulait la moitié de son visage. Dangereux, uh... S'il ne l'avait pas interrompu, il serait probablement déjà loin. Pas rentré, mais plus proche de chez ses cousins que maintenant. Il s'abstint malgré tout de tout commentaire, aussi silencieux et impassible que toujours.

« Je rentrais chez mes cousins. »

Et la précision était déjà merveilleuse, puisque superflue. Il aurait pu se borner à 'je rentrais', comme au début de leur conversation. Qu'il rentre chez ses cousins ou chez sa grande tante ne changeait pas grand chose, de toute façon. Lui expliquer pourquoi il était dehors à cette heure-ci ne lui passa même pas par la tête ; ou, s'il y pensa, cela ne lui parut pas suffisamment important pour être cité. Ou bien il considérait cette information comme privé. A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Masculin Nombre de messages  : 7

Humeur  : Aaaaaargh! Je vais pas bien , Anastase est à 50 place de moi !><

Inscrit depuis le   : 05/05/2011
avatar
Violeur en série et futur petit-ami d'Anastase


Feuille de personnage
Age: 21 ans.
Race: Elfe , ou dieu , je sais plus 8D
Arme / Pouvoir  : fouet plein d'épine!

MessageSujet: Dans les ruelles...[PV Anastase]   Ven 5 Oct - 21:42

Donc , il rentrait chez ses cousins. Bien , désormais tout du moins il savait ce qu'Anastase faisait dans les ruelles . Il grelota et sera son manteau contre lui. Il leva les yeux , et constata sans surprise que la lune , blanche et froide , presque cruelle , abattait sur lui son énorme œil blanc. Des nuages passait , certain énormes et d'autres minuscule , mais aucun ne paraissait vouloir s'approcher de l'unique œil fixant le monde sans sourciller. En tout cas , se dit il , Anastase doit être inquiet et doit avoir froid. Puis il se dit que , si il ramenait tout les jeune homme du quartier chez eux , ils n'avait pas fini de greloter. Bon , juste Anastase , alors. Se dit il. Le jeune garçon le regardait d'un air complétement insensible , comme si il aurait pu le frapper , le détrousser et fuir. Non , ce n'était pas ça. Il ne prenait pas un air revêche , et son regard ne s'était as fait calculateur. Pas même une once de trouble dans ses yeux , sa voix ou la posture de son corps. Il ne pouvait être mal intentionnés , car sinon il serait déjà parti. Il l'accompagnerait chez ses cousins et retournerait au château se chauffer un peu , car il mourrait de froid et que , si ses mains se gelait , il aurait un peu de mal a utiliser son fouet. De toute façon , même avec les mains coupées et les yeux arrachés , il ne pourrait se soustraire au château , car il connaissait nombre d'information qui valait mieux être dans sa tête que dans d'autre. Il avait su tout cela , mais cela ne le touchait toujours pas. Il était un elfe , et il était peu probable que , vu sa longévité , il mourût de vieillesse.


Ce bref moment de ''mélancolie'' disparut aussi vite qu'il était venu , et la fougue de la jeunesse le reprit. Après tout , qu'est ce que cela me fait de savoir des choses importante , car je ne les dirait jamais . Et qu'est ce que cela me fait que mes mains gèlent ?Il resserra encore son manteau , puis se dit que si le froid lui faisait peur , le combat le lui ferait au centuple. Il laissa donc son manteau tomber , et se le noua autour de la taille . Il grelotta , mais peu importait. Il sentit le bout fin de ses oreilles geler , et maudit ces oreilles longues et fine , si peu adaptées au climat qui pour lui était rude d'Iléas. Mais bon , se dit 'il,Il n'allait tout de même pas reculer devant un peu de froid !En tout cas , il valait mieux se dépêcher et retourner se chauffer les fesses!Il joignit donc la pensée a la parole , et dit:

-Bon ,, je vais t'accompagner chez tes cousins , alors mettons nous en route!»

Il s 'avança , supposant qu'Anastase allait le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Humain, Villageois

Masculin Nombre de messages  : 12

Localisation  : Chez lui.
Emploi/loisirs  : Rien d'intéressant.
Humeur  : Neutre.

Inscrit depuis le   : 06/09/2011
avatar
Humain, Villageois


Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Race: Humain.
Arme / Pouvoir  : Une épée.

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Dim 9 Déc - 23:44

L'elfe semblait avoir froid. Était-il frileux ? Sans doute. Aucune importance. Anastase se contenta d'assimiler l'information, de la noter dans un coin de sa tête comme on stocke un détail sans intérêt. Si cet homme avait si froid, il n'avait qu'à rentrer bien sagement au château – puisque c'était là que logeaient les brigadiers – et s'installer devant un feu de cheminée : s'il se dépêchait, il ne mettrait pas longtemps à être dans ses appartements. S'il l'avait laissé tranquille, ils ne seraient pas là à risquer d'attraper la mort dans les rues. C'est bien ça, Monsieur le Brigadier. Vous vous faites du mal pour rien.
Raccompagner un adolescent chez lui ne devait pas faire parti de ses attributions. C'était même une plate certitude.
Surtout quand l'adolescent en question, absent et désintéressé, donnait presque l'impression de regarder à travers lui sans le voir. Il perdait son temps : ce garçon ne comptait pas même le remercier, l'aider ou lui accorder le moindre froncement de sourcil. Il fallait savoir s'en accommoder. Faire la conversation pour deux, accepter de simples hochements de tête en guise de réponse. Marcher des heures durant en compagnie d'Anastase était aussi reposant que pesant, vraiment. C'était comme être accompagné par une ombre.
Cet homme se donnait réellement du mal pour rien. Il ne volerait pas, ne tuerait personne. Le raccompagner était inutile.
Mais ça, à l'évidence, Drake Fox n'était pas prêt à l'admettre. Tant pis pour lui.
Un éclat grenat suivit distraitement le manège de ses mains quand, pour une raison qu'il ne sut identifier, l'elfe décida de retirer son manteau pour le nouer autour de sa taille. Quelle personne sensée se déshabille quand elle a froid ? Ça ne tenait pas debout, c'était complètement stupide. Mais de là à ce qu'Anastase pose ce genre d'avis il y avait un gouffre sans fond, et il se contenta de le regarder faire d'un œil ni perplexe, ni ennuyé. Il ne fit que le regarder.
Neutralité et silence, sans jamais ciller.

« Bon, je vais t'accompagner chez tes cousins, alors mettons nous en route ! »

Drake avança ; le jeune homme, une main devant son visage pour remettre en place une mèche gênante, songea peut-être à partir dans le sens inverse pour le semer. Difficile de dire ce qui pouvait bien se passer derrière ce visage à demi caché : deviner ses intentions était aussi impossible que lire sur une page en apparence vierge de la moindre écriture. Anastase, bouche close et paupière à demi fermée. Anastase qui fait un pas en avant, emboîte sans un mot le pas au brigadier. Pour qui, pourquoi ? Allez savoir. Il le suivait en tout cas. S'il avait du émettre une réponse, un début d'explication, il se serait contenté de dire qu'il n'avait pas le choix – que c'était plus simple comme ça.
Qu'il ne risquait rien à se faire raccompagner par un homme si haut gradé. Et si c'était le cas malgré tout...
Non. Personne ne s'en prendrait à lui ce soir-là. Et puis il savait se défendre, n'est-ce pas ?
S'il voulait parler, Drake devrait se contenter du bruit de ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Masculin Nombre de messages  : 7

Humeur  : Aaaaaargh! Je vais pas bien , Anastase est à 50 place de moi !><

Inscrit depuis le   : 05/05/2011
avatar
Violeur en série et futur petit-ami d'Anastase


Feuille de personnage
Age: 21 ans.
Race: Elfe , ou dieu , je sais plus 8D
Arme / Pouvoir  : fouet plein d'épine!

MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   Dim 10 Mar - 22:49

[ I LOVE ANASTASE ! Drake va lui sauter dessus ! FD
PS: Soumet toi à la puissance du Roman Antique !]


Le jeune elfe avança , Anastase sur les talons .Il chemina ainsi pendant quelque 5 minutes , suivant la ruelle jusqu'à une plus grande artère , ou il se rendit compte de quelque chose : Il ne savait absolument pas ou habitaient les cousins du jeune homme . Il se retourna donc , et d'un air un peu idiot , dit :

«Mais , en fait où habitent tes cousins?

L'humain lui donna une direction à suivre , et un numéro de maison .S'engageant d'un pas confiant , Il ne prit même pas la peine de veiller à ce que Anastase le suivent .


[Owii ! * w * Je te laisse la possibilité de répondre une dernière fois , après faut ouvrir un nouveau post . Anastase ! <3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dans les ruelles... [PV Anastase ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les ruelles... [PV Anastase ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Course poursuite dans les ruelles
» Un soir dans les ruelles de Madorass [libre]
» Elle se glissait dans les ruelles [libre]
» Dans les ruelles pavées [Bastet]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Royaume de L'Est :: Esidir :: Les ruelles-