AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DELLIEY Armand {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Lanceur de pavés et Nekophile avéré

Féminin Nombre de messages  : 22

Localisation  : Et c'est à quel sujet?u__u
Emploi/loisirs  : Je mets des coups de poings à une peluche. Sans raison, vraiment, ah ah...
Humeur  : Je suis de bonne humeur, TRES bonne humeur. Hmm?^^*

Inscrit depuis le   : 30/06/2010
avatar
Lanceur de pavés et Nekophile avéré


Feuille de personnage
Age: 14 ans.
Race: Humain.
Arme / Pouvoir  : Ses petits poings (eh oui).

MessageSujet: DELLIEY Armand {V.1}   Mer 30 Juin - 17:16



Delliey
Armand

"I eat quotes."


Nom : Delliey

Prénom : Armand, Axel

Âge : 14 ans. {03/04/1547}

Race : Humain

Camp : Le Royaume de l'Est

Arme : Armand ne possède pas d'armes, pour la simple et bonne raison que son père lui a interdit d'en posséder une. Toutefois, il se défend plutôt bien à mains nues, et s'il éprouve le besoin de vous frapper avec quelque chose d'autre que ses poings, il saisira le premier objet à sa portée. Poêle, planche de bois, caillou...Tout peut servir d'arme, alors faites attention. De plus, il est prompt à s'énerver, et les coups suivent en général les cris de manière rapprochée.

Fonction : Son père étant un riche villageois, Armand n'éprouve pas le besoin de travailler.

Lieu de résidence : Esidir, Illea Est.




Aime :
Armand aime se promener avec ses amis; Aller à la chasse au fantôme; Regarder les étoiles avec son père; L’Été, le Printemps et l'Automne; Les roses rouges et roses; La couleur verte; Sautiller sur les pavés trop écartés; S'essayer à l'art contemporain; Avoir les cheveux couverts; Se faire peur; La campagne; Apprendre par cœur le nom de toutes les rues d'Esidir; Les mares et les canards; Qu'on le laisse tranquille quand il dit qu'il ne veut voir personne, mince.


N'aime pas :
Les trop gros animaux comme les vaches et les arachnides en général; La poussière, à laquelle il est allergique; Se faire punir; Que son père exagère tout et n"importe quoi; Se disputer avec Grigory ou Raya; Devoir s'occuper de son frère lorsqu'il a autre chose à faire; Qu'on le lève trop tôt pour rien, c'est vraiment très énervant; Devoir aller voir ses cousins, son oncle ou sa tante, et PIRE, devoir être poli avec eux; Qu'on se moque de lui ou manque de respect à sa famille, et en particulier à sa mère.


Famille :
Armand a toujours ses deux parents, Abigail et Ronan, même si depuis la séparation de ces derniers, il lui a été interdit de rendre visite à sa mère. Il a également un petit-frère d'un an et demi, prénommé Axel, et quatre cousins, Julianna, Mélisande, Visan et Elvin, de respectivement 22, 16, 13, et 8 ans. Malheureusement, il ne s'entend guère avec ces derniers, et ne les voient que lorsque cela s'avère nécessaire.
Il ne parle jamais à son oncle et sa tante, son père étant en froid avec eux. Par contre, il s'entend très bien avec son Grand-Père, et le sentiment est réciproque. Tout cela se trouvant du côté de la riche famille de son père, du côté de sa mère, il ne connaît que Flore et Judith, les soeurs de sa mère. Elles ont respectivement deux enfants de trois et un an, Maëlle et Candide, et une fille de 4 ans, Sylvianne. Mais ses cousins du côté de sa mère étant trop jeunes pour qu'il puisse créer un quelconque lien avec eux, il ne les voient que très rarement.
Il possède également un oncle, Edward, mais personne n'en parle jamais, comme si même prononcer son nom était interdit. Armand a bien essayé d'en savoir plus en questionnant sa mère et ses tantes, mais aucunes d'elle ne veut en parler.
Également, il considère les quatre sœurs de son meilleur ami, Svety (28 ans), Katianna(27 ans), Arima(25 ans) et Madeline(22 ans), comme ses propres soeurs.


►Description Physique.


Si l'est des personnes que l'on peut qualifier d'imposantes ou effrayantes de pas leur physique pour le moins particulier, Armand est loin d'appartenir à cette catégorie de personnes. A seulement quatorze ans, le jeune garçon fait parfaitement son âge, ni plus vieux, ni plus jeune, et s'en félicite d'ailleurs bien. A ses yeux, rien ne serait plus embêtant que l'on se trompe sur son âge. Pour commencer, l'on ne saurait dire sans mentir que le jeune homme est quelqu'un de laid ou disgracieux dans aucun sens que ce soit. Avec un visage légèrement rond et un grand sourire étirant presque en permanence ses traits, Armand dégage un charme naturel qui vous pousse à lui sourire automatiquement en retour. Pour commencer la description en détail de son physique, il faut avant tout préciser la taille et le poids du jeune homme. Armand n'est pas quelqu'un de particulièrement grand, et qui se fond dans la masse avec son mètre soixante-cinq et sa fine silhouette que lui confèrent ses quarante-six kilos. Il se trouve par ailleurs très bien ainsi, et veille à ne pas prendre ni perdre trop de poids, sans quoi il se sentirait horriblement mal. Et Dieu sait que c'est important pour Armand de se sentir bien dans son corps! C'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle le jeune garçon porte en permanence un chapeau sur sa tête, de préférence un bonnet vert, qu'il ne quitte que très rarement. En effet, ses cheveux étant bouclés et assez épais, il lui est très difficile d'arriver à les coiffer correctement, et pour les cacher, il les écrasent tout simplement sous son chapeau. Si par malheur le vent ou une main taquine vient lui enlever son chapeau, il va crier et mettre ses mains sur sa tête, et restera dans cette position jusqu'à ce que l'on veuille bien lui rendre son chapeau. Ses cheveux, bien que son père insiste sur le fait qu'ils sont superbes, sont probablement ce que le jeune humain déteste le plus dans son physique. Ses yeux sont, quant à eux, d'une jolie couleur verte, à l'image des pierres précieuses appelées émeraudes. Ils sont de forme ronde, et plutôt grands. La peau d'Armand n'est ni trop pâle, ni trop foncée, et le garçon aux cheveux roux possède la majeure partie du temps un teint tout à fait normal, ni trop ceci, ni pas assez cela. Il s'estime d'ailleurs bien chanceux de ne pas attraper de coups de soleil à chaque fois qu'il sort dans les rues en été, au contraire de certaines personnes de sa connaissance. Côté vêtements, bien qu'Armand soit riche, cela ne se voit pas particulièrement dans son habillement, qui ressemble en tous point à celui d'un modeste villageois. Cela est du au fait que le jeune homme possède uniquement des amis venant de classes sociales inférieures, et que par conséquent, il veuille se fondre dans la masse afin de ne pas trop se différencier d'eux. Il préfère se mettre au même niveau, afin de ne s'attirer aucune moquerie ou n'importe quoi d'autre de ce genre. Ses vêtements sont souvent de couleur verte et orange (le vert étant sa couleur préférée), mais à part le rouge, Armand n'a aucune couleur qu'il refuse de porter, donnant à sa 'garde robe' une note relativement colorée. Il a également l'habitude de porter des bottes, noires de préférence, mais qui peuvent changer de couleur selon la couleur de ses vêtements. Enfin, même si du haut de son mètre soixante-cinq, Armand peut ne pas paraître menaçant, il se défend tout de même assez bien au corps à corps, et ses coups ne manquent pas de force. Son père lui ayant interdit de prendre une quelconque arme sur lui, il est forcé de se défendre de cette manière depuis qu'il est jeune. Et le fait que et Grigory et Raya se défendent de la même manière (En clair, ils frappent ceux qui les embêtent.XD), cela ne l'incite pas vraiment à se battre d'une autre manière. Pour lui, ça a toujours été ainsi, sera toujours comme ça, et cela lui convient très bien.


►Description Mentale.


Armand n'est pas un jeune homme qui, dans l'ensemble, est difficile à cerner. Il est comme bien d'autres garçons de son âge, parfois immature, parfois tellement responsable que l'on pourrait le prendre pour un adulte que des années de labeurs auraient façonnées. Pour commencer la description de la personnalité d'Armand, il est bon de préciser que malgré certaines 'périodes' du jeune homme durant lesquelles il prend soin d'être un fils parfait et un grand frère attentif, la plupart du temps, il préfère éviter d'avoir de trop grandes responsabilités sur ses épaules, et n'hésite pas à s'alléger de certaines tâches lorsque l'occasion se présente. Par exemple, s'il doit garder son jeune frère mais préférerait largement parcourir les grandes rues d'Esidir à la recherche de tout et de rien, il confiera son frère à sa voisine, ou si cette dernière est dans l'incapacité de s'en occuper, à une autre jeune fille qui habite à quelques maisons de la sienne. Ce n'est pas qu'Armand déteste son frère, il l'aime à vrai dire beaucoup, mais comme il se plaît à le répéter sans cesse à son père, il n'est pas sa mère, et le surveiller chaque heure que Dieu fait n'est pas son rôle. Oui, le jeune humain déteste plus que tout que l'on fasse reposer sur lui de trop grosses responsabilités ou de trop grosses attentes, car il a une peur maladive de décevoir. Il se rend bien compte qu'il n'est pas parfait, et à tendance à largement se rabaisser dans toutes sortes de situations, n'hésitant pas à dire que de toute manière, il possède plus de défauts que de qualités, et que même Axel pourrait mieux faire que lui dans tel ou tel domaine, et ce même à son jeune âge. En somme, il est loin d'être une personne parfaite ou un fils modèle, et ne cesse de le répéter à tous ceux qui l'entourent, de peur, peut-être, qu'ils ne l'oublient un jour. Ajouté à cette peur perpétuelle de décevoir ceux qu'il aime, Armand est loin d'être une personne extravertie. Faire la conversation à de grands inconnus est une véritable torture pour le jeune homme, qui ne peut s'empêcher de prendre des couleurs à chaque fois qu'une personne s'adresse trop directement à lui, en particulier s'il s'agit d'un homme. Avec les filles, Armand est plus à l'aise, sans qu'il sache trop pourquoi. Peut-être est-ce parce qu'au fond, il partage avec elles plus de choses qu'il ne partage avec les autres garçons. Timide, donc, on peut observer un net changement de son comportement lorsqu'il se retrouve uniquement entouré de ses amis ou de sa famille. Là, le jeune homme est plus extraverti, et se permet plus de choses. Mais quoi de plus normal? On se détend en terrain connu, lorsque l'on est sûr et certain que l'on est en sécurité et que rien ne peut nous arriver. Gentil en général, Armand est une personne très correcte, qui connaît sur le bout des doigts les règles de politesse et les différentes manières de s'adresser à quelqu'un selon son rang, etc...Il est toujours très poli, et son sourire n'est le trois quart du temps jamais forcé. Armand aime sourire, et lorsqu'il ne sourit pas, on peut se permettre de penser que quelque chose de grave est arrivé, ou qu'il s'est disputé avec son meilleur ami, ce qui n'arrive, pour le bien, heureusement que très rarement. -Notez que l'on place leurs disputes avec les choses graves comme un décès, mais bon...XD-. Optimiste, il essaye de toujours voir le bon côté des choses, même quand il semble évident qu'il n'y en a pas. Armand rit également beaucoup, même si en présence d'étrangers, ses rires sont plus gênés que sincères. Avec sa famille ou ses amis, il rit comme bon lui semble, sans restriction. Avec ses amis et sa famille, d'ailleurs, il peut aller trop loin, et bien que normalement il parvienne à aisément voir les limites, parfois, avec eux, il les dépassent sans s'en rendre compte, et c'est à ce moment là que la dispute explose. Gentil, généreux aussi, Armand ne supporte pas de voir des personnages pauvres dans la rue, et arrive toujours par un quelconque moyen à leur donner de l'argent. Mais un de ses grands défauts, et certainement celui qui lui pose le plus de problèmes, c'est sa facilité à se mettre en colère, parfois pour un rien. Si quelqu'un l'insulte ou pire, ose insulter sa famille, il peut se mettre en un rien de temps dans des colères noires qui, si elles passent vites, sont néanmoins très violentes. Lorsqu'il est énervé, Armand en oublie toutes ses bonnes manières, et s'il n'en devient pas grossier pour autant, il peut lancer des remarques très cinglantes et qui ont souvent le malheur de toucher le point sensible. Une fois la colère retombée, le jeune homme redevient gentil, et s'excuse immédiatement, au bord des larmes la plupart du temps. Tout dépend de l'identité de la personne avec laquelle il s'est fâché, bien évidemment. Armand est un jeune homme gentil, mais ne supporte pas qu'on critique sa manière d'agir ou de faire. Ce n'est pas qu'il pense qu'il est le seul à avoir raison, il écoute l'opinion des autres avec beaucoup d'attention et n'impose jamais le sien, c'est juste que...Il n'aime pas qu'on le critique, voilà tout. Il ne sait pas exactement pourquoi, mais ça le met hors de lui. Comme s'il ne savait pas déjà qu'il était nul et qu'il se trompait tout le temps...Voilà ce qu'il se dit peut-être en son for intérieur, et qui expliquerait ces violentes réactions face à la moindre remarque. Armand est une personne plutôt déterminée, qui a de solides acquis, et qui hésite très peu dans l'ensemble. Dans l'ensemble. Pour certaines choses, malgré tout, il est pire qu'hésitant, notamment en ce qui concerne les sentiments. Au bout de la cinquième rose qu'il décide d'offrir puis qu'il laisse finalement flétrir dans sa chambre...Il y a de quoi se poser des questions. Et c'est tous les ans le même manège.
Fait important à noter aussi, Armand aime inconditionnellement les fantômes, les histoires de fantômes, et tout ce qui se rapporte à l'au-delà, la vie après la mort. Le jeune garçon n'étant pas effrayé facilement, il lui arrive d'organiser des 'expéditions' dans des lieux dits hantés, en compagnie de son meilleur ami, Grigory, et sa voisine, Raya, la nuit. Il prend bien garde cependant à revenir avant que son père ne s'aperçoive de sa disparition, car sinon, il y a fort à parier qu'il réveillerait toutes les servantes, gouvernantes, et tout le tremblement pour partir à sa recherche. Et Armand n'ayant pas envie d'avoir honte de son père ou de ne plus pouvoir voir Grigory et Raya...Il respecte certaines horaires, dirons nous. Ce qui ne l'empêche pas pour autant de sortir en cachette. Étant assez souple et ayant un assez bon équilibre, il n'a jamais eu de problèmes pour se glisser hors de sa maison sans faire le moindre bruit. (En clair, il est gentil, aimable, timide, mais si vous le cherchez, vous allez le trouvez.XD)


►Histoire.


Armand est né un soir d'un froid jour de Printemps, aux alentours de la ville de Jiang-Zemin, à ce moment-là encore capitale du Royaume unifié. Ses parents avaient respectivement quinze et dix-huit ans lorsqu'ils eurent leur premier enfant, et durent demander de l'aide à leurs familles respectives afin de pouvoir correctement élever leur tout jeune enfant. Si la mère d'Armand, Abigail, était issue d'un milieu plutôt modeste et ne pouvait par conséquent pas gagner beaucoup d'argent de son côté, son père, Ronan, faisait parti d'une famille de riches villageois, qui avaient montés une prospère affaire qui commençait avec le temps à prendre de l'ampleur. Il allait sans dire que la famille de Ronan ne fut pas agréablement surprise de la venue de l'enfant, mais accepta tout de même de prêter de l'argent à leur fils afin qu'il puisse élever son enfant, mais à une condition; Qu'il continue ses études et laisse sa compagne élever leur enfant. Forcés contraints, mais à contrecœur, ils acceptèrent la condition, et Ronan reprit ses études tandis qu'Abigail continuait de vivre une vie normale. Bien entendu, Ronan passait souvent voir sa femme et son enfant, qu'ils avaient appelés Armand, mais il n'était pas aussi présent qu'un père aurait du l'être. Tout se passa relativement bien les trois premières années, mais Abigail souffrait de plus en plus de cette absence, et plus les jours passaient, plus elle était stressée, en colère, lunatique, marmonnant à travers les pièces qu'elle n'était pas prête à assumer cette charge toute seule, qu'elle aurait préférée mourir que continuer à élever seule son fils. Du haut de ses trois ans, le petit garçon qu'était Armand ne comprenait évidemment pas ce qui se passait, et comme tous les enfants de son âge, il criait, pleurait, avait parfois de violents caprices, renversait sa nourriture à table, brisait sans le vouloir certains bibelots. Un jour où Abigail en avait plus qu'assez qu'il pleure, elle le gifla violemment, et il cessa immédiatement de faire du bruit. Sans doute que s'il avait continué de pleurer, rien de tout ce qui est arrivé par la suite ne serait arrivé. Pour la jeune mère, si son fils ne se calmait pas quand elle lui demandait gentiment de se taire, quand elle le frappait, il cessait sur le champ et sans rien dire. Alors plutôt que le consoler, à chaque fois qu'il criait, pleurait, renversait quelque chose, elle le frappait. Lorsqu'il venait leur rendre visite, Ronan voyait bien les bleus sur le visage ou les bras de son enfant, mais Abigail mentait en prétendant qu'il tombait souvent et se battait au dehors avec ses amis. Armand était lui condamné au silence, trop petit pour dire quoi que ce soit au début, puis plus tard, par amour pour celle qui l'avait mit au monde. Après tout, ne disait-elle pas qu'elle l'aimait et ne s'excusait-elle pas après à chaque fois? Il s'endormait chaque soir avec la conviction que demain serait mieux, gardant ce secret enfoui au plus profond de lui-même. Les années passèrent, se suivant mais ne se ressemblant pas, et rien ne changea dans la façon de faire de la famille Delliey. Ronan était toujours très peu présent à la maison familiale, et bien que menant une vie somme toute très confortable, Abigail ne cessait de frapper pour se faire entendre, comme une habitude qu'elle ne serait pas parvenue à perdre avec le temps. L'année des dix ans d'Armand, cependant, son père, en ayant assez de voir des bleus sur les bras de son fils, cru bon de chercher un coupable, qu'il ne tarda pas à déterminer. Selon les dires d'Abigail, Armand se battait avec ses amis, et par conséquent, aux yeux de Ronan, une seule personne pouvait être à l'origine de ces blessures; Grigory, le meilleur ami d'Armand depuis qu'ils étaient tout petits, un jeune garçon des quartiers modestes de Jiang-Zemin. Son père menaçant d'aller le dénoncer auprès de ses parents s'il continuait à le frapper, Armand, ayant trop peur de perdre son meilleur ami à cause d'un simple malentendu, fut bien obligé de raconter la vérité à son père. Si au début ce dernier ne le cru pas, après quelques jours passés à observer les habitudes de sa femme et son fils, il fut obligé de croire les dires d'Armand, et ce pour son plus grand malheur. Il tenta d'en parler à sa femme, mais cette dernière coupa court à toute discussion, répétant que c'était faux, faux, et que quand bien même ce serait vrai, il n'avait aucun droit de la juger, car il ne savait pas les sacrifices qu'elle avait du faire afin de parvenir à élever seule son fils. Ceci marqua le début d'une période durant laquelle Ronan et Abigail se disputèrent à chacune de leurs rencontres, et au bout de laquelle il finit par prendre son fils avec lui, malgré les protestations et les supplications d'Abigail, qui ne voulait pas voir son enfant lui être enlevé. Pendant presque un an, Armand ne fut plus en contact avec sa mère, forcé de vivre avec son père et son Grand-Père, avec lequel heureusement, il avait noué un solide lien. Sa grand-Mère, plus distante, ne semblait pas pour autant le détester, et tout allait bien, malgré l'absence de sa mère, qui laissait un gros espace vide dans le cœur du petit garçon. Puis un jour, peu de temps avant que la guerre civile n'éclate, Abigail vint frapper en larmes à la porte, suppliant Ronan de lui rendre Armand, et de venir vivre avec elle, comme une vraie famille. Elle avoua tout, et promit de ne plus jamais toucher à son fils de cette manière. Après quelques discussions, Ronan accepta, et Armand retrouva avec joie une famille unie. Mais ce bonheur fut malheureusement de courte durée, la Guerre Civile venant frapper à leur porte peu de temps après cette réunion. La famille Delliey resta barricadée chez elle, ne sortant que lorsque cela s'avérait nécessaire, ayant trop peur d'être prit dans une attaque ou une quelconque embuscade, ou même touchés par un sort perdu. C'est durant ce début de période de tension que naquit Axel, le petit frère d'Armand. Ronan et Abigail pensaient que cela les aideraient à se remettre de tous ces bouleversement, mais ce ne fut pas le cas. Face à un deuxième enfant, qui ne savait que pleurer pour se faire entendre, Abigail redevint violente, à un tel point qu'Armand préférait lui même s'occuper du petit plutôt que le laisser à sa mère. Qui sait ce qu'elle aurait pu lui faire dans l'optique de faire cesser ses incessants cris et pleurs. Ronan n'arrivait pas à mettre un terme à cela, et le pays étant en période de guerre, se déchirant de l'intérieur, il ne pouvait pas faire grand chose. Il se contentait donc de protéger ses enfants du mieux qu'il le pouvait, empêchant leur mère de les voir. Quand enfin la guerre fut terminée, ils eurent la mauvaise surprise d'apprendre qu'ils allaient devoir déménager à l'Est, l'Ouest étant réservé aux Neko et aux Esprits. Ronan profita de ce déménagement pour quitter définitivement Abigail, qui repartie habiter chez ses parents. Quant à Armand, il fut ravi de voir que Grigory s'était installé lui aussi à Esidir, et qu'ils pouvaient toujours se voir, malgré le fait d'avoir changé de côté. Ne plus voir son meilleur ami était une des choses qu'il avait le plus appréhendé en déménageant. C'est dans cette même période qu'Armand et Grigory firent la connaissance de Raya, la voisine d'Armand, avec laquelle ils ne tardèrent pas à devenir amis, et même plus pour Grigory. Maintenant, Armand habite toujours chez son père avec son frère, à Esidir, et il lui a été interdit de rendre visite à sa mère, pour des raisons connues uniquement des deux familles. Les blessures ne sont à présent plus que des cicatrices, et il vit une vie identique à celle d'un enfant de son âge. Dans les grandes lignes, tout du moins. (Mais comme vous vous en doutez, il raconte une version légèrement modifiée aux autres. Seuls Grigory et Raya-La voisine XD- sont au courant de tout.)


►Quelques formalités :


    ♦~Code du règlement?
    {Validé!}

    ♦~Autre chose à ajouter?
    Armand will eat you ALIVE.


Dernière édition par Armand Delliey le Ven 2 Juil - 19:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

DELLIEY Armand {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Armand de Sacrepon [Spadassin][Aetius]
» Guilhem Armand McKlinger ~ [Terminé !]
» Rendez-moi mon armée!
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Jwèt lan genlè gate vre ant ARISTIDE ak PREVAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Règlement: Avant le RPG. :: État civil :: Archives-