AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   Mar 22 Juin - 1:40


[Fin de l'Automne.]



Slanisa n'aimait pas les campagnes, elles étaient dénuées de tout intérêt, et sans aucun endroit pour se cacher d'un potentiel ennemi. Peut-être était-ce juste elle qui trouvait ce dernier point handicapant, mais c'était bien suffisant pour détester cet endroit. Il était trop...Vert, et parsemé encore de quelques fleurs, alors que l'hiver approchait pourtant à grands pas. Posant son regard orangé sur la plaine qui s'étendait à perte de vue, la Neko aux couettes poussa un profond soupir, se baissant afin de pouvoir cueillir une fleur blanche, à laquelle elle commença à enlever sans pitié tous les pétales. Elle avait vraiment hâte, et elle ne le cachait pas, que la neige tombe et recouvre toutes les terres du Royaume d'Illea d'une épaisse et brillante couche de neige, pareille à celle qui recouvrait toutes les plaines de sa contrée natale toute l'année durant. Au moins, cela lui permettrait de courir à travers champs et rire, faire comme si elle n'avait jamais quitté son si cher pays des neiges. La neige lui manquait vraiment, et s'il n'en tombait pas cette année, comme l'année précédente, elle en sera réellement atterrée. La pluie était belle et il était agréable de sentir l'eau froide couler le long de ses bras dénudés, mais la neige était dix, non, cent fois, mille fois mieux que tous les autres éléments qui venaient ronger ces paysages trop verts et garnis. Elle attendait avec impatience le jour où le premier flocon tomberait, elle le guettait avec une grande attention depuis que les feuilles des arbres avaient pris cette couleur roussie. Levant ses grands yeux vers le ciel, elle se dit, les traits de son visage formant à cette pensée une petite moue déçue, que la poudreuse ne risquait en tout cas pas de tomber aujourd'hui, ce fichu ciel apparemment décidé à rester teinté de bleu, parsemé de nuages aux formes diverses. Tiens, maintenant qu'elle y pensait, Slanisa avait toujours trouvé totalement stupide cette pratique des enfants et de certains adultes trop rêveurs d'essayer de deviner quelle forme avaient les nuages. Ils n'en avaient aucune, c'était pourtant évident, ce n'était qu'un amas cotonneux de blanc sans aucune signification. En tout cas, elle n'en voyait aucune, et peinait à voir les chiens et les chats que les enfants hurlaient voir parfois dans les rues de Theissen, la tête tournée vers le ciel, un sourire béat étirant leurs lèvres. C'était stupide, juste stupide, les nuages ne pouvaient pas prendre la forme d'animaux, c'était stupide...Sans s'en rendre compte, la jeune fille aux cheveux roux avait serré trop fort ce qui restait de la fleur cueillie plus tôt dans sa main, et lorsqu'elle la rouvrit, la tige meurtrie tomba lentement à terre, se confondant parmi les brins d'herbes verts de la large campagne. Ah, mince, elle n'avait pas eu le temps de lui arracher tous ses pétales...Tant pis, elle avait eu son compte, cette pauvre fleur. Stupide végétal, incapable de résister à la moindre pression, se brisant dès qu'on l'effleurait. Des choses aussi faibles n'avaient pas leur place dans le monde aux yeux de la Neko, mais ce n'était là qu'un opinion personnel. Elle ne forçait personne à l'adopter, les autres pouvaient bien se complaire dans leur ignorance si ça leur chantait.

Elle savait qu'elle était la seule qui avait raison, de toute façon.

Avec un nouveau soupir, plus discret que le premier, la Neko aux deux queues écarta quelques mèches rebelles de devant ses yeux, permettant à ses yeux de bien voir le paysage qui défilait devant eux, atrocement répétitif et laid. Peut-être qu'il y avait des animaux qu'elle aurait pu chasser? Il lui semblait avoir entendu de la bouche de son père que les biches et ce genre de bêtes gambadaient couramment dans ces prairies vertes entourées de forêts. Posant son regard sur sa droite, elle avisa la silhouette d'une forêt, et son sourire s'agrandit, prenant une lueur inquiétante. Ah, le cadre semblait propice à la chasse, semblait-il. Slanisa prit son arc de derrière son dos, ainsi qu'une flèche, et dirigea son arme vers le ciel. Elle tira la flèche, qui parti dans les airs en sifflant, aussi rapide que l'éclair. Quelques instants plus tard, un oiseau vint s'écraser à terre, à peine à quelques mètres d'elle. La fillette poussa un petit cri victorieux, sautant sur place avant de se rendre près de l'oiseau qu'elle venait d'abattre, sifflotant une vieille comptine de sa connaissance, dans sa langue maternelle. Elle avait bien fait de prendre son arc au lieu de sa hallebarde. Elle préférait nettement l'énorme arme qui lui servait de compagnon habituel de route, mais pour chasser, elle n'était pas si efficace et précise qu'un arc. Elle ne devait pas abîmer le gibier, et un coup de hallebarde aurait défiguré le pauvre animal. La Neko aux cheveux cuivrés replaça son arme dans son dos, examinant l'animal qu'elle avait réussit à piéger. Un bel et grand oiseau, aux plumes colorées et touffues. Elle ne connaissait pas la race qu'il représentait, et à vrai dire, elle s'en fichait complètement. Espèce protégée ou pas, elle devait chasser si elle voulait que son père et elle-même puissent manger à leur faim à chaque repas. Si Slanisa n'avait pas la chance de posséder des montagnes d'or comme tous ces riches qui paradaient dans leurs beaux habits, elle avait la chance d'être une très bonne chasseuse et de posséder des yeux qui repéraient la moindre proie, que ce soit dans le ciel ou les fourrés. Comment croyez vous que les Neko vivaient dans cette froide et hostile contrée du Nord? Chasser était leur seule source de nourriture. Avec ses parents et ses frères et sœurs,elle avait apprit à chasser en même temps que se servir d'une arme. Chasser était à présent devenu une partie de plaisir pour elle, quelque chose qu'elle accomplissait à chaque fois avec succès.

Avec un sourire satisfait, la Neko retira sa flèche de l'oiseau, et constata avec surprise qu'il n'était pas tout à fait mort. Elle fronça ses sourcils, et poussa un troisième long soupir. Mince, elle ne l'avait pas frappé avec tant de précision que ça. Elle allait encore devoir s'entraîner, visiblement. Sans aucune hésitation, comme si c'eut été là quelque chose dont-elle avait l'habitude, Slanisa leva bien haut sa flèche, pour la planter dans le cœur de l'oiseau, qui poussa un cri aiguë, avant de s'affaisser complètement. Elle retira la flèche tâchée de sang pour la deuxième fois, et ne pu que constater l'apparente mort de l'oiseau. Elle se remit à siffloter, et sortir un linge pour essuyer sa flèche, qu'elle remit une fois propre dans son carquois. Elle n'allait pas gaspiller, non? Elle sortit ensuite une corde du petit sac de cuir attaché à sa ceinture, qu'elle enroula autour des pattes griffues de l'oiseau multicolore. Une fois que ce fut chose faite, elle le souleva, passant la corde par dessus son épaule, l'oiseau pendant lamentablement dans son dos, ayant perdu toute sa splendeur. Il était lourd, mais elle était bien plus forte qu'elle n'en avait l'air, il ne fallait pas uniquement se fier à son mètre cinquante-deux. Slanisa allait se diriger vers la forêt, pensant y trouver plus gros gibier, lorsqu'elle entendit derrière elle des bruits de pas. Tap, tap...Quelqu'un venait vers elle.

Elle se retourna vivement, faisant danser ses deux tresses rousses autour de son visage bien trop pâle, un air supérieur et arrogant étirant ses traits:

« Qui vas là? » demanda-t-elle, une claire agressivité présente dans sa voix.

Pourquoi fallait-il toujours qu'on la dérange lorsqu'elle était occupée? Si ce type, ou n'importe qui que ce soit, était venu pour rien ou pour lui faire la morale, elle jurait qu'elle allait le défoncer. Au sens propre du terme.

[Voilà, comme ça, c'est fait.XD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   Ven 27 Aoû - 21:36

[Vous pensiez tous que Skaïl était mort, hein?! Hé ben non!! Il marchait vers Illea!! @__@]

Cela faisait deux bonnes heures qu'il avait perdu son compagnon de route dans cette forêt, au point de ne même plus retrouver son odeur. Avec la chance qui le suivait depuis sa naissance, le fait que son ami serait à l'exacte opposé d'où il se trouvait ne le surprendrait même pas. Et dire que l'idée venait de lui au départ... "Séparons nous pour couvrir plus de périmètre et vite trouver une habitation!" Les oreilles félines de borgne se baissèrent à leur maximum tandis qu'il soupirait longuement, s'appuyant d'une main contre le tronc d'un arbre. À tout les coups, il ne retrouverait pas sa sœur aujourd'hui et repasserait à nouveau une nuit à la belle étoile. Le problème n'était pas qu'il avait froid, en fait, même avec l'approche de l'hiver, ce pays était terriblement chaud pour lui, et il se mettait souvent à rêver d'enfoncer son visage dans la neige molle de ses montagnes, mais plutôt au fait que, comme tout le monde, il préférait les épais matelas aux herbes hautes. Skaïl remua négativement la tête avant de se remettre en marche, ce n'était pas le moment de rêvasser après tout. Sa grande sœur se trouvait quelques part dans ces contrées, il n'avait jamais été aussi prêt du but depuis plusieurs années déjà, et espérait de tout cœur qu'il ne parte pas dans la mauvaise direction... De plus, son estomac commençait à sonner creux et vive la discrétion dans un lieu aussi silencieux avec la désagréable impression d'avoir un volcan à la place du ventre. Et comme par hasard bien sûr, ce n'était pas lui qui porté le sac de provision, trop "tête en l'air" selon son coéquipier, et le jeune éclaireur se voyait mal se ruait dans un buisson pour y croquer une souris crue comme un vulgaire chat. Il pria n'importe qui pour ne pas être contraint de le faire, vraiment... Soudain, ses deux oreilles grises se dressèrent subitement vers le haut, alertées. Skaïl se redressa mieux sur lui-même, bien droit et aux aguets. Il savait qu'un bruit strident était parti d'une telle direction, mais ce bruit avait tellement provoqué l'affolement général des animaux de cette forêt, que plusieurs battements d'aile ou de pas battant la terre l'avait un peu pris sur le fait. Aucun doute, il avait parfaitement reconnu le son d'une flèche à pleine vitesse fendant l'air. Sa tête pivota un peu dans n'importe quel sens, cherchant de son regard divisé le moindre être vivant qui lui foncerait dessus. De là où il venait, il n'était pas rare qu'il faille esquiver un renne furieux apeuré par le moindre crissement de neige suspect. D'accord, ici, le blondinet avait peu de chance de tomber sur une de ces grosses bêtes, mais cela était devenu un pur réflexe. Et la plus grosse chose à craindre pour le moment était qu'il tombe sur une équipe armée... Lui-même dans la profession, il redoutait que cette flèche soit celle d'un éclaireur ou quoi que ce soit d'autre. Il sentit autour de lui des petits cœurs de rongeur ou autre essayaient d'être le plus discret possible pour sauver leur vie, tandis que celui du benjamin Alcantha se calma très rapidement pour en revenir à son souci premier: où était-il? Il réfléchit un moment, sembla hésité avant de revenir sur ses pas et de quitter la petite clairière dans laquelle il se trouvait une seconde plus tôt. Tant pis, il fallait courir des risques dans la vie, et justement, courir était sa spécialité si il y avait un trop gros problème. Aussi, il se risqua à suivre la direction dont était parti le coup. Et donc, l'air de rien, il se mit tranquillement, quoi que légèrement pressé et anxieux, en marche. Les mains dans les poches de son long et épais manteau noir, le pas souple, et les oreilles en arrière. Au fur et à mesure qu'il avançait, le bois s'éclairait, la lumière pénétrait mieux parmi les arbres de plus en plus espacés. Sans crier gare, une violente bourrasque le surprit, la différence flagrante entre le bois et la plaine verte qui s'offrait à lui. Skaïl cilla avant de scruter, rien en face, rien à gauche, rien à droite, et aucune odeur ne lui parvint avec la brise qui soufflait dans le mauvais sens. Hé mince, comment allait-il faire maintenant sans son informateur? Le bon côté était qu'il était maintenant à l'orée de la forêt et donc à sa limite, de là, il pourrait prendre un nouveau départ, du moins, il l'espérait. Ses oreilles triangulaires se baissèrent lamentablement tandis qu'il se mis à longer la bordure du bois sans réelle motivation, au hasard, pour changer... Il se retourna, marchant à reculons, pour contempler la plaine verdoyante une dernière fois avant de replonger dans l'épaisseur de la forêt. Quand soudain, une odeur inconnue le sorti de ses pensées.

« Qui vas là? »

Les pupilles du jeune Alcantha se dilatèrent un court instant tandis qu'il devinait aisément qu'il tournait le dos à son interlocutrice, car en a point douter, il s'agissait d'une demoiselle et apparemment au caractère bien trempé. En un seul geste, Skaïl pivota sur un pied pour lui faire face, sa queue grise suivant élégamment le mouvement. Automatiquement, il montra les crocs et étaient déjà prêt à utiliser ses grappins dont les lourdes chaînes s'étaient subitement desserrées au niveau de ses avants-bras. En se retournant, il eu l'impression de faire face à son reflet mais dont tout était inversé. En effet, au lieu de tomber nez-à-nez avec un miroir, il se retrouva en face d'une jeune fille d'environs le même âge que lui, aux cheveux roux avec deux tresses, aux yeux étrangement orangés, et habillée plutôt simplement, mignonne en somme. Ce qui attira aussitôt l'attention du blond, ce fut ses deux oreilles noires de félin sur sa tête, mais aussi ses deux queues. C'était surprenant, il devait l'avouer... Une neko, hein? C'était bien sa veine, quand il disait qu'il était malchanceux, il n'inventait rien. Sans doute que la demoiselle devait avoir un caractère de chien -quel ironie...- vu le ton employé, Griffin le savait mieux que quiconque, ayant appris à se méfier de sa propre espèce, et il savait qu'il y avait une chance sur dix qu'il se trompe. Toujours sur la défensive, et l'étudiant plus minutieusement, il remarqua alors qu'elle était armé d'un arc et qu'elle portait un oiseau mort. À coup sûr, c'était elle qu'il avait entendu un instant plus tôt. Maintenant, le truc était de savoir si il allait la jouait cool ou non, ou seulement s'enfuir. Bah... Après tout, il n'avait pas fait fuir les animaux qu'elle chassait ou quoi que ce soit d'autres, il n'y avait aucune raison qu'elle lui en veule. Il avait juste besoin d'un renseignement, ce n'était pas grand chose, n'est-ce pas? Après, il lui ficherait la paix, vu qu'elle avait l'air de ne demander que ça. Un instant, il regretta de ne pas avoir mis sa capuche, simple précaution, il aurait préféré. Cependant, Skaïl essaya d'être un peu plus avenant, redressant ses oreilles, rabaissant sa queue et desserrant les dents, mais restant sur ses gardes.

"Quelqu'un d'égaré." Répondit-il un peu ennuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   Jeu 2 Sep - 23:53

Slanisa ne faisait confiance à personne, car en ce bas monde, n'importe qui était à ses yeux un ennemi potentiel. Que ce soit ces êtres aux yeux vides, ces créatures aux longues oreilles ou encore les humains, si faible et pitoyable race, ils pouvaient vous trahir et vous enfoncer un poignard dans le dos une fois que vous aviez le dos tourné. Faire aveuglément confiance à quelqu'un était une forme de faiblesse, et ne vous apportait rien, sinon une mort certaine et tout sauf agréable. Ne compter que sur soi-même était encore la tactique la plus intelligente, et celle qui vous permettait de rester en vie le plus longtemps. C'est pourquoi, lorsque les yeux orangés de la demoiselle aux tresses se posèrent sur la chose qui avait osée la déranger durant sa chasse, elle baissa légèrement ses oreilles, plissant ses yeux, en une pure mimique de méfiance. Elle s'était bien rendu compte que ce n'était pas un animal qui l'avait approchée, le bruit des pas étant bien distinct d'un individu bipède et de corpulence moyenne. De plus, les animaux étaient bien trop effrayés pour oser s'approcher d'elle de la sorte, il n'y avait qu'un homme qui aurait pu faire une telle chose. Elle ne fut donc pas étonnée de se retrouver face à un jeune homme de son âge environ, avec des cheveux blonds en bataille, tout de noir vêtu, et pourvu de deux grandes oreilles grises sur le haut de sa tête. Un Neko, hein? Le fait que le mystérieux jeune homme et elle faisaient partis de la même race ne fit pas baisser d'une once sa vigilance, et elle ne quitta pas cet air mi courroucé mi arrogant qu'elle arborait depuis qu'elle s'était retournée. Si dans le temps, jamais elle ne se serait méfiée d'un Neko de son clan, les différents membres d'un clan étant en général solidaires les uns envers les autres, maintenant que tout le groupe s'était installé à Illea, elle ne leur faisait plus confiance. Les conditions de vie n'étaient plus aussi dures, ils n'avaient plus à se déplacer sans cesse pour trouver de quoi se nourrir, les liens qu'ils avaient crées entre eux s'étaient petit à petit effrités, pour au final devenir aussi forts que ceux que les habitants de ce stupide pays partageaient entre eux. Un niveau de confiance, d'amitié et de solidarité au dessous de zéro, en somme. Elle ne savait rien du type qui lui faisait face, elle ne savait pas même ce qu'il pouvait bien faire ici. Était-il perdu, cherchait-il à se battre? Voyant que ce dernier dardait sur elle un regard curieux, elle rangea sa deuxième queue sous sa robe, faisant bien garde à ce qu'elle ne soit à présent plus visible. Mince, elle n'avait pas pensé à la cacher immédiatement après l'avoir entendu arriver, résultat, elle était persuadée qu'il l'avait vu. Slanisa détestait qu'on la regarde de travers pour cette malformation à laquelle elle ne pouvait absolument rien, ça avait le don de l'agacer prodigieusement. Elle avait deux queues, oui, et ensuite? Ils auraient pu avoir deux nez ou quatre yeux qu'elle ne les auraient pas regardés bizarrement, elle. Qu'elle en ai une de trop n'allait pas changer leur vie, et la fixer plusieurs minutes durant n'allait pas la faire disparaître. Stupide, stupide, stupide...Se mordant très légèrement la lèvre inférieure, elle fixait le jeune homme, se rendant compte en l'examinant plus longuement de deux choses. La première était qu'il devait ne voir que d'un seul œil. Elle n'en aurait pas mit sa main à couper, mais en était presque certaine, à en juger par la blancheur opaque de son œil droit. Le gauche était d'un beau bleu profond, alors que son voisin semblait recouvert d'un filtre blanc. Un accident? Ça n'aurait guère été étonnant. Il n'était pas rare que les Neko se fassent blesser en combattant ou chassant, c'était même plutôt courant. Et comme certaines blessures laissaient des traces...Enfin, ce n'était pas comme si savoir pourquoi son œil était dans cet état lui importait, tout ce qu'elle avait besoin de savoir, c'est que cet œil n'était à priori plus valide. Et la deuxième chose qu'elle avait remarqué en examinant ses traits...C'était qu'il ne devait certainement pas faire parti du Clan Alcantha. Slanisa n'aurait jamais pu se vanter de connaître par cœur tous les visages des membres de son clan, mais en revanche, elle parvenait à reconnaître les visages de ceux qui n'en faisaient pas partis. Si elle avait déjà ne serait-ce qu'une seule fois croisé le visage de ce garçon, elle s'en serait souvenu, il avait une allure...Assez particulière, rien que pour son œil droit. Or, elle était certaine, persuadée de ne jamais l'avoir vu.

Et s'il y avait bien une chose que Slanisa détestait le plus, après son frère, sa soeur, et cette agaçante chaleur qui régnait en maître sur Illea, même en hiver, c'était bien les Neko des autres clans. Que faisait-il ici, que voulait-il? Pourquoi les avait-il suivit? Une foule de questions se pressèrent à la fois dans l'esprit de la jeune fille aux cheveux roux, mais celle-ci n'en fit rien transparaître sur son pâle visage, se contentant de garder plaqué sur ses traits ce même air qu'elle arborait depuis le début. Ce garçon devait être bien stupide, en tout cas. Pourquoi n'était-il pas resté chez lui, là où la neige tombait presque en permanence du ciel, là où les champs avaient cette belle, et malheureusement devenue trop rare à présent, couleur blanche? La jeune fille à l'arc aurait fait n'importe quoi pour pouvoir rentrer chez elle, et sentir le vent glacial souffler de nouveau sur son visage. Elle détestait Illea, elle détestait ce climat trop clément, elle détestait les races qui y habitaient, elle détestait les Souverains qui régnaient sur ce pays, elle détestait Samyra Alcantha pour les avoir amenés ici. Elle n'avait jamais voulu avoir une autre vie, elle. Celle qu'elle avait menée avant de n'arriver ici lui avait toujours parfaitement convenu! Chaque fois qu'elle ouvrait ses yeux orangés sur le gris plafond de sa chambre, elle se demandait où elle était, ce qu'elle faisait là, juste avant que la réalité ne l'écrase de tout son poids. Elle n'était pas chez elle, ici, et ne le serait jamais. Il n'y avait rien qui ne l'intéresse ici, tout ce qu'elle aimait, elle l'avait vécu et laissé là-bas, tout au nord, dans cette neige qu'elle avait connue durant de si nombreuses années.

C'était triste à en pleurer, vraiment. Elle ne pleurait pas sur son sort, cependant. Parce que pleurer, c'était bon pour les faibles. Et elle n'était pas faible, elle était forte, non seulement physiquement, mais également mentalement. Elle était plus forte que beaucoup de personnes en cette Terre, et jamais elle ne montrait aux autres ses faiblesses. Il n'y avait qu'elle qui les connaissaient, et son père un peu aussi, sans doute. La seule personne à laquelle elle tenait en ce monde. La seule qui avait à ses yeux un tant soit peu de mérite et d'intérêt.

"Quelqu'un d'égaré."

Ah, donc, comme elle l'avait précédemment pensé, il était bel et bien perdu. Si cette situation s'était produite dans son pays natale, alors certainement se serait-elle moqué de lui, rétorquant qu'il fallait vraiment ne pas être dégourdi pour réussir à se perdre. Mais comme ils se trouvaient tous deux à Illea, elle ne laissa aucun rire passer le cap de ses lèvres, se contentant de hausser un sourcil intrigué, l'air toujours aussi peu amène. Égaré...Et que voulait-il qu'elle y fasse? Elle ne savait même pas où il comptait se rendre, lui indiquer un quelconque chemin allait donc lui être relativement difficile. A moins qu'il ne comptait simplement s'en aller? Ou faire autre chose? La rouquine attendit, pour voir s'il allait reprendre la parole, mais visiblement, il attendait plutôt une réponse de sa part. Resserrant l'emprise qu'exerçaient ses mains sur la corde à laquelle était accroché l'oiseau qu'elle avait abattu, elle haussa finalement les épaules dans un geste d'ignorance. Elle l'aurait bien envoyé promener, mais le simple fait qu'il ne fasse pas parti de son clan l'en empêchait. Elle aurait voulu savoir de quel clan il venait, à défaut de savoir dans les détail pourquoi il était venu ici avec eux. Jetant un bref regard circulaire autour d'elle, vérifiant que personne d'autre ne se trouvait aux alentours-on ne sait jamais-, elle reposa son regard dans celui bleu du Neko, ou à moitié bleu, tout du moins. Il ne semblait pas méchant mais, comme l'avait dit plus tôt Slanisa, le meilleur moyen de rester en vie était de porter à tout le monde sans exception une méfiance égale. Que ce soit un enfant, un adulte, un Esprit, un Neko, elle se méfiait de tout le monde de la même manière. Bien trop de personnes se faisaient avoir en faisant confiance à quelqu'un uniquement car cette dite personne semblait être gentille, avenante, charmante, alors qu'elle n'était en réalité qu'aussi dangereuse qu'elle semblait inoffensive. Alors ce garçon...Il aurait pu être le plus terrible des assassins qu'elle n'en aurait rien su, donc prudence.

« Égaré? Répéta le jeune Neko, le ton de sa voix collant parfaitement avec l'expression de son visage, qui n'avait guère changé depuis le tout début, C'est bien dommage pour toi. Il serait mieux que tu retrouves ton chemin. »

Slanisa venait de parler en Neko, pour la raison ô combien évidente que son interlocuteur en était un également. Elle détestait la langue qui était parlée en ce pays, ce n'était pas pour s'en embarrasser quand elle pouvait s'exprimer dans sa langue maternelle. Elle détestait parler l'humain, elle faisait des fautes, n'arrivait pas à correctement exprimer ses idées. De cette manière, au moins, elle était certaine que le message passerait correctement, et ne serait en aucune façon déformé.

« D'où tu viens? Demanda-t-elle ensuite, fronçant un peu plus ses sourcils, je ne t'ai jamais vu avant aujourd'hui. Alors? »

Allait-il lui répondre? Honnêtement, elle ne le savait pas. Elle verrait bien. Elle ne le connaissait pas, ne l'avait jamais vu avant aujourd'hui...Impossible qu'elle se soit trompée en pensant qu'il venait d'un autre clan. Sa tête ne lui disait rien, rien du tout. Rien? Hmm...Penchant sa tête sur le côté, elle se remit à le dévisager sans la moindre gêne. Rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   Mer 10 Nov - 18:41

Skaïl venait de vivre une situation qu'il n'avait pas forcément apprécié. Être aux aguets tout le temps dans une forêt, lieu où les bruits et les odeurs sont plus que variés, faire sans cesse attention à tout, prendre toutes les précautions possibles pour ensuite se retourner et être en face d'une personne dont vous n'aviez même pas remarqué la présence avant avait quelque chose de profondément vexant. Après, il était vrai que fuir quelqu'un pour le retrouver derrière soit avait ce petit quelque chose de comique qui faisait que sur le coup, cela vous amusez avant de sortir un flot de mauvaises excuses... Mais seulement quand cela était un jeu. Or, dans la vraie vie, la réalité pure et dure, cela pouvait vous coûtez la vie. Si le jeune Neko avait fait un bond à s'en hérisser la queue, mais à son goût trop lent pour éviter une quelconque lame l'entaillant à la gorge ou un autre point vital, c'est parce qu'il avait baissé sa garde un court moment, ce qui lui avait valu l'échec le plus total. Le vent l'avait complètement désarçonné sur ce coup là, et il se mit à le maudire. Bien entendu, la météo dans les Terres gelées était aussi souvent accompagné de ce vent glacial qui a le don de vous tenir figé, mais à Illea, il était différent, plus doux, il ne déchirait pas la peau, il n'était pas accompagné de neige... Il était déstabilisant de par le nombre d'odeur qu'il emmenait avec lui. Depuis qu'il était ici, Skaïl éternuer sans cesse, non habitué à toute cette végétation que le vent porté à ses narines et qui le rendait bien pataud. Mais à qui la faute? Il n'allait pas trouver cette excuse, c'en était minable à souhait, il faut savoir s'adapter à toute les situations, il ne semblait pas mettre cette règle en pratique c'est tout. Et donc, le cadet Alcantha fut bien content sur le coup d'être tombé sur une jeune fille plus jeune que lui à la place d'un monstre de deux mètres de haut qui l'aurait envoyé valser à travers les arbres. Cette pensée le fit doucement sourire, quoique mélangé à de l'exaspération. Aussitôt après, il releva la tête et sa fine pupille se dilata à nouveau pour fixer sa nouvelle rencontre. Apparemment, ils étaient tout les deux restés un instant là, à s'observer de bas en haut, avant de pouvoir en donner un bref récapitulatif de ce qu'ils pouvaient bien penser. De son côté, Skaïl avait donné la mauvaise impression qu'il était resté bloqué sur ces deux queues rattachées à un seul corps. C'était singulier, il n'avait pas l'habitude de voir autant de choses surprenantes, et il en avait vu bien plus dans ce pays depuis le peu de temps qu'il y s'y trouvé, que la plus grosse partie de sa vie qu'il avait passé reclus dans ses montagnes enneigées, matin midi et soir toute l'année. Donc, il fallait l'excuser de s'étonner devant une fleur ou un oiseau au plumage coloré qui lui permettait de se camoufler dans ce décor où, excepté les nuages, on aurait pu croire que le blanc y était banni. Dans son clan, on avait plus tendance à supprimer un nouveau né à la naissance lors d'une malformation ou quoique ce soit pouvant handicapé une vie belliqueuse... Mais deux avec deux queues, on avait deux fois plus d'équilibre non? Mieux vaut en avoir trop que pas assez, et en pensant ça, l'hybride se dit qu'il était vraiment un cas à part avec un œil inutilisable. La rouquine en face de lui avait l'air de s'en vouloir de ne pas avoir caché un peu plus vite cette anomalie, et sans doute que Skaïl aurait fait un pas en avant pour lâcher un "désolé" plus ou moins confus si seulement elle le dévisageait un peu moins sévèrement, ce qui fait qu'il préféra resté muet.

« Égaré? C'est bien dommage pour toi. Il serait mieux que tu retrouves ton chemin. »

..., ah. Il n'y avait rien de faux dans ce qu'elle venait de dire, Skaïl lui donnait et voulait qu'elle est raison. Surtout dit d'un ton aussi... Hey? Il avait bien compris ce qu'elle venait de dire, même trop bien contrairement aux rares personnes qu'il avait croisé jusque là. Cette langue, il la connaissait aussi bien qu'un Neko se doit de la connaître, et même si il n'y avait aucune raison d'être étonné de l'entendre de la bouche d'un membre de cette race, il en resta agréablement surpris et un peu plus rassuré. Mais bon, cela ne faisait pas tout, et l'air dubitatif de son interlocutrice le fixé toujours autant comme si il était une bête de foire. Il y était habitué en tant que déchu du clan Blake et de par son œil inexpressif mais quand même, il ne fallait pas tomber dans l'exagération. Toutefois, cela ne le vexa aucunement, et même si il aurait volontiers apprécié que le vent soit de son côté cette fois-ci et lui mette sa capuche sur les épaules, il n'avait rien à cacher, du moins physiquement... Il allait répliquer, emporté par son élan de répondre à cette langue familière. Une réponse lui donnant bien entendu raison et tout aussi inutile que ce qu'elle lui avait sorti. Mais il n'en n'eut pas le temps, la Neko continuant sur sa lancée, les sourcils toujours aussi froncés.

« D'où tu viens? Je ne t'ai jamais vu avant aujourd'hui. Alors? »

Skaïl cligna des yeux, d'abord étonné puis ensuite un peu plus nerveux, cela s'exprimant par un sourire crispé, et la façon dont elle le dévisagé n'arrangeait rien. Il faisait si tâche que ça à Illea? Zut, lui qui pour l'instant apprécier les environs malgré le fait qu'il s'y perdait. Et en plus de ça, être repéré dès le début, on avait connu mieux comme infiltration, car oui, ça en était une. Il ne connaissait rien de ce pays, y était seulement de passage et y cherchait quelqu'un de particuliers... Il ignorait totalement si il y avait plusieurs clans de Neko qui se partageait ces terres et si il y avait une rancœur entre eux qui faisait qu'elle avait toute les raisons du monde d'être sur ses gardes et pas forcément rassurée de voir un Neko étranger. Skaïl aurait bien voulu répondre en toute honnêteté, vraiment, mais qui sait si le nom Alcantha était bien ou mal vu ici, et dans le cas présent, par sa chasseuse d'oiseau. De plus, sans vouloir faire son "petit frère de la chef du clan le plus réputé", il trouvait la prise de parole de la jeune fille fort mal-élevé... Elle devait être de ce genre de personne qui aime la solitude et font des travaux harassants toute la sainte journée. Mais ce n'était pas ses affaires après tout et il se rendit compte qu'au final, ça lui était bien égal. Griffin haussa un de ses fin sourcil clair avant de se passer le doigt sous le nez, pensif. Il était clair qu'il ne pouvait pas lui dévoiler son petit secret comme ça, il ne savait pas ce que serait les conséquences... Aussi, il allait répondre la réponse la plus invraisemblable pouvant être donné par un Neko, ensuite, il improviserait comme il en avait l'habitude.

"Mmh? Si tu me demandes par là si je suis... D'Illea? La réponse est non. Alors le fait que tu ne m'aies jamais vu est normal, je pense." Il releva le menton, les oreilles hautes. "Tu sais ce qu'il y a tout au nord, Neko des prairies?"

Façon de dire je connais pas ton nom, je t'appelle comme je le veux. Skaïl ignorait si sa jeune rencontre connaissait les terres gelées, mais cela suffirait pour savoir d'où il venait, après tout, elle n'avait pas l'intention de faire un exposé sur lui une fois rentré chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   Dim 19 Déc - 6:30

Le garçon qui lui faisait face devait être un idiot. Voilà la conclusion à laquelle Slanisa était parvenue après seulement quelques secondes de discussion passées à détailler ce dernier et se demander ce que diable il pouvait bien faire là. Oh, les prairies étaient à tout le monde, elle ne remettait pas ce droit en cause. Mais tout de même, c'était un comble qu'il soit tombé sur elle, alors qu'il y avait tant d'espace et de plaines ailleurs. La jeune fille aux nattes rousses n'aimait guère la compagnie des autres en général, et si par le passé elle avait été plus sociable, disons, et aimable, depuis qu'elle était arrivée à Illea, il n'y avait plus qu'à son père qu'elle parlait régulièrement. Elle détestait vraiment ce pays. Les Neko installés en son sein allaient vite oublier leur langue maternelle, et se comporter de la même manière que tous ces autres races qu'elle haïssait du plus profond de son être. Certes, ils n'avaient plus besoin de combattre pour survivre ni de changer sans cesse d'endroit pour trouver de la nourriture, mais avaient-ils jamais eu besoin de changement? Slanisa s'était toujours sentie très bien, là-bas, dans les neiges éternelles du Nord. C'était là-bas qu'elle était née, là-bas que ses parents et ses grands-parents étaient nés, là-bas qu'elle avait passé son enfance et apprit à chasser, se défendre. Ces terres vertes couvertes de fleurs au Printemps ne représentaient rien pour elle, comment aurait-elle pu s'y plaire? Ce qui l'agaçait encore plus était que certains Neko voyait les choses différemment. Certains se plaisaient ici. La jeune fille aux yeux orangés ne blâmait pas les mères qui souhaitaient du calme et du bonheur pour leurs enfants, mais les autres? C'était à n'y rien comprendre. Elle ne comprenait pas...Comment certains pouvaient si facilement oublier leurs racines. C'était une trahison, et quelque chose qu'elle ne pouvait pas supporter. Elle avait bien envie d'arracher l'œil valide du Neko blond pour lui faire regretter d'être venu à Illea. Il n'était pas originaire du clan Alcantha, il n'avait strictement rien à faire ici. Qu'espérait-il trouver en cet endroit? La paix? Slanisa se dit à cette pensée et avec résolution que, si c'était ça qu'il cherchait dans ce pays, il ne la trouverait pas. Elle ne le connaissait pas mais le détestait déjà, cet idiot aux cheveux clairs. Elle n'aurait rien eu à perdre à lui enfoncer sa flèche dans l'épaule, n'est-ce pas? Histoire de lui laisser une trace de sa rencontre avec elle. Histoire de lui faire regretter de l'avoir dérangée de la sorte et ne pas sembler s'en soucier plus que ça.

Et clairement, elle faillit le gifler purement et simplement en entendant sa réponse. Fronçant ses sourcils, elle ne détourna pas son regard, désireuse de faire passer tout le bien qu'elle pensait de lui par ce dernier. Mais pour qui se prenait-il? Voulait-il qu'elle lui fasse regretter d'être venu dans ce stupide pays? Oh, comme elle en avait envie! Rien ne l'empêchait techniquement d'envoyer valser son poing dans sa figure, mais ne voulant pas qu'il se retire avant qu'elle n'ai sut d'où il venait exactement, elle fit de son mieux pour se calmer, serrant ses poings sur sa corde à s'en faire mal. Slanisa était une jeune demoiselle très susceptible, et qui possédait le plus mauvais sang-froid de toute l'histoire. Un rien la dérangeait et la faisait crier, et malgré tout ce que son père avait pu lui dire, jamais cette facette de sa personnalité n'avait changé. De la patience, elle n'en possédait pas, ou seulement le stricte minimum. Pas assez pour supporter l'humour d'un ennemi, qui était planté là devant elle, comme un imbécile heureux. La Neko des prairies savait fort bien ce qu'il y avait tout au nord du monde, et le regrettait amèrement. Quant au fait qu'il ne vienne pas d'Illea, bien évidemment, qu'elle le savait. Les Neko n'étaient pas originaires de ce pays, n'importe quel idiot le savait. Alors si ce jeune homme continuait par la suite de se moquer d'elle de la sorte, ça allait mal se passer pour lui. Vraiment. Elle ne plaisantait pas, ne plaisantait jamais. 'Plaisanterie' semblait être un mot exclu du vocabulaire de la jeune fille aux cheveux roux, et la prendre à la légère était la pire des erreurs qu'on puisse faire.

Ce n'était pas parce que ses bras étaient fins qu'elle n'avait aucune force. Elle pensait que ce type ne la considérait pas comme inoffensive, ça aurait été le comble pour un Neko de penser un de ses semblables inoffensifs, mais s'il la sous-estimait, il allait vite s'apercevoir que c'était une erreur à ne pas commettre pour s'en sortir sans cicatrices. Une cicatrice que d'ailleurs elle avait bien envie de lui coller sur la joue. Ça aurait été très esthétique, non? Une grande ligne pourpre sur sa joue. Il aurait moins fait le malin, avec ça, elle en était persuadée.

« Ne te moques pas de moi, fit-elle, la voix menaçante, Tu sais très bien que ce n'est pas ce que je voulais dire. »

Elle laissa tomber son oiseau à terre dans un bruit sourd, ramenant ses mains devant elle, la corde toujours fermement prisonnière entre ces dernières. Cette chose commençait à peser sur son dos et son épaule, mais hors de question de le lâcher, savait-on jamais. Depuis le début, Slanisa n'avait pas quitté le garçon des yeux, sa garde n'ayant elle-même pas le moins du monde baissée. Au contraire, la jeune fille était encore plus sur ses gardes qu'auparavant; Ce garçon l'exaspérait. Il allait lui répondre, ou elle lui arracherait de force ce qu'elle voulait entendre, elle le jurait.

« De quel clan tu viens? Si tu te fiches encore de moi, tu vas le payer, sois en sûr. Ne me donne pas une raison de te rendre aveugle. »

Slanisa ne savait pas si le Neko aux cheveux blonds se battait bien, mais même s'il était fort, elle tenterait de mettre ses menaces à exécution. Par question de fierté, jamais la jeune fille aux grands yeux ne se rétractait ou ne reculait face au danger. Si elle disait quelque chose, elle le faisait, point; Et ce n'était pas un obstacle sur la route qui allait la faire reculer, ça c'était sûr. Soutenant toujours et encore le regard à demi-bleu de son interlocuteur, elle se demanda encore, cette question hantant son esprit depuis le début, de quel clan il pouvait venir. Était-ce un grand clan, un petit clan? Le connaissait-elle seulement? Il avait tout intérêt de lui répondre s'il ne voulait pas la mettre en colère. Il 'était fort peu recommandé de jouer au petit jeu des devinettes ou des esquives avec quelqu'un qui était de mauvaise humeur. Surtout lorsqu'il s'agissait d'une Neko aussi brutale que Slanisa Vycilinski.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse dans une plaine anonyme.[Libre.XD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» #. Le hurlement du vent dans la plaine
» Partie de chasse dans la forêt de Hautval
» Première chasse. (PV Simalia)
» Libre à jamais dans mon cœur et dans mon âme... [Libre aux indiens]
» Chasse, jeune loup ; chasse... [Forêt de Belgrade, Chayana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Hors-jeu :: Fonds de tiroirs :: Anciens discours-