AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VYCILINSKI Slanisa {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: VYCILINSKI Slanisa {V.1}   Lun 7 Juin - 1:06



Vycilinski
Slanisa

"I play Russian roulette everyday, you know."


Nom : Vycilinski Prochazkova Novotny

Prénom : Slanisa, Amara, Merella

Âge : 13 ans. {03/07/1548}

Race : Neko

Camp : Le Royaume de l'Ouest

Arme : Slanisa a une préférence pour les grosses armes, celles qui infligent un maximum de dégâts en un seul coup, celles qui ne vous laissent aucune chance de survie si elles vous touchent. Elle peut se battre avec une hache, mais son arme fétiche reste tout de même une Hallebarde, qu'elle emmène parfois avec elle quand elle doit se déplacer. Mais cette arme étant 'relativement' encombrante, elle ne se munit la plupart du temps que d'un arc.

Fonction : Apprentie bûcheronne.

Lieu de résidence : Theissen, Illea Ouest.




Aime :
Sa famille, ou du moins ce qu'il en reste, à savoir son père; Les armes en général; Chasser; Se battre, que ce soit armée ou à mains nues; Couper du bois; Insulter les Humains/Neko/Esprits/Elfes qui croisent son chemin et qu'elle n'aime pas; La viande; Les betteraves et les carottes; La neige; La pluie; Avoir froid; Réussir ce qu'elle entreprend; Les défis; Se dépasser; Parler dans sa langue natale afin de perdre ses interlocuteurs Illéens; Ses rares amis, tout de même.


N'aime pas :
Les animaux en général, elle ne comprend pas qu'on puisse vouloir les garder au lieu de les manger; Qu'on la critique ou l'insulte; Qu'on lui dise qu'elle a tort; Samyra Alcantha et Annahita Della'Morte, tout pareil; Le pays d'Illea; La salade; Avoir chaud, et par conséquent, les températures trop élevées; Attendre; Ne rien avoir à faire; Qu'on lui donne des ordres; Qu'on la sous-estime; Les Neko, Humains, Esprits et Elfes. Tous dans le même panier, elle ne peut plus faire confiance à personne.


Famille :
Slanisa a perdu sa mère et sa plus jeune sœur, Katia, dans un accident, il y a quelques années de cela. Sa soeur aînée, Liliana, s'en est allée de la maison familiale pour une destination inconnue de la jeune fille, et elle et son père n'ont plus de nouvelles de son frère depuis des mois et des mois déjà. Slanisa vit toujours avec son père, et a 'enterré' en quelque sorte ses deux aînés. Une chose est sûre, ils ne seraient pas les bienvenus s'ils revenaient.



►Description Physique.


Slanisa n'est une fille que l'on ne pourrait qualifier ni de jolie ni de laide. Elle fait partie de cette catégorie de personnes dites 'normales', et que seul un jugement subjectif peut faire basculer de l'un ou l'autre des deux côtés. Encore une enfant selon la plupart des personnes de ce monde, la fillette possède néanmoins un physique plus développé que la plupart des jeunes filles de son âge. En effet, il n'est pas rare, voir très courant, qu'on lui donne deux ou trois ans de plus que son véritable âge. Mais Slanisa ne s'en préoccupe que très peu, se contentant de rappeler à ceux qui commettent cette erreur son véritable âge d'un ton glacial. Pour commencer, Slanisa est assez petite, et mesure uniquement 1 mètres 52 pour 37 kg. Cependant, pour une Neko, cette taille est dans la moyenne. la Neko a de longs et mètres épais cheveux roux, qui une fois lâchés, sont ondulés. Ceci n'est pas naturel, mais du au fait qu'elle les attachent le trois quart du temps en deux couettes hautes, qui retombent de chaque côté de son visage trop pâle, à l'aide de deux rubans souvent noirs ou verts foncés. Ses yeux, parfois cachés par sa frange anarchique et trop longue, sont d'une étrange couleur, à mi-chemin entre le marron et le orange, et d'une forme plutôt ronde. La peau de la demoiselle, comme celle de quasiment tous les Neko, est d'une pâleur mortelle, lisse et qui ne se colore que très difficilement. Malheureusement pour elle, Slanisa attrape des coups de soleil avec une facilité déconcertante, et ces derniers peuvent être très dangereux pour elle. Ainsi, quand les rayons de soleil tapent trop fortement sur le pays d'Illea, la Neko aux cheveux roux est forcée contrainte de rester chez elle, bien à l'ombre, de manière à ne pas être exposée au soleil ni à une chaleur trop excessive. Elle en tomberait malade, d'avoir trop chaud, elle n'est pas accoutumée aux trop hautes températures qui règnent parfois sur le Royaume coupé en deux. Comme dit plus haut, Slanisa est plus développée physiquement que les jeunes filles de son page, et cela se voit particulièrement à sa poitrine, qui est bien plus présente que ne devrait l'être celle d'une fille de treize ans. Passé ce détail, si l'on s'intéresse à l'habillement de la Neko aux grands yeux, on peut remarquer que la fillette est assez peu coquette. Elle ne porte pas de bijoux, et les dentelles qui ornent parfois ses robes et ses rubans sont les seules touches de coquetterie qu'on peut distinguer chez elle. Elle porte exclusivement des robes, et ne met jamais de pantalons ou de shorts, elle ne les supportent pas. Mais elle n'est pas difficile en ce qui concerne les robes qu'on lui achète ou qu'on lui fabrique, mettant sur elle n'importe quelle couleur et n'importe quels arabesques. Elle prend toutefois bien garde à ce qu'elles ne soient ni trop longues ou trop courtes, car cela la dérangerait dans ses mouvement si elle a à combattre au court de la journée. L'habillement de Slanisa est presque entièrement fait sur le principe de 'Si j'ai à combattre...' plutôt que 'Si je veux être jolie et que les garçons me regardent...'. La jeune fille ne cherche pas du tout à s'embellir ou s'enlaidir, prenant son physique comme il est, au naturel, sans rien ajouter d'artificiel. Slanisa n'est pas du tout intéressée par les garçons et le fait que tout le monde la remarque pour sa beauté ou ses beaux vêtements, et s'intéresse beaucoup aux armes et au combat, comme nous pourrons le voir plus tard dans sa description mentale.


►Description Mentale.


Dans l'ensemble, si l'on veut se pencher sur le moral de Slanisa et ce qui constitue en général son caractère et sa personnalité, il y a une chose que l'on doit prendre en compte pour l'ensemble. En effet, Slanisa est une Neko, et sa personnalité entière est profondément marquée par ses origines. S'il existe des Neko aimables et qui ne sont pas sanguinaires pour un sou, la jeune fille aux couettes rousses est un concentré de 'clichés' qui sont collés en général à la race des guerriers venus du froid. Impatiente, violente, grossière même, elle n'hésite pas à tuer si l'on se dresse sur son chemin. Pour commencer, Slanisa est en effet très peu patiente, et s'énerve vite si elle n'arrive pas à faire ce qu'elle veut ou si elle a à attendre trop longtemps. Avec elle, tout devrait être prêt sur la seconde, et elle devrait tout réussir du premier coup, ce qui, vous le devinez aisément, n'arrive presque jamais. Slanisa frôle régulièrement la crise de nerfs, et c'est pour cette raison qu'il n'est pas rare de la voir s'énerver et crier contre un simple arbre qui lui résiste, ou contre d'autres personnes, des objets, ou même son père. Ses colères sont violentes mais bien heureusement de courte durée, et elle se calme relativement vite. Mais mieux vaut ne pas la provoquer alors qu'elle semble avoir retrouvé son calme, sinon, vous vous prendrez à coup sûr un retour dix fois plus violent qu'il n'aurait du l'être en temps normal. Impatiente, il va sans dire que Slanisa abandonne vite un projet si elle n'y arrive pas du premier ou du deuxième coup, rien ne l'agace plus que réessayer et réessayer en vain, sans faire de progrès notables. Cependant, rien ne l'empêche de tenter de nouveau sa chance quelques temps plus tard, ce qu'elle fait assez souvent d'ailleurs. Son père l'encourage à ne pas abandonner un projet en cours, et bien que sa fille ne suive pas ses conseils la plupart du temps, elle fait de son mieux pour les appliquer. Mais avec une patience aussi limitée, il est dur de tout suivre à la lettre. Violente, la jeune Neko est une personne qui ne perd pas son temps en futiles bavardages, et tape lorsqu'elle est vexée ou en colère. Si elle doit régler ses comptes avec quelqu'un, ce sera à coups de poings et de pieds, ou armes en mains. Filles ou garçons, Slanisa ne fait pas la différence, mettant les deux sexes au même niveau. Mais ayant été élevée dans un milieu ou la scission hommes/femmes était loin d'être aussi marquée qu'à Illea, il n'y a rien d'étonnant à cela. Pour elle, à partir du moment où une personne peut se servir de ses jambes et ses bras, c'est un adversaire potentiel. La rousse ne dit jamais non à un combat, très téméraire, et répond toujours lorsqu'on la provoque, ce qui explique qu'elle ai souvent sur son corps des bleus ou des ecchymoses. Mais Slanisa étant plus du genre à compter son courage et sa valeur selon son nombre d'ecchymoses, cela ne la dérange en rien. Si elle a les bras trop abîmés, en extrême recourt, et à la demande de son père, elle mettra une robe à manche longue, et si elle a sur le coup des marques de strangulation, elle mettra un pull à col long, et c'est tout. Il faut savoir également que la jeune fille possède un égo dix fois plus gros qu'elle, et que quiconque l'insulte elle ou son père est certain de se faire frapper en retour et se recevoir une pluie d'injures en pleine figure. Slanisa ne su-ppo-rte pas qu'on critique sa manière d'agir ou faire, et trouvera toujours quelque chose à critiquer dans la votre en retour, la jeune fille ayant un sacré sens de la repartie, bien que ses discours ne soient pas toujours très polis. Son père est souvent obligé de la reprendre au niveau de son langage, et que ce soit dans sa langue natale ou celle d'Illea, il n'y a aucune différence; Elle préfère toujours les insultes aux répliques polies qui lui permettraient de ne pas mal se faire voir ou engager un combat, autant physique que verbal. Slanisa aime combattre, que ce soit à mains nues ou avec une arme, et est très forte au combat. Comme tous les Neko, elle possède une vitesse et une agilité accrue, ce qui l'avantage grandement dans un combat contre des humains ou même des Esprits, ou des Elfes. Elle est extrêmement souple, et est capable de soulever des objets incroyablement lourds. Ses fins petits bras ont plus de force que beaucoup de bras d'hommes, et si elle vous met un coup de poing, il y a fort à parier pour que vous vous retrouviez avec le nez cassé, si elle y met toute sa force. Également, Slanisa est agressive, est perd vite son sang froid, et le plus effrayant est que tuer est pour elle devenu un geste quotidien. Aux yeux de la jeune Neko, la mort a été banalisée à un tel point que tuer quelqu'un ne l'affecte même plus. Elle se contente de hausser les épaules, charger le corps de sa victime dans sa brouette, et de les enterrer plus loin dans la forêt la plus proche. Sadique, si Slanisa se sent d'humeur à tuer d'un coup de poing ou de hallebarde, elle le fera. Mais si elle décide que vous devez souffrir avant de rendre l'âme, alors elle vous fera souffrir mille morts avant de vous achever. Elle peut même décider, parfois, de vous laissez vivre, mais en vous enlevant les deux bras, les deux jambes, les yeux, les oreilles, la langue, vous enlever toute la partie inférieure de votre corps...La cruauté de la fillette ne semble pas avoir de limites, et elle se délecte des cris de souffrance de ses ennemis. Elle aime tuer, oui, elle aime torturer, et c'est devenu quelque chose d'habituel pour elle. Lorsque Slanisa Vycilinski vous prend pour cible, il y a peu de chances que réussissiez à lui échapper. Si elle ne possède pas une intelligence au dessus de la moyenne, elle n'est pas bête pour autant, et possède un très bon sens de l'orientation, ainsi qu'une bonne connaissance de tous les terrains. Slanisa est une prédatrice, et cela se sent dans ses gestes et sa manière de marcher lorsqu'elle 'chasse'. Elle est pire que rancunière, et si vous lui faites affront un jour, elle ne l'oubliera jamais, jamais, jamais. Votre visage restera à jamais gravé dans sa mémoire, et elle vous cherchera jusqu'à ce qu'elle vous trouve afin de vous faire payer. Slanisa, qui comme dit plus haut ne possède pas une intelligence à en faire frémir les Dirigeants ou les Stratèges, préfère foncer dans le tas et donner des coups de Hallebarde jusqu'à ce que tous ses ennemis tombent. Selon elle, c'est au moins aussi efficace qu'une tactique réfléchie des semaines durant. Tête brûlée, elle est du genre à se lancer dans une situation sans trop réfléchir, et les conséquences de ses actes, elle ne les voient qu'après coup. Cependant, si sa vie ou celle de son père est sérieusement en danger, elle se posera et réfléchira un minimum avant d'agir. C'est là le seul moment où elle s'autorise une quelconque réflexion. Égoïste, Slanisa est réticente à l'idée de prêter ses affaires, persuadée qu'elle ne les reverra jamais. Les seules personnes à qui elle les prêtaient sans réfléchir étaient sa mère et Katia, mais depuis que ces dernières sont mortes, elle garde toutes ses affaires pour elle, et son père doit parfois lui arracher des mains pour qu'elle consente enfin à lui prêter. Secrète, Slanisa ne parle jamais de ses problème, et n'est pas du genre à étaler sa vie en public, gardant tout pour elle. A la manière d'un garçon, elle joue les durs, et ne laisse jamais rien transparaître d'autre qu'une insupportable arrogance. Elle se force à ne jamais pleurer, et il est plus que rare de la voir verser une larme. Secrète donc, elle ne fait confiance à strictement personne à part son père, et tous les autres, Neko compris, sont de potentiels ennemis à ses yeux. Pour Slanisa, maintenant que les Neko se sont liés aux autres races et vivent dans un autre terrain que leur précédent pays, l'esprit de cohésion qui les unissaient à disparu, et ils ne valent pas mieux que les Esprits, Elfes ou Humains d'Illea. Elle méprise les autres, et parle presque exclusivement dans sa langue, pour bien leur montrer qu'elle ne fera aucun effort pour s'intégrer à leur société qu'elle trouve décadente et corrompue, aussi sûre qu'une prison remplie de meurtriers. Depuis qu'elle est arrivée à Illea, c'est chacun pour soi, et elle ne montre plus d'obéissance à personne. Pour elle, le fait que Samyra Alcantha se soit alliée à la Princesse elle-ne-sait-plus-son-nom est une véritable traîtrise, et elle ne la considère plus comme sa chef. Tout sauf gentille, elle se fiche de la douleur des autres, et préfère aggraver la douleur d'une personne que la consoler. Voir une personne dans le besoin lui procure un indescriptible sentiment de joie et de satisfaction. Enfin, pour terminer, la jeune fille est têtue comme une mule, et n'admet jamais qu'elle a tort. Si vous la contredisez, elle vous enverra sa hallebarde dans la tête, ou vous ignorera, si elle est d'excellente humeur. Elle a aussi une très haute opinion d'elle-même, et se juge plus forte et dans le vrai que la plupart des personnes de ce monde. Mais malgré tous ces défauts, la jeune fille peut également être gentille et souriante, uniquement avec son père, cela étant. Il est la seule personne au monde qui peut se vanter de connaître le côté gentil et attentionné de Slanisa.


►Histoire.


Slanisa, comme tous les représentants de sa race, est née dans les froides contrées du Nord du monde, là où la neige semble tomber éternellement sur les plaines gelées. Troisième née d'une famille qu'un quatrième enfant vint plus tard compléter, elle vécu dans la plus grande simplicité, entourée des siens et de leur amour. Ou, tout du moins, de l'amour de ses parents et sa plus jeune sœur. Ce n'était pas que Slanisa ne s'entendait pas avec ses aînés, non, bien au contraire, elle les admirait beaucoup, simplement qu'eux ne devaient pas voir un grand intérêt à jouer avec une petite fille, bien trop petite encore et trop inintéressante. Liliana, la sœur aînée de la Neko aux cheveux roux, avait cinq ans de plus qu'elle, et il allait sans dire que les deux filles n'avaient pas exactement les mêmes centres d'intérêts. Liliana ne prêta donc jamais une attention particulière à sa jeune sœur, lui trouvant un intérêt particulier uniquement lorsqu'il s'agissait de faire des bêtises. Son frère, Slanisa l'adorait, mais ce sentiment ne semblait malheureusement pas être réciproque. La jeune Neko se sentait rejetée, et voulant prouver à ses deux aînés qu'elle était digne d'intérêt, se mit à les imiter dans les moindres détails. Fort heureusement, cette habitude passa peu à peu à la Neko aux deux queues, lorsque sa petite sœur, Katia, fut en mesure de marcher et commencer à parler. Slanisa consacra alors la plupart de son temps à s'occuper d'elle et aider sa mère dans les divers travaux tels que la cuisine et l'installation des habitations. Son père étant bûcheron, il lui apprit, au même titre que ses aînés, le maniement de grosses armes telles que la hache, ou la hallebarde, pour pouvoir mieux se défendre en cas d'attaque. C'est pour cette raison que Slanisa préfère largement se battre avec une arme plutôt qu'avec ses griffes, bien qu'elle sache tout de même se battre avec en cas de nécessité. Les premières années de sa vie, Slanisa vécue donc dans une grande simplicité, sans qu'aucune incident notable ne vienne dérégler son quotidien si parfaitement réglé. Un événement, toutefois, survint l'année de ses neufs ans; Sa mère et Katia, les deux personnes de sa famille avec lesquelles elle s'entendait le plus, moururent suite à un 'mystérieux accident' dont-elle ne su jamais rien. Véritable accident, attaque ennemie? Son père refusa de leur dire quoi que ce soit à propos de cette mort, et c'est le cœur gros que la jeune fille aux cheveux roux du se taire et supporter du mieux qu'elle le pouvait cette absence. Plus seule que jamais, elle chercha de l'affection auprès de son père, délaissant ses deux aînés, qui de toute manière, était déjà assez distants comme ça. Et comme si ce n'était déjà pas assez, deux environ plus tard, la jeune Samyra, qui avait reprit la tête du Clan à la suite de son père, les força à prendre la route à travers les champs glacés, et définitivement quitter la terre qu'ils avaient toujours connus. Samyra avait réussi à convaincre la plupart des Neko de son clan, et bien que Slanisa n'aimait pas du tout l'idée de quitter la terre qui l'avait vue naître, elle ne dit cependant rien. Seule contre toute une foule, elle n'avait aucune chance, elle s'en rendait bien compte, elle était loin d'être bête. Commença alors une marche qui lui sembla alors éternelle à travers de vertes prairies, des prairies comme elle n'en avait jamais vu avant. Partout où ils allaient, ils croisaient d'étranges créatures leur ressemblant en tous points, à la différence qu'ils ne possédaient pas de queues et qu'il leur manquait des oreilles. Ils se firent traiter de monstres et chassés de tous les villages dont-ils s'approchaient, et au bout d'un moment, ils commencèrent à piller ces dits villages afin de pouvoir se nourrir. Slanisa n'était pas perturbée par ce changement, dans la mesure où les situations dangereuses, les ennemis et les incessants déménagements, elle les avaient connus toute sa vie. Et durant un, long moment, ils se contentèrent d'avancer en pillant sur leur passage, jusqu'au jour où ils arrivèrent dans un pays en proie à de violents combats. Slanisa n'avait pas tout suivit, mais d'après ce que lui en rapporta son père, deux races se disputaient le choix d'un souverain unique pour leur pays, appelé Illea. Pendant quelques temps, ils restèrent dans le pays, guettant la moindre attaque, jusqu'à ce que leur chef leur annonce qu'ils allaient devoir se battre au côté d'une des races afin de gagner le droit de vivre sur cette terre. Cette race, encore plus étrange que celle contre laquelle ils se battaient, possédait des yeux vides et aveugles, et de grandes ailes noires qui faisaient s'agiter la poussière au sol lorsqu'elles s'agitaient. Slanisa les détesta aussitôt. La famille Vycilinski se réfugia dans la ville de Theissen, comme beaucoup de Neko, et ne purent que constater, une fois arrivés là-bas, la disparition de Liliana. Son père haussa ses épaules, l'air désolé, supposant qu'elle était en vie, et partie de son plein grès Dieu savait où. Slanisa resta donc en compagnie de son père et Jensen à Theissen, ne prenant pas part aux combats, se contentant de chasser les 'ennemis' qui s'approchaient trop près de son nouveau village. Son frère, en revanche, prit une part active dans ces combats, et une fois que la Guerre civile fut terminée, elle ne le revit pas. Elle ne chercha pas à savoir où diable il avait bien pu partir, bien qu'elle s'en douta quelques mois plus tard, grâce aux rumeurs qui circulaient un peu partout dans le Royaume Ouest. Un Brigadier à la hache qui dépassait un peu trop souvent la frontière? Slanisa se prit à haïr cette organisation créée par la Princesse dans laquelle son frère s'était engagé. Liliana, elle ne su jamais où elle était partie, et pour parler franchement, elle s'en fiche complètement. Pour elle, ses deux aînés ne méritent pas qu'elle se souvienne d'eux ou même pense à eux. Vivant toujours avec son père, elle se promit de veiller sur la seule famille qu'il lui restait. Et si jamais Jensen ou Liliana revenait, elle le chasserait, sans aucune autre forme de mesure.


►Quelques formalités :


    ♦~Code du règlement?
    {Validé!}

    ♦~Autre chose à ajouter?
    Du a une malformation de naissance, Slanisa ne possède pas une, mais deux queues. Elle déteste cependant qu'on la regarde avec insistance, aussi en cache-t-elle souvent une sous sa robe, afin qu'elle ne soit pas visible.




Dernière édition par Slanisa Vycilinski le Lun 26 Sep - 2:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

VYCILINSKI Slanisa {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Hors-jeu :: Fonds de tiroirs :: Actes de décès-