AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SMETH Alix {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: SMETH Alix {V.1}   Jeu 24 Déc - 19:37

Votre personnage


Nom:
Smeth

Prénom:Alix… Si vous voulez, son deuxième nom, c’est Kévina… xDDDD

Age: 20 ans… Ne lui dite pas qu’elle le fait pas ou quelque chose du genre ! Elle les fait bien 8D.

Race: Elle a des griffes… Je vous laisse méditer XD.

Camp: Elle est chez les grands méchants, tu sais… Ceux à l’Ouest…

Arme (ou pouvoir): Aucun(e). Elle peut te faire fuir en 2 secondes, Top chrono! Non, réellement, elle n'a pas d'arme concrète. Cependant, elle est très rapide, souple et agile. Et surtout, elle se débrouille très bien avec ses mains, ce qui fait qu'elle sait parfaitement bien manipuler n'importe quoi de ce qui peut lui passer sous la main. Elle est redoutable, réellement! xD

Fonction:Elle étudie la médecine, donc, étudiante en médecine 8D. Et elle travail aussi à mi-temps, dans un restaurant 8D.Pédophile ! xD

Lieu de résidence
(Esidir, Litinna, le château...): A l’origine, elle vient et vit à Theissen, mais pour ses études, elle est à Jiang Zemin.

Description physique (4 lignes complètes minimum): Alix est une jeune femme tout à fait acceptable. Pour ne pas dire qu’elle est plutôt pas mal. Elle possède un physique attirant, c’est tout à fait vrai. Mais on ne peut pas non plus dire que toutes les têtes se retourneront sur son passage. Certaines, sans doute, par l’aura qu’elle dégage. Car, oui, Alix dégage quelque chose de plutôt particulier. Oh, pas un aura de top model, genre je-me-la-pète-car-je-suis-trop-canon, pas du tout. C’est une aura mystérieuse, qui semble tourner constamment autour d’elle. Pourtant, son physique n’a pas l’air si différent de beaucoup… Une peau plutôt pâle et claire, comme si elle sortait rarement de chez elle, malgré tout lisse et belle, avec un visage assez simple, encore un peu rond de son enfance, peut-être… Enfin, jusque là, absolument rien de particulier. Ses traits n’ont rien de particulier ou d’étrange, son nez n’est ni trop grand, ni trop petit, trop écrasé ou trop énorme, ses lèvres sont légèrement brillantes et roses, ses pommettes légèrement saillantes, souvent sobrement colorés… Son visage en lui-même n’a absolument rien de différent et de particulier. En revanche, ses yeux sont particuliers. Bien que souvent cachés sous quelques mèches de cheveux, Alix a toujours eu d’étranges yeux. On le lui rappelle assez depuis qu’elle est toute petite, alors il semblerait qu’elle l’aille compris au final. Et elle n’aime pas réellement sortir du normal, pour cela, ses longs cheveux lui sont utiles… Même si eux aussi, elle les considère comme différents. Il lui en faut peu en réalité. Mais, en ayant des yeux d’une étrange couleur à mi-chemin entre le le bleu, le gris et le violet, il est vrai que déjà, cela fait un regard troublant. Et en ajoutant en plus que ses yeux ont une étrange forme et que si l’on regarde bien, on a l’impression d’un tourbillon à cause de plusieurs cercles… Il est donc bien vrai qu’Alix a d’étranges yeux. Ses cheveux sont longs, légèrement ondulés et… Rebels. Pas incoiffable, mais… Disons que le matin, ou au réveil, n’importe, on est en droit de se demander ce qui a bien pu arriver. Mais comme elle ne vois personne à ce moment là, tout va bien. Elle laisse toujours une mèche devant ses yeux, parce qu’elle ne sait probablement pas quoi en faire et que l’on regarde moins ses yeux, sans doute. En revanche, ils ont la couleur d’un châtain un peu flamboyant. Parfois, on se demande même si ils ne sont pas roux, au soleil. Et Alix n’aime pas non plus cette teinte trop voyante, sans doute.
Elle n’est ni trop grande, ni trop petite, ni trop maigre, ni trop grosse. Elle aime beaucoup cela d’ailleurs et fait attention à ne pas dépasser ou baisser dans sa normale. La jeune femme mesure 1mètre 70 et demi, très précisément et en ce moment même, elle se stabilise dans les 53,54 kilos. Rien d’énorme, évidement. Et avec ceci, elle possède de jolies formes dont elle n’a pas à ce plaindre. On voit très aisément qu’elle est une fille, en tout cas. La confusion est un impossible, même de dos et avec les cheveux relevés. Ses jambes sont longues, belles et bien proportionnés. On lui a d’ailleurs dit il y a quelques temps que ce serait honteux de les cachées. Oh, sans qu’elles soient parfaite non plus… En tout cas, c’est ce qu’elle se plait à dire. Elles sont normales, donc, imparfaites. Donc de grandes jambes féminines. Il faut bien le dire, au niveau de sa poitrine, ce n’était pas non plus comme si c’était plat. Justement, disons qu’elle possède des formes généreuses. On peu donc parfois se dire que Dame Nature a bien fait les choses et que tout ce qu’elle mange ne va pas très loin. Sans pour autant dire que sa poitrine est énorme, bien entendu. Pour faire court et simple, ses courbes sont bien faites.[Personne ne se fâchera comme ça xDD]
Oh, point primordial, ses oreilles de chats. En réalité, elle sont assez petites et de la même couleur que ses cheveux. Elle ne cherche pas à la cacher, mais elle passe pas mal de temps avec quelque chose sur la tête, pour que ses cheveux restent tranquillement en place les jours de pluie, où ils partent souvent de tout les cotés, ou les jours de soleil, où ils prennent trop de couleurs. Sa queue de chat est souvent camouflés dans quelque chose de trop long, parce qu’elle porte souvent une veste ouverte, qui reste sous les épaules.
D’ailleurs, son style vestimentaire est assez particulier pour une demoiselle. Elle porte rarement de jupe ou de robes, mais aussi rarement de pantalons. En réalité, elle passe souvent son temps en short, mini-short et panta-court. Elle est d’ailleurs plus souvent en mini-short et collants, sauf exception : trop froid ou trop chaud. En haut, elle est souvent en chemise et met rarement de choses fantaisistes. Elle reste sobre dans ses couleurs et tout. En réalité, c’est pour passer plus inaperçu, malgré le fait que d’autres vêtements lui vont merveilleusement bien. Mais étant plutôt garçon manqué, rien ne la fait changer d’avis. Les beaux vêtements ne sont décidément pas son truc…
Il est bon de préciser que le visage de Alix exprime souvent du mécontentement, de la curiosité, de la satisfaction ou encore, rien du tout. Et d’ailleurs, majoritairement, rien du tout. Ses dents sont belles et pointus, comme celles d’un chat, en fait. Son sourire est beau, malgré tout, mais elle ne s’en sert que rarement. En revanche, on a souvent l’impression que son visage reste fermer à toute sortes d’émotions. Voici sans doute l’origine de son aura mystérieuse. Oh, pourtant, ses yeux et son visage peuvent être très expressif !
Mais il s’agit de Alix, après tout… Vous comprendrez xD.


Description morale
(4 lignes complètes minimum): Alix est une jeune femme. Cela convient pour dire qu’elle est donc compliqué, comme n’importe quelle femme. A la seule différence près que Alix est légèrement différente et n’a pas les mêmes intérêts que les autres jeunes femmes normales. Elle ne serait d’ailleurs pas très heureuse de voir ça. Oui, car la première chose que vous pouvez noter sur Alix est sa phobie de l’anormal. Elle déteste cela très fortement et pratiquement toute sa personnalité tourne autour de cette obsession… Que dis-je… Toute sa vie tourne autour de cela.
Enfin, commençons par le commencement, le caractère tout de même. La Neko n’est pas quelqu’un de méchante. Elle n’a absolument rien de la grande méchante égoïste, égocentrique, cruelle et manipulatrice. Ce serait même plutôt tout l’inverse. Elle pense toujours aux autres avant elle, se dévoue à leur bien-être et tellement d’autres choses. En réalité, elle s’occupe assez peu d’elle-même et préfère ne pas manger et offrir sa nourriture à un pauvre. Elle est très généreuse, réellement… Mais il semblerait qu’elle soit un peu brusque. Effectivement, si un grand défaut devait être nommé pour Alix, ce serait malheureusement son manque d’expérience en social. Elle a toujours vécu avec sa seule famille et lorsqu’elle est allée à l’école, elle était toujours plongée juste dans les études. De ce fait, à présent, elle est très rude. Il semble qu’elle aille beaucoup de mal avec les « sentiments » et les prennent assez peu en compte dans son apprentissage. Ce qui lui vaut souvent pas mal de réprimandes de son professeur. D’autre part, sa rudesse est un problème et dans son métier, et dans sa propre vie. Effectivement, lorsque l’on étudie la médecine, la douceur et la compassion semblent être appréciés. Cela semble tout à fait naturel, dans ce genre de métier. Mais Alix n’est pas du tout doué pour cela. Elle pose beaucoup de question, est très curieuse, veut apprendre… Mais elle est trop brusque et il arrive souvent qu’elle aille trop loin et blesse les autres. Pourtant, elle ne part pas d’une mauvaise intention, bien au contraire. Par ces questions, elle cherche à aider ceux qui sont malades, qui lui semblent anormaux et à apprendre, afin d’éviter une nouvelle erreur. Voyez, elle est réellement très gentille ! Enfin, il est vrai qu’elle cherche à régler n’importe quoi par la logique et ce qu’elle a appris. Ce qui fait que parfois, même avec la meilleure volonté du monde, on a énormément de mal à la comprendre, dans son langage médical. Ajoutez cela à ses quelques dérapages avec le langage normal et celui des Nekos… Oui, parfois, elle est totalement incompréhensible. Il n’empêche que cela vient généreusement du cœur.
Alix est très habile de ces mains, intelligente, forte et encaisse bien, ce qui fait d’elle une bonne candidate pour la médecine, en plus de sa bonté naturelle. Même si ce n’est pas réellement pour cela qu’elle a choisi cette voie ci. Parlons tout de même de son sang froid assez impressionnant et de son joli manque d’émotion. Car il est vrai qu’il n’est pas si simple de faire sortir la jeune Neko de ses gonds. Il y a les sujets qui fâchent, et dans ce cas, il faut fuir assez vite dès qu’elle hausse le ton, mais sinon, pour qu’elle s’énerve, il n’y a pas beaucoup de solution. Si on l’insulte, cela semble juste rebondir, comme si elle n’avait pas d’ego ou de sensibilité. Si on la frappe sans raison, il est probable qu’elle se fâche tout de même. Et il y a beaucoup de sujet ou elle restera totalement insensible, en vous regardant comme si vous étiez fou. En tout cas, elle n’ira jamais rabaisser, hurler, blesser et frapper quelqu’un sans raison. Et généralement, si on ne la cherche pas, tout se passe bien. Voici ce qui nous fait venir à son manque d’émotions flagrant. Elle en éprouve certes. Mais elle ne le montre pas beaucoup. Elle dit que de montrer a un patient ses faiblesses ne donne déjà pas beaucoup confiance. Personne ne donnerait sa vie à une pleurnicharde qui hurle partout. Pour cela, son calme est plutôt utile. En tout cas, c’est une personne de confiance. Demandez lui de vous garder quelque chose, elle ne faillera pas à sa tache. D’ailleurs, elle chéri beaucoup les objets et les cadeaux que l’on lui fait. Ils sont rares, donc, elle les apprécie beaucoup. Elle a été élevée comme cela, à chérir ce que l’on lui donne. N’ayant jamais été pauvre ou riche, elle fait juste avec ce qu’elle a et n’est pas très dépensière.
Un autre point assez important sur elle, c’est un véritable garçon manqué en réalité. Alix n’a jamais aimé les robes ou les jolies jupes, les rubans, la dentelle… Peut-être est-ce parce qu’elle a souvent été avec ses frères et qu’elle n’a pas eu d’amies fille dans son enfance. L’enfance influence beaucoup sur le caractère des adultes, après tout. Quoi qu’il en soit, il faut se lever tôt pour la voir habillé avec un peu de féminisme. Et encore, ceci est une expression ! Enfin, ceci déteint légèrement sur son caractère aussi. Il ne faut pas s’étonner de la voir grogner comme un homme ou penser avoir la force d’un homme, un jour… Mais en même temps, mieux vaut se méfier : elle est malgré tout une Neko et frappe, mord et griffe certainement plus fort qu’on ne pourrait le croire.
Oh, mais voici qu’un point assez important a été laissé légèrement de côté. Revenons au fait que la demoiselle à la phobie des anomalies. Une couleur de cheveux, un comportement, une démarche… Tout peut lui mettre la puce à l’oreille et se mettre à la charge d’une personne. Et là, impossible de la faire lâcher. Et oui, on comprend très rapidement qu’Alix est non seulement têtu, mais aussi très endurante et rapide. N’essayez pas le 100 mètre en sprint pour la semer, vous ne vous feriez que du mal ! En tout cas, elle semble avoir le malin plaisir de se balader partout avec des seringues et des médicaments, au cas où… Charmant, n’est ce pas ?
Alix haï rarement, mais aime rarement aussi. Comme cela, c’est tout à fait clair. Elle n’a jamais eu de personnes autres que sa famille d’importants, à part Samyra, mais on ne peut pas dire qu’elle soit importante que pour elle et non pour les autres. Cependant, on ne peut pas dire qu’elle se cherche réellement des amis et qu’elle soit en manque d’affection. C’est en tout cas l’impression qu’elle donne avec les personnes qu’elle côtoie. Elle pose toujours une barrière devant l’amitié. C’est étrange, puisqu’elle est gentille et qu’elle réussi bien… Mais elle semble ne pas vouloir d’amis. Il faut dire qu’elle a un caractère tout de même compliqué à vivre, malgré tout, et qu’elle est assez solitaire. Et qui plus est, elle est un peu trop mystérieuse, puisqu’elle ne confie jamais rien à personne, gardant toujours tout pour elle. Il n’y a pas d’échange avec elle. Vous pouvez lui donner ce que vous voulez, lui demander de faire ce que vous voulez, tout devrait aller bien. Mais elle ne vous donnera et ne fera jamais rien de son vrai plein gré. Et ceci marche comme ça depuis un moment déjà. Et personne n’arrive à comprendre pourquoi… Malgré tout, elle est très axé sur les contacts physiques et aime beaucoup touché les mains, les cheveux, le visage... Enfin, sentir quelque chose sous ses doigts. Encore une chose étrange sur elle, mais il semblerait que cela la rassure...
Il semble que le tout soit fait avec cela. Alix ne devrait [presque xD] plus avoir de secret pour vous !

Histoire: (7 lignes complètes minimum):
Pour chaque histoire, il faut obligatoirement un début, n’est-ce-pas ? L’histoire de Alix débuta concrètement lorsqu’elle naquit. C’était un froid matin de printemps, le 12 Mars plus précisément, que la jeune Neko a la chevelure aux reflets flamboyant mit son nez dehors. Il n’y avait rien de particulier chez elle. Un grand frère de 5 ans son ainé, sa grand-mère et son mari ainsi que ses deux parents. C’était juste une grande famille de Neko. Ils n’étaient pas bien méchants, cruels ou d’autres choses. Au contraire, on pouvait dire que c’était une bonne famille exemplaire. Le début de son enfance fut peu troubler. Effectivement, rien de bien important ne se passa jusqu’à ses 4 ans. Et à ses quatre ans, l’élément troublant fut la naissance de son petit frère. Rien de bien grave en sommes. Mais cela entraina pas mal de chose par la suite tout de même. Quoi qu’il en soit, durant tout le début de sa vie, Alix passa son temps accroché à son grand-frère, Basile. Ce fut sans doute la raison de son manque de féminisme évident. Jusqu’à un certain moment, elle ne trouva absolument aucun intérêt à l’école et ne voulait pas y aller. Ses parents ne la forcèrent pas, ils ne roulaient pas non plus sur l’or… Son grand frère y était vaguement aller, elle s’en souvenait. Juste pour apprendre a compter et lire un minimum. Il avait arreter à 10 ans, après 4 ans d’études. Enfin, Alix ne montra aucun intérêt pour cela jusqu’à ces 9 ans. A ce moment là, ce fut juste un déclique. Elle devait juste apprendre un peu, pour ne pas rester stupide. Elle pensait y rester autant de temps que son frère, point. En tout cas, elle était en pleine période « garçon manqué ». Elle ne portait jamais de robe, trainait avec son grand frère et son petit frère, parlait comme un garçon, marchait comme un garçon… Enfin, tout comme un garçon. Et évidement, elle s'intéressait aux études, comme un garçon, cela allait de soit ! Cependant, elle n’avait jamais eu d’amis. Elle avait toujours été très fermés aux autres qui étaient extérieurs à sa famille. Et cela ne changea pas. Malheureusement, a trop s’attacher a sa famille, particulièrement à son grand-père, avec qui elle s’était toujours bien entendu et riait souvent malgré sa rudesse, la perte était difficile. Bien sûr, une perte était souvent compliqué, mais celle de quelqu’un dont on était réellement très proche était encore plus dure. Il était mort des suites d’une maladie rapide. A la suite de sa mort, sans rien dire à personne, elle se plongea plus dans ses études que jamais. Elle avait finalement décider de quelque chose. A 10 ans, elle voulait être médecin. Evidement, son grand-frère, qui fut le premier au courant la pris pour une folle. Mais elle ne lâcha rien du tout.

Ainsi, un nouveau cap se passait. Elle passait beaucoup moins de temps avec ses frères. Ce qui ne dérangeait en tout cas pas son grand-frère, qui avait pour obsession de rentrer dans l’armée. En revanche, son petit frère se senti délaisser. Alix, trop focalisée sur elle-même, ne vit pas ce qu’il se passait du côté du pauvre garçon, nommé Hippolyte. Et quand elle ouvrit finalement les yeux, ce fut trop tard, certainement. Elle s’en souvenait bien, des fois ou elle l’entendait dire à sa mère qu’il n’allait pas très bien… Et pourtant, elle ne l’avait pas compris. Pendant quatres longues années, elle se focalisa sur ses études et ne laissa personne l’ennuyer. A présent, elle avait 14 ans. Son grand-frère en avait 19 et était déjà parti de la maison. Il revenait souvent, mais il gagnait sa vie tout en tentant de rentrer dans l’armée. Elle était toujours aussi peu féminine et était très douée dans ses études. Étonnamment, elle comprenait tout très vite. Et Hippolyte en avait 10. Il avait été un peu à l’école, mais avait fini par abandonner, sans que Alix ne prenne la peine d’essayer de comprendre. Ce n’était sans doute pas quelque chose d’important. Et puis un jour, sa grand-mère qui la trouvait décidément bien trop sur elle-même vint lui parler. En réalité, ce fut plus une réprimande, mais cela sembla la faire changer un peu. Elle n’avait pas a en faire autant, elle pouvait aussi se reposer et penser aux autres matériellement. Parler à son petit frère aussi. Juste après cela, elle chercha son petit-frère. Depuis combien de temps ne lui avait-elle pas parler ? Ne l’avait-elle pas regarder d’ailleurs ! Elle s’était trouver égoïste de ne pas penser aux gens présents, mais à ceux qui étaient déjà de l’autre côté. Et dès qu’elle le vit, elle comprit bien vite que cela n’allait pas du tout. Il était malade. De ce fait, sa nouvelle motivation ne fut pas de trouver ce que un mort pouvait bien avoir, mais de ce qu’elle pouvait faire pour aider un vivant.

Et pendant les trois nouvelles années qui suivirent, elle ne fit que cela. Elle passait pas mal de temps avec son frère, à toujours lui poser des questions, être aux petits soins et tout… Mais aussi, elle faisait plus attention à tout les autres membres de sa famille. Et la perte de son père fut quelque chose d’encore plus atroce. Mort dans un affrontement, il parait. On n’en su jamais plus, encore moins que l’on ne retrouva son corps. Pendant un moment, Alix fut désorientée. Mais cette fois, ce fut son grand-frère qui la fit réagir. Et ce fut notamment son départ pour la vraie vie. Cependant, la vie de dehors était bien plus rude. Surtout à cause de son manque de sociabilisation. En réalité, en dehors de sa famille, elle ne connaissait personne. Basile l’emmena en ville pour une journée, histoire qu’elle comprenne. Mais elle ne compris pas la bonne chose, malheureusement. Effectivement, elle vit beaucoup de gens qui s’enlaçaient pendant la journée et comprit en les observant que c’était un moyen de remercier. Son frère n’aurait définitivement pas du la laisser seule ce jour là… Quoi qu’il en soit, le soir, elle « remercia » normalement son frère de cette journée, tout en réfléchissant à cette technique. Et le début de cette technique s’effectua une semaine plus tard, lorsqu’elle retourna en ville, déterminée à se trouver un bon professeur en médecine. Alix rencontra celui qui deviendra son professeur… Complétement au hasard, après avoir tourner devant son office pendant au moins une demi-heure. S’en suivit une longue discutions ou elle montra tout son savoir. Et finalement, à la fin, au moment ou il lui disait qu’il allait réfléchir, Alix le remercia comme il se devait. C'est-à-dire qu’elle l’entoura de ses deux bras et le serra dans ses bras… Et étrangement, lorsqu’elle revint le jour suivant, il l’accepta volontiers comme disciple ^^. Quoi qu’il en soit, pendant les 2 ans et demi qui suivirent, le pauvre professeur qui se nommait Dr.Denis, de son prénom James, subbit énormément de l’apprentissage à la fois dans le métier de médecin, mais aussi dans le sociable de la jeune fille. Effectivement, après avoir observer les gens qui s’enlaçaient, elle vit aussi ceux qui se frappaient, et ceux qui s’embrassaient…

Autant dire que son apprentissage était particulièrement long et complexe… Et rien n’est encore fini. A présent, elle vit à Jiang-Zemin, à coté de chez son maitre. Elle travail à mi-temps, pour payer son loyer et ses études par la même occasion, tout en allant parfois voir sa famille, dans un restaurant en tant que serveuse. James avait dit que c’était « bon pour son apprentissage social »…

Famille: Alix possède encore sa grand-mère et sa mère. Elle a aussi un petit frère, de 16 ans, Hippolyte, qu’elle apprécie beaucoup. Malheureusement, celui-ci est malade… Et son grand-frère, de 25 ans, Basile, qui a rejoint l'armée. Son père et son grand-père sont mort. Son père, plus récemment, il y a 3 ans et son grand père, quand elle avait 10 ans. Après, c’est la seule famille qu’elle connaît. Enfin, parfois, elle considère le professeur qui lui apprend tout comme quelqu'un de très précieux, quoi qu’elle ne soit pas tout à fait aussi proche de lui que sa famille...

Aime: Ce que Alix aime? Elle aime les mathématiques, la science, tout ce qui est normal, sa famille, les chats, poser des questions, manger de la volaille, les fraises, les études, être seule, l'hiver et quand il fait froid, toucher tout ce qui lui passe sous la main, comprendre [qu'on la comprenne aussi], la neige, passer du temps avec ses frères, se disputer avec son grand frère, son travail, lire, le calme, les sourires, le piano, son professeur...

N'aime pas: Ce que Alix n'aime pas? Et bien... Elle n'aime pas le bruit, l'ignorance, ce qui est anormal et illogique, le soleil, ses cheveux, ses yeux, ceux qu'elle n'aime pas, se fâcher avec sa mère, ressentir quelque chose en particulier, voir quelqu'un pleurer ou souffrir, qu'on la commande, les oiseaux et leur chant, le bruit de la trompette, les ananas, faire tomber quelque chose, les ours en peluche, le vent, être trop démonstrative, être mouillée, la pluie...

Code du réglement: Elle ne l’aime pas non plus 8D.

Autre chose à ajouter?: Et bien… La personne qui m’a inspirée ce personnage est irrésistible... °___°


Dernière édition par Alix Smeth le Lun 28 Déc - 0:08, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

SMETH Alix {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo
» Est au bar (Pv : Alix)
» Alix Merz [Serdaigle]
» Alix l'impératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Hors-jeu :: Fonds de tiroirs :: Actes de décès-