AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage


Humaine, Villageoise

Féminin Nombre de messages  : 19

Localisation  : Ah, je fais une promenade en dehors de la ville, tu risque de ne pas me trouver.^^'
Emploi/loisirs  : J'aime m'occuper des enfants!-^^-
Humeur  : Plutôt de bonne humeur, car il va neiger bientôt! J'en suis sûre!

Inscrit depuis le   : 17/09/2009
avatar
Humaine, Villageoise


Feuille de personnage
Age: 14 ans. J'en aurais bientôt 15, et...Oh, je ne suis plus une petite fille.^^
Race: Humaine. Et ce...N'est pas mal, si?O_O
Arme / Pouvoir  : Je prend une machette avec moi...Au cas où. Juste au cas où.^^'

MessageSujet: Re: Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]   Ven 30 Sep - 2:37

« Je le suis également ! J’espère vraiment que plus tard, on pourra se revoir. Ça…. Enfin, je crois que je l’ai déjà dis…. »

Cindie adressa un grand sourire à son ami aux yeux vairons. Si certains auraient pu trouver ces incessantes répétitions agaçantes, la petite rousse n'y voyait là que le signe d'une profonde sincérité et d'un certain entrain. Elle aussi était impatiente de pouvoir revoir Andrew et Raphaël et surtout, d'en apprendre plus sur eux. Elle voulait visiter l'atelier de Raphaël, voir la maison d'Andrew, et ce même si elle ne pouvait pas y entrer. Elle voulait leur poser mille questions sur leurs habitudes et leur train de vie, ce qu'ils faisaient au quotidien, ce qu'ils aimaient, ce qu'ils n'aimaient pas...En bref, elle voulait savoir tout ce que les amis ont besoin de savoir entre eux! Cindie était quelqu'un d'exagérément optimiste et quelque peu naïve, aussi peut-être un peu trop directe. Parfois, il lui arrivait de gêner ses interlocuteurs en parlant trop vite, ou en posant trop de questions, ce genre de choses. La jeune fille aux yeux bleus tentait par tous les moyens d'y remédier, mais ses essais n'étaient jamais bien concluants. Alors cette fois-ci, elle se promit de ne pas effrayer Raphaël et Andrew par ses accès d'enthousiasme, et de se comporter comme une jeune fille bien élevée. Parce que ses parents l'avaient bien élevée, elle le soutenait! Simplement, elle possédait un naturel un peu trop...Spontané?

« Heu… Donc nous devons aller…. Vite, mais pas trop. D’accord. Je… Hum, personnellement je ne suis pas pressé, alors n’importe quelle allure m’iras et…. Je ne voudrais gêner personne. »

Cindie hocha la tête, comme pour remercier Raphaël. Il était drôlement gentil, comme garçon! Mais elle espérait tout de même qu'il ne mentait pas, afin de ne pas l'embêter. S'il était pressé malgré tout, mais qu'il faisait semblant de ne pas l'être pour ne pas la gêner? Cindie se pencha quelque peu au dessus du landau de son frère, le couvant d'un regard tendre et soucieux. Ce petit être lui posait décidément bien des problèmes, songea-t-elle avec humour. Mais ils n'étaient rien, comparé à toute la joie qu'il apportait à sa famille. Elle avait du mal à s'imaginer comment serait son frère une fois devenu adulte...Sûrement serait-il le plus bel homme de la ville! Aux yeux de sa grande soeur, en tout cas, il resterait à jamais le plus beau.

« Cela ne me pose pas le moindre problème, quelques minutes de plus ne porteront préjudice à personne, au fond. Je ne voudrais pas te causer de tort. »

Cindie se redressa précipitamment en entendant Andrew, et adressa à ce dernier un petit sourire gêné. Elle du se retenir pour ne pas lui demander s'il était certain que ça ne le gênait pas, car elle se sentait maintenant comme fautive. S'il voulait faire vite et qu'elle le retardait assez pour que ses parents s'inquiètent...Elle s'en voudrait, c'était certain! Cindie n'était pas une demoiselle que le malheur des autres ravissait. Au contraire, elle manquait de fondre en larmes dès qu'elle croyait avoir fait du mal à quelqu'un, que ce soit le cas ou non d'ailleurs. Alors qu'elle était occupée à se demander ce qu'elle pourrait faire pour se faire pardonner auprès d'Andrew s'il se faisait disputer par sa faute, le jeune homme en question s'avança près de la route. Elle le regarda se décaler avec un petit 'je vous en prie', et son sourire revint à la charge. Elle jeta un dernier regard à Raphaël, avant de commencer à pousser le landau. Elle remercia Andrew en passant devant lui, et se trouva de nouveau sur la route, inondée de soleil. Elle du plisser les yeux, et Jean bougea légèrement dans le landau, sans se réveiller toutefois, ce qui fit pousser à sa grande soeur un soupir de soulagement. Puis elle attendit ses deux amis, avec une mine satisfaite.

Plus tard, en s'avançant sur le chemin du retour, bavardant tranquillement, Cindie se dit de nouveau qu'elle avait eut beaucoup de chance de tomber sur ces deux charmants jeunes hommes!

[Terminé, pour moi!

Ah ah, je te l'ai volé, pour l'occasion!8D]

_________________


******

Ce matin j'imagine un dessin sans nuages,
Avec quelques couleurs comme vient mon pinceau.
Du bleu, du rouge je me sens sage comme une image,
Avec quelques maisons et quelques animaux.

Ce matin j'imagine un pays sans nuages,
Où tous les perroquets ne vivent plus en cage,
Des jaunes, des verts, je fais ce qui me plait,
Car c'est comme ça que j'imagine un monde parfait.

Ce matin j'imagine un dessin sans étoile
De toute les couleurs un dessin sans contour
Quand ça m' plait plus j'efface tout et je recommence
Avec d'autres maisons et d'autres animaux

Le bleu du ciel, un peu de sucre, un peu de sel,
Et ce soir je m'endors au pays des merveilles!


******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



avatar
Invité


MessageSujet: Re: Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]   Ven 30 Sep - 20:13

C’est décidé, une fois rentré à l’atelier, il allait faire un grand ménage.

Pas vraiment que son lieu de travail et de vie en ait réellement besoin, après tout Raphaël n’était pas quelqu’un avec une hygiène de vie totalement désolante, mais il avait eu quasiment la confirmation que Cindie allait bel et bien lui rendre visite un jour prochain. Et comme elle était une jeune fille qu’il aimait beaucoup, il se devait de la recevoir dans les meilleures conditions possibles ! De ce fait, un bon nettoyage dans son atelier s’avérait indispensable pour l’heure. Il n’avait pas l’intention de passer pour un porc aux yeux de sa nouvelle meilleure amie. Et puis, dans l’optique où peut être même que Andrew allait venir… Bon d’accord, pour ce coup là Raphaël ne se faisait pas trop d’illusions. Andrew n’allait sans doute jamais venir rendre visite à Raphaël… En fait il imaginait vraiment mal le fait qu’il puisse un jour voir Andrew en dehors de… De sorties en fait. Jamais aucun n’irait sans doute chez l’autre, le jeune artisan trouvait ça presque évident. Andrew n’inviterait sans doute jamais Raphaël chez lui, peu importe qu’ils soient amis ou pas. Raphaël n’avait pas l’impression d’être très apprécié par le jeune homme aux cheveux sombres. Ce qui ne voulait pas dire qu’il avait l’impression d’être délaissé par Andrew, non ! Non, disons plutôt qu’il sentait vraiment que le jeune garçon n’avait pas vraiment envie de trop se mêler à lui… Et Raphaël le comprenait vraiment. Il n’avait jamais vraiment eu d’amis après tout, mis à part sa grande sœur adoptive, donc qu’Andrew ne veuille pas vraiment être proche de lui, il le comprenait tout à fait. Et pour dire la vérité, Raphaël ne voyait pas quelqu’un de la carrure et la prestance d’Andrew se rendre dans son atelier… C’aurait été comme voir un Tigre noble et fier se promener dans une basse cour de poules et de cochons. L’image était peut être un peu exagérée, mais elle reflétait parfaitement la situation, ou plutôt les pensées de Raphaël.

« Cela ne me pose pas le moindre problème, quelques minutes de plus ne porteront préjudice à personne, au fond. Je ne voudrais pas te causer de tort. »

Raphaël écouta Andrew, qui semblait donc avoir également encore un peu de temps devant lui. Tant mieux alors ! Raphaël n’avait strictement aucune envie de quitter d’ores et déjà ses deux nouveaux amis. Le jeune garçon aux yeux vairons eu donc un petit sourire en réponse à cette déclaration, suivie de la réponse discrète de Cindie, laquelle se mit alors en route en poussant le landau de Jean qui restait encore endormi. La jeune rouquine attendit alors Raphaël et Andrew quelques mètres plus loin, Raphaël avança alors dans la même direction que sa nouvelle super grande amie, afin de la rejoindre et de commencer à rentre tout les trois. Il se plaça à la même hauteur que la demoiselle, lui adressant un sourire des plus sincères qu’il fit de son mieux pour paraître agréable à Cindie. Il avait vraiment besoin de lui montrer ses bons cotés. Parce qu’il voulait que leur amitié dure, alors il se devait de lui prouver qu’il pouvait être un bon ami, et qu’il pouvait également être quelqu’un sur qui on pouvait compter. Bon, d’accord… Il n’y avait pas des masses de moyens pour lui de prouver cela sans le démontrer physiquement, et il était impossible de démontrer cela physiquement dans le simple sourire qu’il lui adressait. Mais il pouvait déjà essayer au moins… ! Enfin, c’est ce qu’il pensait tout du moins. Essayer du mieux qu’il pouvait de paraître ce qu’il fallait aux yeux de Cindie ! Et aux yeux d’Andrew également. Parce que même si Cindie pouvait effectivement l’apprécier, et il se doutait que dans un sens c’était le cas parce qu’elle semblait être le genre de personne à accorder sa chance à tout le monde (ce qui était vraiment bénéfique pour le jeune artisan d’ailleurs), même si Cindie pouvait effectivement l’apprécier, Raphaël avait également besoin d’être reconnu aux yeux de l’autre jeune personne rencontrée ce jour là. Il n’oublierait pas cette journée de sitôt d’ailleurs ! Il avait rencontré deux personnes formidables qui avaient acceptés de devenir ses amis, alors qu’ils ne se connaissaient pas vraiment en dehors de leur situation actuelle… Oui, vraiment. Ce genre de situation, c’était ce dont avait toujours rêvé Raphaël. Nathalie devait être heureuse au ciel maintenant.

Alors que le trio se mit en route, Raphaël continua de parler avec Cindie et Andrew. Cette journée était véritablement la meilleure qu’il avait passé depuis très longtemps.




[Fini pour moi aussi.]
Revenir en haut Aller en bas


Déménageur professionnel

Masculin Nombre de messages  : 20

Localisation  : Sûrement chez moi. Pourquoi?
Emploi/loisirs  : Pas grand chose. Je finis mes leçons et j'irais chez des amis. Donc, je n'ai pas de temps pour toi.
Humeur  : Correcte, aussi si tu avais l'obligeance de ne pas me la gâcher...

Inscrit depuis le   : 20/09/2009
avatar
Déménageur professionnel


Feuille de personnage
Age: 14 ans
Race: Humain
Arme / Pouvoir  : Un cimeterre

MessageSujet: Re: Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]   Dim 2 Oct - 12:32

[Fiiii-niii... Le post le plus court de ces derniers temps, je remporte la palme d'or ! Mais bon, c'était juste pour clore le post alors ça va, hein. C'est fou ce qu'on ferme de posts, en ce moment, d'ailleurs, c'est cool, ça peut enfin avancer !^^-
Et me vole pas mon Ovce, sale..., sale Lammas. Tout le monde le veut, mon mouton coloré qui bondit gaiement...==
Posté.]



Une fois les deux jeunes gens passés, Andrew leur emboîta le pas, un éternel sourire convenu étirant ses lèvres. Combien de temps, au juste, avait-il mis pour arriver ici ? Peu, espéra-t-il, tout en retenant un soupir de soulagement ; à tout le moins, le petit Jean ne s’était pas réveillé. Cela faisait déjà un ennui en moins, songea le brun sans animosité, mais avec une certaine franchise que la bienséance lui interdisait d’exprimer. Il tenta de se répéter ce qu’il savait de ses deux interlocuteurs, les informations glanées au cours de la conversation : le tout était de ne pas en oublier, dans l’optique d’une éventuelle rencontre prochaine. Pas qu’il l’évoquât avec conviction toutefois. Comme il s’en était plus tôt fait la remarque, Esidir était un immense amas d’habitations diverses, d’entrelacs de rue, de diverses institutions et l’idée qu’ils purent tous trois fréquenter les mêmes, qui plus était à des horaires similaires, ne lui effleura pas l’esprit sans amener avec elle un profond scepticisme. C’eût en effet été fort étonnant, à son sens, mais après tout mieux valait être prêt à parer à toute éventualité. Quel ennui ç’aurait été d’être contraint à poser une seconde fois des questions quand la réponse nous avait déjà été donnée, d’aborder des sujets connus que l’on avait oublié ! Deslura n’appréciait que très moyennement cela, et ce quand bien même ses vis-à-vis ne s’en privèrent bien souvent pas.

Il regretterait plus tard, en se remémorant ces quelques pensées, d’avoir utilisé pour parler de ses deux « amis » le terme « parer » ; cela donnait une fausse idée de lui, il ne les détestait pas et s’il n’aurait certes sûrement pas été aussi enchanté de les revoir qu’eux, force était de reconnaitre que cela ne l’aurait pas dérangé non plus. D’autant que Cindie et Kaïris faisaient preuve d’un tel enthousiasme ! Il était difficile de les dépasser, sinon les égaler en cette matière. Lui-même ne l’aurait pas été plus, si son père lui avait annoncé la finalisation de quelque projet, l’entérinement d’une nouvelle alliance visant à augmenter de…, eh bien, tant qu’à faire, peu ou prou d’une dizaine de pourcents les bénéfices nets sur deux mois. C’était dire. Cet exemple lui parlait et lui semblait fort pertinent, ce qui ne le poussa pas à en faire part aux autres ; sa main au feu que cela ne leur aurait strictement rien dit. Peut-être même auraient-ils été vexés. Ou gênés, pour Raphaël du moins, puisque cette réaction paraissait être son sésame, sa réponse à tout qui pourtant ne répondait à rien. Andrew, toujours aussi intransigeant, en venait presque à l’en plaindre. Mais c’était ça aussi, la vie, on s’en sortait ou on coulait. Attraper la main des autres, s’ils étaient trop enlisés dans leurs soucis et complexes, signifiait plus souvent retomber à l’eau que les en tirer. Dans son amour des convenances et de la sécurité, ainsi qu’au vu des difficultés éprouvées par le passé, le cadet Deslura n’avait envie de sauver personne. Compréhensible. Pas vraiment répréhensible en revanche.

Le dos droit, attentif à tout bourdonnement suspects –le tout étant qu’une de ces horribles…, choses dégoûtantes…, ne lui montent pas sur la jambe à son insu–, Andrew avança avec ses deux compagnons de marche, jusqu’à se séparer arrivés en ville, ponctuant de ci de là quelque réflexion d’une remarque, plus lisse que du verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Go on a ride.{PV Andrew et Raphaël.} [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» L'alcool fait presque le bonheur (pv Raphaël ) - TERMINE
» Maximum Ride RPG - Partenariat
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Royaume de L'Est :: Esidir :: Les alentours de la ville-