AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DAMALIS Cindie {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Humaine, Villageoise

Féminin Nombre de messages  : 19

Localisation  : Ah, je fais une promenade en dehors de la ville, tu risque de ne pas me trouver.^^'
Emploi/loisirs  : J'aime m'occuper des enfants!-^^-
Humeur  : Plutôt de bonne humeur, car il va neiger bientôt! J'en suis sûre!

Inscrit depuis le   : 17/09/2009
avatar
Humaine, Villageoise


Feuille de personnage
Age: 14 ans. J'en aurais bientôt 15, et...Oh, je ne suis plus une petite fille.^^
Race: Humaine. Et ce...N'est pas mal, si?O_O
Arme / Pouvoir  : Je prend une machette avec moi...Au cas où. Juste au cas où.^^'

MessageSujet: DAMALIS Cindie {V.1}   Jeu 17 Sep - 23:56



Damalis
Cindie

"You haven't lost your smile at all, it's right under your nose. You just forgot it was there."


Nom : Damalis

Prénom : Cindie, Babette, Shaina

Âge : 14 ans. {30/05/1547}

Race : Humaine

Camp : Le Royaume de l'Est

Arme : Cindie n'est pas quelqu'un de particulièrement fort physiquement, et n'étant pas un Esprit, elle ne pratique pas la magie. Il est rare que la demoiselle ai à se défendre, mais pour les cas où une arme s'avérerait nécessaire, elle porte sur elle une machette de taille moyenne. Mais elle évite d'exhiber à tout bout de champ cette arme, pour la simple et bonne raison qu'elle n'a absolument pas le droit de la prendre. Disons qu'elle transgresse les règles de l'autorité maternelle et paternelle pour sa propre sécurité. Juste au cas où !

Fonction : Cindie ne travaille pas encore, mais son père est potier et sa mère nourrice.

Lieu de résidence : Esidir, Illea Est.




Aime :
Cindie aime faire de la couture; S'occuper des enfants, elle veut en faire son métier plus tard; Le jus de cerise et tout ce qui est fait à base de cerise; Rire et sourire; Chanter; Jouer de la flûte, bien que le résultat soit loin d'être toujours convaincant; Se faire des amis; Le soleil et la pluie; A peu près toutes les couleurs qui existent; La gentillesse, la tolérance; Sa famille; Se promener; Les fleurs dont elle adore faire des bouquets; Les animaux, sauf les ours, qui lui font peur autrement qu'en peluche; Les outils usagés, qui sont selon elle 'très mignons'.


N'aime pas :
Cindie n'aime pas les hypocrites, et ceux qui font du mal pour le plaisir; Ceux qui se pensent mieux que les autres n'ont pas non plus son estime; Les conflits en général, quelle que soit leur ampleur; Les ours, qui lui ont fait faire de véritables cauchemars durant son enfance; Les histoires de fantômes; Être seule; Parler dans le vide; Tomber et s'écorcher; Les compotes de pommes; Voir quelqu'un pleurer, elle ne le supporte pas; Que son père ou sa mère la dispute; Être punie, par extension, même si elle l'accepte, elle n'aime pas ça; Les parents trop strictes avec leurs enfants.


Famille :
Cindie possède encore toute sa famille. Son père, Alric, âgé de 31 ans, travaille en tant que potier. Sa mère, Natacha, a elle 30 ans et est nourrice. Elle a également un petit frère âgé de quelques mois seulement, Jean. Si elle ne connaît pas la famille du côté de son père, elle s'entend très bien avec ses oncles, tantes et cousins du côté maternel. Elle aime beaucoup ses grands-parents maternels, et bien que sa grand-mère soit en froid avec sa mère, elle va régulièrement leur rendre visite à Alkar.


►Description Physique.


Rare sont ceux qui, finalement, ont un physique qui font converger tous les regards sans exception dans leur direction. Les personnes réellement belles ne courent pas les rues, et Cindie est loin d'être une personne qui fait tourner toutes les têtes. La jeune fille de 14 ans a un physique normal, sans aucune particularité, que ce soit dans son habillement ou son visage. Commençons d'ailleurs pas décrire ce dernier, qui est sans aucun doute la partie du corps sur laquelle tout le monde s'arrête en premier. De forme assez ronde, le visage de Cindie ne semble pas encore avoir perdu les rondeurs de l'enfance. Cependant, malgré cette rondeur, il ne la rajeunit pas. Cindie fait bien son âge, et on ne pourrait à priori pas la prendre pour quelqu'un de plus jeune qu'elle ne l'est, ou même de plus vieux. Ses yeux, de forme ronde eux aussi, sont d'un joli bleu, nuancés de gris. Ce mélange de couleurs, bien que peu courant, face aux yeux rouges sang des souverains d'Illea ou de ceux de couleur bien plus curieuse d'autres, passe complètement inaperçu. Fin et droit, son nez ne se remarque quasiment pas dans son visage. La peau de son visage n'est ni pâle ni bronzé, et ses joues sont souvent colorée d'une petite touche de rouge, signe de la bonne santé de leur propriétaire. Pour finir sur l'aspect du visage de Cindie, les cheveux de la fillette sont roux foncés, et contrairement à beaucoup de jeunes filles, coupés assez courts, deux mèches plus longues que l'arrière de ses cheveux ramenés à l'avant de son visage. Un visage qui, en somme, n'attire pas les regards, mais convient très bien à celle qui le porte.
Cindie est une jeune fille petite, qui ne sera, elle le sait très bien, jamais grande. Avec son petit mètre 61 à 14 ans, Cindie sait qu'elle atteindra dans les deux ou trois années qui lui restent à grandir peut-être 3 ou 4 centimètres au plus. Mais si elle aurait préféré être un peu plus grande tout de même, la constante positivité de Cindie la pousse à se satisfaire avec le sourire de sa taille. Après tout, il y a pleins d'avantages à être petite autant qu'à être grande, non? La taille était de toute manière quelque chose qu'il était impossible de changer, quoi que l'on puisse tenter. Pesant 47 kilogrammes, Cindie est également un poids plume, une fille avec une carrure tout sauf imposante, toute petite et fine. N'importe qui la verrait marcher dans la rue estimerait sans trop mal qu'elle est inoffensive, et n'aurait pas tout à fait tort. Incapable de se défendre au corps à corps, la jeune fille ne court pas très vite non plus, et contre un adversaire plus fort physiquement qu'elle, elle se ferait très vite rattraper. Consciente de cette faiblesse qui peut la faire devenir une proie facile aux yeux de voyous, ennemis ou autres personnes de ce genre, Cindie porte quasiment en permanence une machette de taille moyenne sur elle, cachée dans un sac à main, ou dans le bas du landau de son frère lorsqu'elle promène ce dernier. Cachée, oui, car elle ne voudrait pas effrayer les autres, cette arme ne sert après tout qu'à se défendre en cas d’extrême nécessité, et car elle n'a en principe pas le droit de la prendre, et encore moins de sortir en ville avec. Ses parents lui ont plusieurs fois affirmé que dans la ville d'Esidir, uniquement peuplés d'Elfes et d'Humains, elle ne risquait rien, mais par sureté, elle transgresse les règles imposées par ses parents. Pas qu'elle soit paranoïaque, non, mais juste prudente. En temps de tensions comme cela, qui savait ce qui pouvait arriver, même à la dernière des insignifiantes petites humaines. Côté vestimentaire, ce que porte Cindie est assez simple et ne se remarque guère. Une robe blanche, un nœud papillon mauve et une ceinture mauve, associée à des bas noirs et des bottes à lacets marrons, voici ce que porte la plupart du temps l'humaine aux cheveux roux. Un habillement simple et discret, qui évite qu'elle se fasse remarquer quand elle se promène dans la rue, lui permettant de se fondre dans la masse des centaines d'habitants qui passent chaque jours dans les grandes rues animées d'Esidir. En conclusion, Cindie est une humaine qui sans être laide, n'est pas étonnement jolie pour autant, possède un physique passe partout et bien inoffensif.


►Description Mentale.


Cindie est une personne particulièrement gentille, tolérante, et compréhensive. Elle fait partie de ces personnes qui ont en permanence un sourire accroché à leurs lèvres, des yeux pétillants de joie, et qui rient à la première blague faite. Une jeune fille adorable, toujours prête à aider son prochain, qui ne se forge jamais d’aprioris sur une personne la première fois qu'elle la voit mais attend de bien la connaître pour s'en faire un avis. Oui, tous ces adjectifs, c'est ceux qui forment la personnalité de l'humaine appelée Cindie Damalis. Gentille, jamais la jeune fille ne dit de choses méchantes aux autres, sauf lorsque son interlocuteur a réussit à l'énerver, ce qui est presque un exploit en soit. En effet, assez émotive, la faire pleurer est très facile, et si vous êtes méchant, méprisant ou arrogant avec elle, plutôt que de se fâcher et vous insulter à votre tour, elle fondra en larmes et tentera de s'en aller si elle le peut. Il faut faire bien attention aux mots que l'on emploient avec elle, car sur une phrase mal interprétée, elle peut également se mettre à pleurer sans pouvoir s'arrêter. La fâcher est difficile, mais le meilleur moyen d'y parvenir est de menacer ou insulter ses proches et amis, plus particulièrement sa famille, malgré tout. Elle y est beaucoup attachée, et ne supportera pas d'entendre quelqu'un la critiquer. Dans ces moments là, elle peut se fâcher jusqu'à en devenir méconnaissable et effrayante. Heureusement, ce genre de choses n'arrivent pratiquement jamais, et Cindie ne se met de ce fait que très rarement en colère. Compréhensive, Cindie aime écouter les autres, leurs avis et ce qu'ils ont à dire. Elle ne cherche jamais à imposer son opinion sur celui d'un autre, c'est une agréable compagne de conversation, toujours prête à discuter et la relancer sur un autre sujet avec un grand enthousiasme. Sa mère étant nourrice, Cindie a toujours été entourée de nombreux enfants, et ce n'est pas étonnant qu'elle adore à présent s'occuper de jeunes enfants, qu'elle trouve adorables. Qu'elle s'occupe des enfants que sa mère garde chez elle, ou de son petit frère, Jean, qu'elle adore sortir en ville, Cindie est très souvent en compagnie de bébés ou de tous petits enfants. Douce, elle n'est jamais brusque, et est également assez généreuse. Elle ne l'est pas au point de distribuer tout ce qu'elle possède aux plus démunis, mais n'hésite pas à prêter ses affaires, ou rendre service aux gens qui demandent son aide, ou non. Spontanée et extravertie, se faire des amis n'a jamais été un problème pour la petite humaine, qui va toujours vers les autres pour faire plus ample connaissance. Elle n'a jamais peur de sourire, rire, ou parler à des inconnus, et adore découvrir de nouvelles têtes. Décrite de cette façons, Cindie peut paraître pour une enfant modèle, qui aide les personnes, ai gentille, compréhensive, et qui ne porte aucun préjugés de races. Seulement, la jeune fille est loin de ne posséder que des qualités. Personne n'est parfait, après tout, et chacun porte son lot de défauts comme de qualités, même la plus gentille des petites filles. Avec son grand sourire et sa voix douce, Cindie peut paraître en premier lieu pour une personne gentille, mais très naïve. Et effectivement, Cindie est une personne très naïve, et il serait inutile d'essayer d'embellir ce défaut en utilisant de jolis mots pour le décrire. Tour d'abord, il serait bon de préciser que si elle est naïve, elle n'est pas crédule pour autant. Elle est loin d'être une personne qui croit tout ce qu'on lui raconte sans se poser de questions. Non, elle est seulement naïve: Elle croit que le monde est beau, que toutes les choses qui vont mal s'arrangeront un jour, que personne n'est réellement méchant, que toutes les actions réalisées ont toutes un bon fond...Mélangé à son optimisme naturel, sa naïveté ressort vraiment beaucoup, et tout le monde dit à Cindie qu'elle idéalise beaucoup trop le monde et voit la vie en rose. Peut-être que sa vision des choses est un peu utopiste et qu'elle ferait mieux de se concentrer sur la réalité, mais elle n'y parvient pas. Ce trait de caractère ancré en elle ne partira jamais, mais cela ne la dérange pas le moins du monde. Elle préfère de loin voir des choses biens, et idéalisées, que la vérité si elle est horrible. Oui, Cindie est quelqu'un qui se sert d'une petite bulle pour se protéger de tout ce qui peut la blesser, mais quel mal y a t-il à cela? Tant que cela n’influe en rien sur ceux qui l'entourent, elle peut faire ce que bon lui semble. Enfin, pour finir, la jeune humaine à seulement eu 14 ans, et pourtant, elle ne va plus à l'école. Sa famille n'étant pas très riche, les portes des grandes écoles lui ont été fermées dès sa naissance. Ses parents l'ont envoyée là-bas juste pour qu'elle sache compter et lire, et une fois que cela eu été fait, elle en fut retirée, à 10 ans, pour être précis. La fillette n'est donc pas dotée d'une intelligence remarquable, et si elle a une bonne capacité d'analyse et de réflexion malgré tout, jamais elle n'aura un quotient intellectuel énorme, elle le sait. Jamais elle ne pourra faire un grand travail, pas plus qu'elle ne pourra un jour être célèbre pour son travail. Née anonyme, elle passera sa vie et mourra aussi dans l'anonymat. Mais cette vie lui convient très bien: Cindie veut faire le même métier que sa mère, Nourrice, et passer sa vie à s'occuper d'enfants. C'est la seule chose qui l’intéresse et pour laquelle elle ai une passion, et être connue ne l’intéresse. Une vie calme et sans vagues, voilà ce qu'elle désire pour son futur. Dernière chose à préciser sur son comportement, et qui peux être assez amusante: Cindie à la fâcheuse habitude de trouver tout ce qu'elle voit (et en particulier les outils usagés) 'mignon', et de vouloir à chaque fois les ramener chez elle. Cela peut aussi se produire sur des personnes, ce qui est assez problématique parfois. Mais ses proches et ceux qui la connaissent ne s'inquiète plus de cette petite facétie, devenue normale au fil du temps pour eux.


►Histoire.


Cindie est née une soirée du trente Mai dans la deuxième plus grande ville du Royaume d'Illea, alors toujours unifié, Esidir. Née de parents très jeunes, sa mère avait seulement 16 ans et son père 17 lorsqu'ils la mirent au monde, elle vécut toute son enfance dans une grande restriction matérielle. En effet, son père, apprenti d'un potier, était sur le moment la seule source de revenu de la famille, et autant dire que pour faire vivre trois personnes, c'était bien peu. Assez pauvre, la famille Damalis dû apprendre à faire des sacrifices et économies pour pouvoir manger à peu près correctement. Cette longue restriction dura 6 ans environs, lorsque la mère de Cindie, Natacha, réussis à trouver du travail en temps que Nourrice. Elle accueillait des enfants chez elle, s'occupant d'eux pour une période de temps plus ou moins longue, quand leurs parents ne pouvaient les garder chez eux. Avec ce deuxième revenu, la vie de la famille s'améliora sensiblement. Mais le vrai changement se produisit quand son père, Alric, reprit la boutique de poterie de son maître à la mort de ce dernier. A partir de ce moment là, la famille réussit à vivre sans économiser autant qu'ils le faisaient par le passé, bien qu'ils n'avaient pas les moyens de se payer tous les luxes que certains de leur voisins s'offraient. Cindie grandie donc dans une famille de classe moyenne mais aimante, entourée d'enfants et de parents qu'elle considérait comme sa famille. Jamais d'événements particulièrement marquants ne vinrent jalonner le chemin de sa vie, qui continuait doucement sa route sans encombre. Amis et famille était tout ce dont-elle avait besoin, et à leurs côtés, elle passa une enfance heureuse et calme. Même lorsque ce furent les jumeaux qui prirent le pouvoir, sa vie continua normalement. Il fallait dire qu'elle était en ce temps là encore très jeune, et que la politique l’intéressait bien moins qu'aller s'amuser au dehors avec ses amis. Ce fut uniquement lorsque la guerre civile éclata, l'année de ses douze ans, que Cindie fut bien obligée de reconnaître que la situation du pays allait mal, et que les choses pourraient bien ne plus jamais être joyeuses pour elle. Humains contre Esprits, les attaques et les morts ne cessèrent de s'amonceler presque deux années durant. Par bonheur, Cindie perdit seulement son oncle lors de la guerre. Résistant, il fut tué par une bande d'Esprits, comme beaucoup d'autres gens ce jour-là. Mais sa tante, ses cousins, ses grand-parents et ses parents étaient par bonheur encore en vie lorsque la guerre cessa et que les Royaumes furent séparés. Étant Humaine et habitant déjà du côté Est du royaume, la jeune fille et sa famille n'eurent pas à bouger de la maison où ils avaient toujours habités. Presque au même moment, ce fut avec un grand bonheur que Cindie pu fêter la naissance de Jean, son petit frère. Ce dernier étant né avec la fin de la guerre civile, Cindie se plaît à répéter qu'il apportera toujours la chance et le bonheur à sa famille. Aujourd'hui, Cindie vit toujours à Esidir avec ses parents et son tout jeune frère, choquée et effrayée par la guerre civile qu'elle a vécu, mais malgré tout heureuse d'être encore en vie après toutes ces événements tragiques ayant enlevés la vie à bon nombre d'Humains et d'Esprits.


►Quelques formalités :


    ♦~Code du règlement?
    {Validé!}

    ♦~Autre chose à ajouter?
    OMG toutes les fautes que j'ai enlevées. J'ai honte.

_________________


******

Ce matin j'imagine un dessin sans nuages,
Avec quelques couleurs comme vient mon pinceau.
Du bleu, du rouge je me sens sage comme une image,
Avec quelques maisons et quelques animaux.

Ce matin j'imagine un pays sans nuages,
Où tous les perroquets ne vivent plus en cage,
Des jaunes, des verts, je fais ce qui me plait,
Car c'est comme ça que j'imagine un monde parfait.

Ce matin j'imagine un dessin sans étoile
De toute les couleurs un dessin sans contour
Quand ça m' plait plus j'efface tout et je recommence
Avec d'autres maisons et d'autres animaux

Le bleu du ciel, un peu de sucre, un peu de sel,
Et ce soir je m'endors au pays des merveilles!


******



Dernière édition par Cindie Damalis le Dim 20 Sep - 22:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

DAMALIS Cindie {V.1}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Règlement: Avant le RPG. :: État civil :: Archives-